Banner Image 1
Banner Image 2
Banner Image 3
Banner Image 5
Banner Image 6
Banner Image 7
Banner Image 8
Banner Image 4
PROGRAMME
21   septembre   > 21   octobre   2017
TRANSCRIPTION
Flore Herman, Sara Sampelayo & Anne Thuot

27   septembre   > 1   octobre   2017
SIGNAL #6
L'ART DU RASSEMBLEMENT

CIFAS

4   > 6   octobre   2017
SÉMINAIRE DRAMATURGIE. DES DÉBUTS UNE DURÉE, #1
Camille Louis

7   octobre   2017
LES PETITS GOÛTERS DE LA POÉSIE
Élodie Antoine & Aliette Griz

9   > 14   octobre   2017
SHO-ICHIDÔ - AVANT LA MUSIQUE
Kenzo Tokuoka, Quintijn Ketels & Aline Breucker

20   octobre   2017
IMAGENARY MACHINES
Danae Theodoridou

21   octobre   2017
(RE)IMAGINING THE SOCIAL
Danae Theodoridou, Guy Königstein, Rudi Laermans, Feiko Beckers & Jonas Rutgeerts

23   octobre   > 4   novembre   2017
PIKI PIKI
Djino Alolo Sabin

23   octobre   > 10   novembre   2017
VACANCES VACACANCE
Ondine Cloez

25   octobre   2017
POÉSIE : ORALITÉ, ÉCRITURE ET PERFORMANCE EN INDONÉSIE
Godi Suwarna, Zubaidah Djohar, Tan Lioe le, Laurence Vielle +++

2   novembre   > 2   décembre   2017
IMMANENCES
Arnaud Pirault

3   novembre   2017
PIKI PIKI
Djino Alolo Sabin

6   > 25   novembre   2017
UNSAID, UNSEEN, UNDEAD
Diederik Peeters

8   novembre   2017
AU-DELÀ DE L'IMAGE
ACTUS +++

9   novembre   2017
DIEDERIK PEETERS
CHRISTIAN CHELMAN


13   novembre   > 9   décembre   2017
TUMULTE
Les soeurs H

16   novembre   2017
DIEDERIK PEETERS
HAUNTED MACHINES


18   novembre   2017
LES PETITS GOÛTERS DE LA POÉSIE
Mathilde Laroque & Jean-François Lejeune

21   novembre   2017
TRAVESTY / TRADITION
Arco Renz, Intan Paramaditha, Norman Erikson Pasaribu, Didik Nini Thowok +++

23   > 24   novembre   2017
REMEMBERING 1918 - EAST AND CENTRAL EUROPEAN MODERNITY REBUILDING
Jana Navratova, Anna Hejmova, prof. Dariusz Kosinski, Dorota Sajewska PhD, Iulia Popovici & Dagmar Krocanova

28   novembre   > 2   décembre   2017
ON PREND DES MORCEAUX DE RÉEL ET ON SE LES PASSE
Antoine Defoort, Julien Fournet & Hans Bryssinck

4   > 16   décembre   2017
RATER ENCORE. RATER MIEUX (TITRE PROVISOIRE)
Hervé Piron & Eno Krojanker

9   décembre   2017
LES PETITS GOÛTERS DE LA POÉSIE
Marie Henry & Olivia Sautreuil

15   décembre   2017 > 13   janvier   2018
LA FACE B SIDE
SIMON SIEGMANN



Lettre d'information
Votre Email:

25   octobre   2017
17:00 > 19:00
CCR :
POÉSIE : ORALITÉ, ÉCRITURE ET PERFORMANCE EN INDONÉSIE/ GODI SUWARNA, ZUBAIDAH DJOHAR, TAN LIOE LE, LAURENCE VIELLE +++

Cette activité est le résultat d'une collaboration entre Les midis de la poésie / Apéro Poésie, Maison de la Poésie d'Amay, Europalia Indonesia et La Bellone.

Poésie : oralité, écriture et performance

La popularité de la déclamation, acte de récitation et de représentation de la poésie avec une modulation dynamique de la voix accompagnée de gestes corporels est étroitement liée avec ce type de poésie. La poésie indonésienne écrite en indonésien, ainsi que dans d'autres langues locales, a un fort attrait auditif, une caractéristique qui découle de la tradition poétique orale rimée appelée pantun. Les œuvres de poètes bien connus comme Chairil Anwar (1922-1949, poète de la Génération de 1945, celle de l’indépendance du pays) et W.S. Rendra (1935-2009, fut à la fois poète, dramaturge, activiste, acteur et metteur en scène et l’un des rares artistes à avoir résisté à la dictature de Suharto) surent préserver cet élément auditif et l’écho de la voix dramatique dans des poèmes de vers libres, ce qui continue de rendre leur travail populaire dans les compétitions de déclamations à l'échelle nationale.

Les œuvres des trois autres poètes de cette anthologie se situent au carrefour de la poésie en tant que littérature écrite et de répertoire pour des performances. Les poèmes de Godi Suwarna, écrits en langue soundanaise, reconnue comme étant très mélodieuse, sont des paysages sonores puissants. Son poème « Grand Prix », par exemple, incarne de manière audible les bruits de la vie de la rue. Ce paysage urbain sonore est représenté dans son multilinguisme, avec la pop musique en anglais dans l’étourdissement des transports urbains et le chant mélodieux de la langue soundanaise encadrant la scène. De tels poèmes peuvent-ils être vraiment traduits ? Un grand nombre de poèmes de Godi Suwarna sont essentiellement oraux, semblables à une musique, et sont censés être entendus dans leur langue d'origine. De fait, la lecture de poésie de Godi Suwarna a toujours été une performance, avec de puissants aspects théâtraux, intégrant des costumes, de la musique en fond sonore et du chant traditionnel. Dans cette anthologie, les poèmes, malheureusement, sont réduits à leur seule expression verbale.

Comme Godi, Tan Lioe Ie est un artiste complet, mariant poésie et musique. Il a publié des albums musicaux, adaptant sa poésie (ainsi que celle d'autres poètes) à la musique, s’accompagnant en solo à la guitare. Sur scène, il chante, déclame et dramatise ses poèmes en une performance chorégraphiée. Dans le même temps, Tan Lioe Ie écrit des poèmes de type haiku, avec des syllabes calculées et des formes rigides.

À l'instar de Ciam Si, notices prophétiques chinoises utilisées dans les temples, les poèmes de haiku de Tan Lioe Ie ont été utilisés par certains indonésiens chinois dans le même but divinatoire. Certaines personnes allant même jusqu'à réellement placer le livre de poésie sur l'autel de la famille.

Un certain nombre de poèmes de Zubaidah Djohar, comme ceux de Godi et de Tan Lioe Ie, sont mêlés de récitations traditionnelles d'Aceh et se prêtent à être exécutés oralement, parfois combinés avec de la musique et de la danse traditionnelles. Avec, comme toile de fond, une revendication féministe très présente, les mélodies de Zubaidah véhiculent des messages directs et un puissant pathos.

La section poétique de cette anthologie a pour objectif de souligner les interactions et un dialogue continu entre la modernité littéraire occidentale et la tradition orale. Les quatre poètes sélectionnés ici démontrent également la nature multidimensionnelle de la littérature indonésienne, non seulement comme belles-lettres, mais aussi comme carrefour de la musique et du théâtre, du rituel et de l'activisme social.

Lioe IeTan, écrivain et musicien, est né à Denpasar, à Bali. Ses poèmes sont fortement inspirés par les mythes et les rituels chinois, et ont été publiés dans des revues littéraires internationales, telles que Coast Lines, Le Banian, Orienttirungen et font partie de 26 anthologies de poésie. Il a présenté ses œuvres dans le monde entier au cours de festivals littéraires et lors de programmes de résidences. Ses poèmes ont été traduits en anglais, néerlandais, français, allemand et mandarin. Dans ses albums de poésie-musique, tels que Kuda Putih, Exorcism et Kuda Putih Remastered (2012), il a composé de la musique pour ses poèmes et les œuvres d'un poète aîné, Umbu Landu Paranggi. Il a fondé le groupe Bali Rock et Blues et est actif dans les communautés littéraires de Bali.

Zubaidah Djohar est chercheuse, formatrice, militante humanitaire et poète. Elle a publié des ouvrages sur un large éventail de sujets concernant l’impact des conflits sur les femmes à Aceh et le rôle des femmes dans la société contemporaine. Elle a travaillé pour des projets visant à responsabiliser les femmes, abordant les thèmes de la lutte contre la corruption, l'égalité entre les sexes, l’environnement et la consolidation de la paix. Dans son livre de poèmes sur les femmes et la paix à Aceh, Pulang Melawan Lupa, 2012 (Building a Boat in Paradise, traduit en anglais par Heather Curnow en 2014), elle souligne le besoin de mémoire des violences et souffrances des survivants de conflits, en particulier des femmes et des enfants, comme chemin vers la réconciliation. Elle a dédié les revenus de ses livres de poésie au recouvrement des victimes du conflit.

Godi Suwarna, né à Tasikmalaya à Java Ouest. Il a été plusieurs fois récompensé pour ses œuvres en soundanais, l’une des nombreuses langues régionales d’Indonésie. Il a publié un grand nombre d’œuvres comprenant des poésies, des nouvelles et des romans et dans chacun de ces genres, il a remporté le prix Rancage, décerné pour la littérature écrite en langues régionale. Son anthologie de poésie, Blues Kere Lauk (1992), son recueil de nouvelles, Serat Sarwasatwa (1995), et son roman Sandekala (2008) ont également remporté des prix. Connu pour sa maîtrise de lecture de poésie déclamatoire, il a joué dans des festivals nationaux et internationaux, dont le Festival des arts de Jakarta-Berlin (2011), le Festival international de littérature et de traduction à Melbourne (2012) et le Festival international de poésie à Gênes, Italie (2014).

Laurence Vielle  est une poétesse et comédienne belge de langue française.
Elle écrit-dit ; pour elle, la poésie est oralité. Elle aime dire les mots, les faire sonner, les scander les rythmer.
Claude Guerre dit à son sujet : 'Laurence Vielle ne manque pas de souffle. Elle court dans les trains, elle marche sur la terre. Elle cavale les mots, elle fréquente assidûment. Elle écrit par vivre. Elle vit par écrire. Elle vit tout court, naturellement. Mais tout aussi naturellement, elle écrit court aussi. Elle n’écrit pas finalement. Elle ne cherche pas à écrire, comme disait l’autre : elle trouve. Elle est là avec sa chronique à la main - bouche : dire, oraliser, chanter, remuer les nerfs et les ventres, emplir les esprits et les âmes, pénétrer et ravir, transformer, illuminer. C’est une philosophe de la rue. La poésie qui refuse d’être un quelconque décor embellissement du monde affreux. La poésie qui pense le monde en s’amusant de lui. La poésie qui ne s’évacue pas dans la tour d’ivoire. La poésie qui travaille d’arrache-pied sa texture vocale, sa densité de communication, sa vaillance devant les salles d’yeux et d’oreilles attentives.'
Elle se définit comme une glaneuse de mots, les mots des autres et les siens. Ce sont ses tambours, elle tente d’y accorder son cœur.

Modérateur de la rencontre: David Petit 

 

Réservation souhaitée
Entrée libre

CE QU'EN DIT LA PRESSE
MARS 2015

- Personnalités
- Spectacles
- Cies, théâtres, lieux
- Politique culturelle
- Nominations, festivals, formation, prix, autres arts, et encore...

ARCHIVES

CENTRE DE DOCUMENTATION THÉÂTRE
- Intervenants
- Spectacles
- Lieux de représentations
- Festivals
- Compagnies belges
- Guide d'adresses

SAISON THÉÂTRALE 13-14
Les intervenants
- Comédiens
- Auteurs
- Metteurs en scène
- Scénographes

Dans les théâtres de Bruxelles et Wallonie, ce soir...


liste détaillée: ici

AU THÉÂTRE CE SOIR
(Bruxelles et Wallonie)

BOTALA MINDELE
THÉÂTRE DE POCHE

LE CANARI EST DANS LE FRIGO
COMÉDIE CENTRALE DE LIÈGE

DANS LA PEAU DE CYRANO
ESPACE DELVAUX

EUROPEANA
THÉÂTRE DES MARTYRS

HAMLET
THÉÂTRE ROYAL DU PARC

JOURS RADIEUX
THÉÂTRE DE LIÈGE

LAST EXIT TO BROOKLYN (CODA)
THÉÂTRE DE LIÈGE

LA LETTRE DU JEUNE TRAVAILLEUR
POÈME 2

LA MÉPRISE
ÉGLISE SAINTE-VIERGE DE CHAUSSÉE-NOTRE-DAME-LOUVIGNIES

NOS FEMMES
THÉÂTRE ROYAL DES GALERIES

OUH OUH
THÉÂTRE DE LA FLÛTE ENCHANTÉE

RHINOCÉROS
THÉÂTRE DES MARTYRS

THINKER'S CORNER
CENTRE CULTUREL DE DINANT

LE TROU
CAFÉ-THÉÂTRE DE LA TOISON D'OR