Banner Image 1
Banner Image 2
Banner Image 3
Banner Image 5
Banner Image 6
Banner Image 7
Banner Image 8
Banner Image 4
PROGRAMME
27   août   > 15   septembre   2018
WE SHOULD BE DANCING
Emilienne Flagothier

3   > 15   septembre   2018
LE TIRET DU SIX
Samuel Hackwill

6   > 8   septembre   2018
3DAYS4IDEAS

10   septembre   > 15   décembre   2018
VERS L'ŒUVRE
Caroline Godart

13   septembre   2018
WE SHOULD BE DANCING
Emilienne Flagothier

14   septembre   2018
LES 30 ANS DES ÉDITIONS TÉTRAS LYRE - LECTURES & PRÉSENTATIONS
Les auteurs & éditeurs des éditions Tetra Lyre

15   septembre   2018
HOSPITALITÉ? FRONTIÈRE? ENFERMEMENT? ATELIERS POÉTIQUES ET RADIOPHONIQUES
Quenouilles & Radio Passe Partout

21   > 23   septembre   2018
SIGNAL #7
LA JOIE DU DÉSACCORD

Chantal Mouffe, Joanna Warsza, Tunde Adefioye, Kubra Khademi, ...

1   > 27   octobre   2018
DANSES EN DORMANCE
Marian del Valle

8   > 27   octobre   2018
COCHEMAR
Consolate Sipérius

13   octobre   2018
TOUT L'AMOUR QUE J'AI POUR TOI - THÉ DANSANT ET KARAOKÉ POÉTIQUE
Jeanne Boute & Maxime Lacôme

24   > 26   octobre   2018
SÉMINAIRE DRAMATURGIE. TRACES/INVENTIONS
Camille Louis

25   octobre   2018
COCHEMAR
Consolate Sipérius

26   octobre   2018
RENCONTRE AVEC L’ARCHE ÉDITEUR, FRACASSÉS DE KATE TEMPEST
Claire Stavaux, Anne Thuot (mod.), Olivier Boudon & les étudiants de l’INSAS

29   octobre   > 10   novembre   2018
ANTIGONE
Vincent Collet - Le joli collectif

7   novembre   2018
L’ÉCRITURE ET LES FEMMES
Louise Dupré

12   novembre   > 1   décembre   2018
EXTRÊME/MALECANE
Paola Pisciottano

16   novembre   2018
KALÀ, PERFORMANCE ET DISCUSSION
Anne Penders, Justine Lequette et Christina Dendriou

17   novembre   2018
QUAND ON REGARDE ON DANSE DÉJÀ
Émilienne Flagothier & Aurélien Leforestier

26   novembre   > 9   décembre   2018
À VENIR
Aurélien Leforestier & Zelda Soussan

3   > 6   décembre   2018
"JE, TU, IL, ELLES"
LA POÉSIE EST PRONOMINALE.

Le peuple qui manque
Aliocha Imhoff et Kantuta Quirós

8   décembre   2018
SUPERPOSITION DE COUCHES DE POÉSIE.
Alice Pilastre & Lodie Kardouss


Lettre d'information
Votre Email:

13   novembre   > 9   décembre   2017
REC :
TUMULTE/ LES SOEURS H

TUMULTE (titre provisoire)
Performance (concert + texte + vidéo)

Nous souhaitons construire notre 4ème projet TUMULTE sur l’enfance et l’adolescence. Et plus précisément autour de la notion de transition et de construction, qui caractérise cette période. Période qui se nourrit aussi d’ambivalences, de contradictions, de pertes de repères, d’ambiguïtés, et de contrastes; tout ce que nous aimons, nous qui préférons questionner plutôt qu’affirmer, en multipliant, par le biais de nos trois médias (texte, musique et vidéo) et d’une narration fragmentée, les couches narratives et les sens. Nous nous amuserons, comme à notre habitude, à faire un état des lieux de l’adolescence tout aussi faussé que féerique et décalé. 

Comme leur nom l’indique, les sœurs h sont deux sœurs: Isabelle Henry Wehrlin et Marie Henry. L’une vient de la vidéo et vit loin en Suisse, l’autre de l’écriture et habite loin en Belgique. Adolescentes, rêvassantes, elles se sont très vite rendues compte qu’elles n’auraient aucune prise sur la famine en Afrique, sur les injustices de toutes sortes, et sur la politique en général. Se renfermant sur elles-mêmes, elles ont développé alors un intérêt particulier pour les petites choses de la vie. Se languissant à longueur de journée, elles ont fui le réalisme à grandes enjambées, les conduisant à préférer au réel, la mise en scène et la forme, le faux, le semblant et le trafiqué.

La spécificité des sœurs h est de confronter leurs deux disciplines et de mêler l’écrit à l’image dans une forme nouvelle (à mi-chemin entre les arts visuels et la forme scénique). Dans une esthétique qui se nourrit du quotidien et d'antihéros aux envies banales et aux failles nombreuses, les sœurs h aiment jouer avec les codes, le banal, l’intime et le cliché avec beaucoup de mise en scène, de décalage et de second degré. La démarche des sœurs h est aussi et peut-être avant tout formelle. Univers visuels flottants, surimpressions textuelles, figures et climats ‘surréalistes’ imposent une temporalité singulière, une lecture et une écoute qui déstabilisent l'évidence du rapport image/texte/son. Elles collaborent depuis le début avec Maxime Bodson, créateur sonore et musicien.

Leur première ‘pièce vidéo’ portant le titre trop long et trop compliqué de NO WINDOWS FENÊTRES IL Y AVAIT IN OUR BEDROOMS (2012) est le fruit de leur première collaboration. En 2013 elles ont crée MÊME DANS MES RÊVES LES PLUS FLOUS TU ES TOUJOURS LÀ À ME HANTER, JEAN-LUC, vidéo au titre très long aussi. Leur troisième projet se décline en 2 propositions : JE NE VOIS DE MON AVENIR QUE LE MUR DE LA CUISINE AU PAPIER PEINT DEFRAICHI,  installation 2 projections avec musique live (musicien Maxime Bodson) et VOIR SON QUOTIDIEN COMME UNE SOURCE INEPUISEE DE MERVEILLES, installation vidéo.

CE QU'EN DIT LA PRESSE
MARS 2015

- Personnalités
- Spectacles
- Cies, théâtres, lieux
- Politique culturelle
- Nominations, festivals, formation, prix, autres arts, et encore...

ARCHIVES

CENTRE DE DOCUMENTATION THÉÂTRE
- Intervenants
- Spectacles
- Lieux de représentations
- Festivals
- Compagnies belges
- Guide d'adresses

SAISON THÉÂTRALE 13-14
Les intervenants
- Comédiens
- Auteurs
- Metteurs en scène
- Scénographes

Dans les théâtres de Bruxelles et Wallonie, ce soir...


liste détaillée: ici

AU THÉÂTRE CE SOIR
(Bruxelles et Wallonie)

IL NE FAUT JURER DE RIEN
THÉÂTRE ROYAL DES GALERIES