toto
Banner Image 1
Banner Image 2
Banner Image 3
Banner Image 5
Banner Image 6
Banner Image 7
Banner Image 8
Banner Image 4

Vous désirez recevoir nos informations ?

Inscrivez-vous ici !

Scènes n°10 : Directeurs

Profession directeur

Ils ont fait profession d’assumer la direction d’un théâtre comme d’autres font profession de foi. Dans quel but secret ou avoué? C’est sur leurs intentions, leurs méthodes, leurs stratégies, leurs visions et leurs réflexions à voix haute ou basse que nous avons voulu ouvrir ces pages de Scènes, cousues de leurs propos comme par une reliure dynamisante. L’extrait inédit est tiré de Retrouver Salasc de René Lambert.

Sommaire

1853 : Flash-back

Le directeur de théâtre / Eugène Guinot
« Le directeur de théâtre » fut publié en 1853, dans Les Français peints par eux-mêmes, un volume collectif initié par Honoré de Balzac et réunissant, outre Balzac lui-même, des écrivains romantiques comme Pétrus Borel, Théophile Gautier ou Jules Janin (Monsieur Sand), des illustrateurs comme Daumier et Gavarni, et nombre d’illustres oubliés, tel Eugène Guinot. Réunion de portraits-charges, de « types » divers constituant la France d’alors, depuis la concierge jusqu’à la mère d’actrice, l’ouvrage est délectable. La rédaction de Scènes n’a pu résister au plaisir de vous en offrir quelques extraits. Certains, vous vous en apercevrez, fleurent encore bon leur XIXème siècle, quand d’autres gardent une étonnante pertinence contemporaine.

Bas les masques !
Quatre portraits de directeurs de théâtre. Entretiens avec Roland Mahauden, Patrick Colpé, Christian Machiels et Philippe Kauffmann / Linda Lewkowicz
« Bonjour, La revue Scènes prépare un numéro autour des directeurs de théâtre et de leur projet artistiques, c’est dans ce cadre-là que je prends contact. J’aimerais, de vous, faire un portrait, léger, dynamique… « people ». L’entretien peut prendre quinze minutes ou deux heures, c’est selon… » Ce courrier électronique a été envoyé à quatre de nos directeurs de théâtre. En marge de chaque entretien : deux photos et quelques repères et tartes chiffrées. Car comme le disait Jean-Luc Godard (je crois) : « C’est la marge qui fait le cahier». L.L

Avec des si...
Si j'étais directeur... Par Dominique Rongvaux, Jean-Gilles Lowies, Philippe Vauchel, André Lenaerts, Delphine Bertrand, Béatrice Didier / Textes rassemblés par Vincent Marganne
Une idée lancée comme ça : proposer à des comédien(ne)s de réagir à cette phrase : Si j’étais directeur de théâtre…sans restriction autre qu’une limite d’espace…Pas facile. Certains parmi ceux que j’ai appelés ont eu la gentillesse et le courage de prendre la parole, bien en amont de là où leur profession exige qu’ils la prennent d’ordinaire. Leurs réponses sont belles et riches, variés aussi, très personnelles bien qu’elles indiquent souvent une même direction de désirs et de manques. Utopies? Plutôt reflets questionnants et ludiques de la réalité qu’ils côtoient chaque jour. Merci à eux.

Rêve ou cauchemar ?
(Per)mutations ou les chaises théâtrales / Antoine Pickels
« Comment veux-tu, - me dit ce soir-là avant de me quitter mon amie V. – comment veux-tu qu’il y ait quelque changement que ce soir dans le secteur des arts de la scène, tant que les directeurs considéreront « leur » théâtre comme une affaire privée, et y resteront rivés comme la moule sur le rocher ? Tant qu’aucune loi ne les obligera à se déplacer, à inventer de nouveaux projets pour de nouveaux lieux, il n’y a rien à espérer. Et comme il n’y a nulle chance pour qu’une telle loi soit ici inventée, nous en sommes réduits à regarder vieillir les uns et à espérer la mort des autres pour voir arriver de nouvelles têtes. »

Mon théâtre a moi, c'est...
Le Théâtre Varia, une aventure collective / Régis Duqué
Le Rideau, 60 ans d'éclectisme volontaire. Entretiens avec Martine Renders et Jules-Henri Marchant / Propos recueillis par Olivier Hespel
Le Théâtre Le Public. Entretien avec Michel Kacenelenbogen / Propos recueillis par Vincent Marganne
L'Opéra Royal de Wallonie. Entretien avec Jean-Louis Grinda. / Propos recueillis par Jeannine Dath
Le Théâtre des Doms. Mistral gagnant / Philippe Grombeer

Point de vue
Les directeurs de théâtre : de la difficulté d'en parler / Serge Goriely
Il n’est pas difficile pour moi d’écrire un article sur les directeurs de théâtre, puisque je ne suis ni lié à la gestion d’un théâtre, ni spécialiste de la question au niveau académique. Ceci dit, je peux me rapporter à ma propre expérience de spectateur et d’auteur de théâtre, ainsi qu’à ce que j’ai pu lire à droite et à gauche et étudier dans le cadre de mes recherches universitaires.

Les théâtres à travers leur foyer
Le foyer du public - Huit courtes histoires en couleur à visiter / Corinne Rigaud
« Dans son Essai sur l’architure théâtrale (1782), Patte cite le foyer du public comme un "des accessoires et accompagnements d’une salle de spectacles" indispensables à la bonne distribution de l’édifice. Lieu de réunion du public pendant l’entracte comme celui-ci prit de l’importance, le foyer tire son nom de la présence d’une cheminée généralement ornée de glaces. Galerie majestueuse décorée de boiseries, de peintures et de bustes d’auteurs dramatiques ou de compositeurs, le foyer se situe a l’étage, au niveau du premier balcon et donne sur la façade, ouverte par de larges croisées. […] »

Les PME de l'émoi
Théâtre National, quel lieu pour quel projet ? / par les architectes Olivier Bastin, Marc Lacour, Pierre Van Assche
Vendredi, 14 mars 2003. 8h30. Réunion n°146 : 353e jour de chantier.
Nous sommes sur le nez de la scène de la grande salle. Sensation de vertige, entre la fosse d’orchestre et le dessous de la scène. Au-dessus de nous, le vide du ciel. Nous devinons le cadre de scène dans toute son amplitude : plus de vingt mètres ! Derrière nous la profondeur de la scène s’ouvre, égale à celle de la salle. A cet endroit, les comédiens seront à l’épicentre de l’immense volume en devenir. Ils seront le pivot de l’édifice […].

Un navire appareille tous les soirs place des Martyrs / Stanislas Cotton
Bruxelles a vu naître dans les années 90 deux nouveaux théâtres qui sont rapidement devenus incontournables sur la scène théâtrale de la Communauté française. Ces naissances et ces succès sont suffisamment singuliers pour qu’on les souligne. Il s’agit, chacun l’aura deviné, du Théâtre Le Public de Patricia Ide et Michel Kacenelenbogen, et du Théâtre de la place des martyrs dont les rênes ont été confiées au Théâtre en Liberté de Daniel Scahaise. Je parlerai ici de l’étrange alchimie qui s’orchestre derrière la façade du Théâtre de la place des Martyrs.

Le réseau des scènes chorégraphiques, la ville de la danse n'a pas de corps / Rodrigo Albea
Bruxelles, capitale de la danse. Voilà un titre dont la capitale de l’Europe et de la Belgique politique n’a pas encore complètement pris conscience. C’est un visage encore peu connu, ni officiel ni affiché. L’une parmi les multiples identités qui caractérisent le salutaire et très vivant melting-pot bruxellois. Et pourtant : Bruxelles est bien une plaque tournante de la chorégraphie contemporaine. Les 95 structures qui y créent ou présentent de la danse forment un ensemble impressionnant par la quantité – vu la taille du pays. Et une poignée de compagnies, ainsi que l’école PARTS, composent, en effet, la carte postale d’une paysage que l’étranger se représente souvent comme idyllique. Mais paradisiaque non, à aucun point de vue. […]

D'autres espaces scéniques pour bousculer les cadres et mêler les publics. Entretien avec Frédéric Flamand / Propos recueillis par Olivier Hespel
Olivier Hespel : Directeur artistique du Centre chorégraphique de la Communauté française, chorégraphe de la Cie Charleroi/Danse-Plan K et, tout récemment, responsable de la programmation danse de la Biennale de Venise, vous aimez vous appropriez des espaces scéniques hors cadre. Tic? Obsession? Démarche artistique? Pourquoi ce goût pour les lieux non-théâtraux?
Frédéric Flamand : C’est une vieille histoire qui date de 1969 avec le Vicinal, l’un des tout premiers groupes expérimentaux en Belgique, sinon le premier… Nous nous étions installés rue Verte à Schaerbeek, dans un ancien atelier de fabrication de cercueils si mes souvenirs sont bons, qui avait dix mètres sur cinq et que nous avons aménagé en espace grotovskien : très strict, plafond blancs, murs noirs, aucune adaptation technique si ce n’est une série de cinq, six projecteurs éclairant le plafond […]

Je vous écris...

Lettre d'amour à un directeur de théâtre qui a refusé de monter ma pièce / Luc Malghem
Cher Monsieur,
Entendu par hasard l’échange à bâtons rompus que vous meniez avec ces trois messieurs de la Culture, l’autre vendredi soir, au bar du Sheraton. Donnant du poing sur la table lorsque arrive la question du contrat-programme, vous avez déclaré, non sans courage – je vous cite : « Le seul public qui compte, c’est moi ! » Je tenais à vous faire part de mon adhésion la plus totale à ce point de vue : le seul public qui compte c’est vous…
Ceci était dit, je profite de l’occasion pour vous remercier de ce petit courrier par lequel vous m’informiez de votre décision de ne pas retenir ma pièce pour la saison prochaine.
Croyez-moi, cher Monsieur, même si, je l’avoue, j’aurais attendu quelque commentaire plus flatteur de votre part, j’ai apprécié la franchise de votre réaction. Enfin vous m’avez lue! […]

Coups de coeur en un coup d'oeil

Une fois par semaine au théâtre / Ivan Fox
A tous ceux qui vont tous les dimanche au football pour voir une fois tous les trois mois un bon match, à ceux qui cotisent tous les mercredis au Lotto pour ne gagner même pas une fois dans leur vie le gros lot, à ceux qui sortent en boîte tous les samedis pour ne rencontrer l’amour de leur vie qu’un mardi quelconque à la cantine de l’usine, à ceux qui vont tous les lundis au cinéma pour voir des médiocrités qu’ils peuvent voir deux semaines plus tard chez eux sans faire la file sous la pluie, à ceux, enfin, qui se tapent trois heures et demi par jour (c’est la moyenne je crois) devant le téléviseur pour voir défiler des inepties et de temps en temps un joli documentaire sur le chants des baleines… Bref, à tous ceux qui aiment les valeurs sures, je lance l’invitation aller au théâtre une fois par semaine, disons le vendredi, avec garantie de satisfaction ou boisson rafraîchissante à l’entracte. […]

Chroniques / Brigitte Jacobs
Que voulez-vous que je vous dise en 6000 signes ? Rien qu’en style télégraphique, je dépasse le double ! Donc je coupe et ne parlerai pas des débats, du public, des petites anecdotes, des grosses questions et de l’air du temps. Alors, en maximum 6000 signes et en toute partialité…

Qui c'est ça? C'est qui ça?

Portrait de Layla Nabulsi / Laurence Kahn
Pour commencer j’ai demandé à Layla Nabulsi de me parler de son nom. Je me disais que dans un pays où les Fabienne sont plus fréquentes que les Farida, un nom comme Layla Nabulsi devrait avoir son importance dans la constitution de son identité. Je me suis trompée : son nom, Layla, elle s’en fiche et elle n’a jamais considéré qu’il la constituait. « Bien, j’ai dis, ce n’est pas grave, j’ai d’autres pistes pour démarrer ce portrait ». Mais aucune ne l’inspirait vraiment. Alors, j’ai ri, elle a ri, elle a rit et j’ai ri. Finalement, l’enregistrement a été enclenché et posé sur la table pendant que nous bavardions en buvant un thé. C’est à partir de cet enregistrement que j’ai construit un portrait pointilliste de Layla en juxtaposant ses réflexions. Pour une impression globale, déposez face à vous le présent magazine ouvert et reculez de quelques pas.

Courte pièce inédite

Retrouver Salasc / René Lambert
L’action se situe sur un quai d’une grande gare, de nos jours ou il y a quelques années.

DECOR

Deux personnages : une femme, un homme. Un quai de gare dont la perspective peut être forcée pour en accentuer la longueur. Un double banc à un seul dossier pour les deux sièges, l’un était orienté vers un quai, le second vers l’autre quai. Au-dessus des voies, à gauche, on peut lire : «VOIE 2», sur l’autre voie, à droite on peut lire «VOIE 3». Peut être (au choix) y a-t-il une horloge circulaire dont, en accéléré, les aiguilles marques la courses des heures.

Commander


Belgique

Reste de l'Europe
CE QU'EN DIT LA PRESSE
MARS 2015

- Personnalités
- Spectacles
- Cies, théâtres, lieux
- Politique culturelle
- Nominations, festivals, formation, prix, autres arts, et encore...

ARCHIVES

CENTRE DE DOCUMENTATION THÉÂTRE
- Intervenants
- Spectacles
- Lieux de représentations
- Festivals
- Compagnies belges
- Guide d'adresses

SAISON THÉÂTRALE 13-14
Les intervenants
- Comédiens
- Auteurs
- Metteurs en scène
- Scénographes

Dans les théâtres de Bruxelles et Wallonie, ce soir...
AMAL Natacha - ANDRAU Frédéric - AVRIL Marie - BAGDASSARIAN Serge - BAILY Edwige - BALMINO Stéphane - BARAZZONE Adrien - BARONCELLI Viola - BERSY Muriel - BERTOLOTTO Valeria - BONNAUD Olivier - BOUDJENAH Nazim - BOURGEOIS Gauthier - BOURIN Marie - BUYSSE Nicolas - CALIXTE Catherine - CARPENTIER Denis - CELINI Frédéric - CERVINKA Anna - CHANTRAINE Anne - CHEVALIER Jean - CICCONE Marjorie - COGNIAUX Antoine - COGNIAUX Bernard - COPPENS Bruno - DAVID Gilles - DE KEYSER Barnabé - de LA RÜE DU CAN Claire - de PASCALE Alessandro - de WARZÉE Michel - DECKER Jennifer - DELEPIERRE Raymond - d'HERMY Adeline - D'HONDT Sophie - DIDI Evelyne - DIMIER Claudia - DRECQ-ESPARGELIÈRE Philippe - DUBEY Pierre-Antoine - DUBOST Thomas - DUBOT Sami - DUMONT Isabelle - FENWICK Arthur - FONTANNAZ Joëlle - FRANCESCHI Luca - FRISON Julien - GALLAIS Xavier - GÉNOVÈSE Eric - GEORIS Bruno - GERVET Roland - GHESQUIÈRE Frédéric - GOMIS Jonathan Axel - GONON Christian - GRÉCO Stefania - GRINBERG Anouk - HANCISSE Thierry - HEIDERSCHEIDT Ingrid - HELLIN Thierry - HENRY Natasha - HUBOT Marie-Sylvie - JANNOT Véronique - KIRCHER Jérôme - LAFITTE Laurent - LAMBERT Christophe - LAZARINI Frédérique - LE FAOU Julia - LEEMPOEL Alain - LEFRANCQ Bernard - LELEUX Angélique - LENGLET Alain - LEPERS Frédéric - LHOMEAU Elise - LINCKX Thomas - LOPEZ Jérémy - LOUIS-CALIXTE Pierre - MARBAIX Arthur - MARTIN Pierre - MATHIEU Claude - MINON Quentin - MOREAU Jean-Luc - MORIAU Stéphanie - MORISOD Baptiste - NOTEBAERT David - PEREZ Morgan - PERSAIN Lara - PETERS Philippe - PIERRE Hervé - PIGEOLET Pierre - PINGLAUT Magali - PIRAUX Jean-Luc - PIZZUTI Pietro - POULY Jérôme - RIDOLFI Achille - ROMAGNY Léa - SALKIN Delphine - SANGARÉ Bakary - SARTENAER Pierre - SENS Bernard - SNOUSSI Tewfik - STUBBÉ Stéphane - THIÉBAUD Viviane - VARUPENNE Stéphane - VELLA Véronique - VIALA Florence - von SIVERS Alexandre - VONLANTHEN Sophie - WARIN Laurence - WILMS André - WYLER Maud -

liste détaillée: ici

AU THÉÂTRE CE SOIR
(Bruxelles et Wallonie)

137 FAÇONS DE MOURIR / FACE B
THÉÂTRE DE LA VIE

À LA VIE, À LA MORT
THÉÂTRE LE PUBLIC

ANDROPAUSE
THÉÂTRE LE PUBLIC

ANGELS IN AMERICA
THÉÂTRE DES MARTYRS

ANTI-HÉROS
TTO - THÉÂTRE DE LA TOISON D'OR

ARLEQUIN
THÉÂTRE DE LIÈGE

LE BAL DES MOMIES
MAGIC LAND THÉÂTRE

LE CHAMP DE BATAILLE
CENTRE CULTUREL DE L'ARRONDISSEMENT DE HUY

CHAT EN POCHE
ATELIER THÉÂTRE JEAN VILAR

ÊTRE OU NE PAS ÊTRE
THÉÂTRE LE PUBLIC

LA FIN DE L'HOMME ROUGE
THÉÂTRE LE MANÈGE

L'HISTOIRE APPROXIMATIVE MAIS NÉANMOINS TOUCHANTE DE BOBY LAPOINTE...
THÉÂTRE DES MARTYRS

INAVOUABLE
CENTRE CULTUREL D'AUDERGHEM

INTÉRIEUR VOIX
RIDEAU DE BRUXELLES

ON EST SAUVAGE COMME ON PEUT
L'ANCRE, THÉÂTRE ROYAL

RAGE DEDANS
THÉÂTRE ROYAL DE NAMUR

LA REVUE 2020
THÉÂTRE ROYAL DES GALERIES

UN GRAND CRI D'AMOUR
CENTRE CULTUREL DE DINANT

UN LOUP POUR L'HOMME
THÉÂTRE NATIONAL - WALLONIE-BRUXELLES

UNE FOLIE
COMÉDIE CLAUDE VOLTER

UNE VIE SUR MESURE (VERSION BELGE)
THÉÂTRE BLOCRY