Banner Image 1
Banner Image 2
Banner Image 3
Banner Image 5
Banner Image 6
Banner Image 7
Banner Image 8
Banner Image 4
PROGRAMME
10   septembre   > 15   décembre   2018
VERS L'ŒUVRE
Caroline Godart

1   > 27   octobre   2018
DANSES EN DORMANCE
Marian del Valle

8   > 27   octobre   2018
COCHEMAR
Consolate Sipérius

24   > 26   octobre   2018
SÉMINAIRE DRAMATURGIE. TRACES/INVENTIONS
Camille Louis

25   octobre   2018
COCHEMAR
Consolate Sipérius

26   octobre   2018
RENCONTRE AVEC L’ARCHE ÉDITEUR
FRACASSÉS DE KATE TEMPEST

Claire Stavaux, Anne Thuot (mod.), Olivier Boudon & les étudiants de l’INSAS

29   octobre   > 10   novembre   2018
ANTIGONE
Vincent Collet - Le joli collectif

7   novembre   2018
L’ÉCRITURE ET LES FEMMES
Louise Dupré

9   novembre   2018
VINCENT COLLET
MARIA KOKOGIANNI


12   novembre   > 1   décembre   2018
EXTRÊME/MALECANE
Paola Pisciottano

14   novembre   2018
BRUSSELS TALKS #07:
TOUS À VÉLO?

Florine Cuignet

16   novembre   2018
KALÀ, PERFORMANCE ET DISCUSSION
Anne Penders, Justine Lequette et Christina Dendriou

17   novembre   2018
QUAND ON REGARDE ON DANSE DÉJÀ
Émilienne Flagothier & Aurélien Leforestier

18   novembre   2018
SALON CHEZ JEANNINE
Tristero

22   novembre   2018
PAOLA PISCIOTTANO
DAVIDE GRASSO


26   novembre   > 9   décembre   2018
À VENIR
Aurélien Leforestier & Zelda Soussan

3   > 6   décembre   2018
'JE, TU, IL, ELLES'
LA POÉSIE EST PRONOMINALE.

Le peuple qui manque
Aliocha Imhoff et Kantuta Quirós

5   décembre   2018
BRUSSELS TALKS #08:
L'ARCHITECTURE CONTEMPORAINE A-T-ELLE UN AVENIR À BRUXELLES ?

Kristiaan Borret

6   décembre   2018
THÉÂTRE, HISTOIRE ET SOCIÉTÉ
Justine Lequette, Nathanaël Harcq & Benoît Hennaut (mod.)

7   décembre   2018
'JE, TU, IL, ELLES'
LA POÉSIE EST PRONOMINALE.

Le peuple qui manque
Aliocha Imhoff et Kantuta Quirós

8   décembre   2018
SUPERPOSITION DE COUCHES DE POÉSIE.
Alice Pilastre & Lodie Kardouss


Lettre d'information
Votre Email:

23   octobre   > 4   novembre   2017
RDR :
PIKI PIKI/ DJINO ALOLO SABIN

En partenariat avec Studios Kabako.

Piki Piki s’inspire d’une histoire intime, marquée par un camion à l’arrêt (surnommé Piki Piki) et une photographie de mon grand-père. Deux objets sans lien apparent, mais qui, ensemble, m’ont donné envie de me réaliser malgré les obstacles que la vie m’a imposés.
Comment m’arracher de l’immobilité qui m’était destinée?  - Djino Alolo Sabin

A travers un corps qui se libère peu à peu de son immobilité pour avancer malgré tous les obstacles, Djino Alolo Sabin incarne l’histoire de Piki Piki, un vieux camion qui soudainement a trouvé un deuxième souffle grâce à l’énergie et la volonté d’un groupe de jeunes congolais.

Comme un appel d’air dans une réalité étouffante, ce solo met en scène comment l’énergie explosive d’un l’individu, sa persévérance et son désir peuvent accomplir l’impossible. Ce solo se construit comme témoignage que tout changement réside dans la volonté. L’avenir nous appartient.

PIKI PIKI solo chorégraphique
Djino Alolo Sabin / KIVUKO COMPAGNIE

Chorégraphie et conception/ Interprétation / Djino Alolo Sabin
Musique/ Frank Mokha et Djino Alolo Sabin
Vidéo/ Okoko Nwumbaiza
Création dispositif vidéo et lumière/ Flore Dupont

Djino commence la danse hip-hop de manière autodidacte avec le groupe Bad Boyz, élu meilleur groupe de street Dance de Kisangani en 2009 et 2011. Il est élu meilleur 'danseur debout' dans la Province Orientale en 2011 également.

En 2008, les Bad Boyz sont repérés par le chorégraphe Faustin Linyekula, chorégraphe international et fondateur des Studios Kabako. Djino est invité à participer à une formation de danse contemporaine sur 5 ans pour quinze jeunes danseurs, il a alors 16 ans. En parallèle, Djino suit un cursus universitaire en pédo-psychologie à l’Université de Kisangani, RDC. Les Studios Kabako ont également coproduit le trio Debout-se Relever, dans le cadre du programme Pamoja (2015).

En janvier 2013, il quitte son pays pour la première fois pour suivre un stage à l’Ecole des Sables (Sénégal) en lien avec PARTS Bruxelles. Au Sénégal, il est repéré par Olivier Dubois qui l’invite à être interprète de sa prochaine création Souls (tournée 2014-2016), il s’installe en France. En 2016, il reçoit le prix Talents Danse Adami et il intègre la Cie Maguy Marin pour la recréation de May B. Il sera dans la prochaine création du chorégraphe Boris Charmatz 10 000 Gestes, première en Septembre 2017. En parallèle avec son parcours de danseur interprète, Djino mène, sous son nom D Seigneur, une carrière de rappeur et musicien.

 

CE QU'EN DIT LA PRESSE
MARS 2015

- Personnalités
- Spectacles
- Cies, théâtres, lieux
- Politique culturelle
- Nominations, festivals, formation, prix, autres arts, et encore...

ARCHIVES

CENTRE DE DOCUMENTATION THÉÂTRE
- Intervenants
- Spectacles
- Lieux de représentations
- Festivals
- Compagnies belges
- Guide d'adresses

SAISON THÉÂTRALE 13-14
Les intervenants
- Comédiens
- Auteurs
- Metteurs en scène
- Scénographes

Dans les théâtres de Bruxelles et Wallonie, ce soir...


liste détaillée: ici

AU THÉÂTRE CE SOIR
(Bruxelles et Wallonie)

CALLAS, IL ÉTAIT UNE VOIX
THÉÂTRE BLOCRY

LE DERNIER AMI
CENTRE CULTUREL DES RICHES-CLAIRES

L'ÉDUCATION DE RITA
COMÉDIE CLAUDE VOLTER

JE CROIS QUE DEHORS C'EST LE PRINTEMPS
LES HALLES DE SCHAERBEEK

L’HISTOIRE DES OURS PANDAS RACONTÉE PAR UN SAXOPHONISTE QUI A UNE PETITE AMIE À FRANCFORT
CENTRE CULTUREL DES RICHES-CLAIRES