Banner Image 1
Banner Image 2
Banner Image 3
Banner Image 5
Banner Image 6
Banner Image 7
Banner Image 8
Banner Image 4
PROGRAMME
1   janvier   > 30   juin   2019
VERS L'ŒUVRE
Caroline Godart

1   janvier   > 30   juin   2019
E.D.I.T. : ECRITURE DRAMATURGIQUE INTERDISCIPLINAIRE ET TRANSCRIPTION
Lisa Gilot & Lorette Moreau

4   > 24   mars   2019
VIOLENCES
Léa Drouet

25   mars   > 13   avril   2019
MUR/MER

25   > 29   mars   2019
MODULE DRAMATURGIQUE #3
Nedjma Hadj

30   mars   2019
FESTIVAL PASSA PORTA
various guests

31   mars   2019
PETIT GOÛTER / KIDS BRUNCH: LA FABRIQUE À HISTOIRES DE PAPIER MACHINE
Papier Machine

31   mars   2019
SALON CHEZ JEANNINE
Claude Schmitz

31   mars   2019
FESTIVAL PASSA PORTA
various guests

3   avril   2019
THE SOUND OF MOVEMENT / LE SON DU MOUVEMENT
Eszter Salamon

4   avril   2019
TENDER SESSION / MUR/MER
Elsa Chêne

15   > 27   avril   2019
WARM
Fanny Brouyaux

22   avril   > 11   mai   2019
HOT BODIES OF THE FUTURE
Gérald Kurdian (aka Tarek X)

29   > 30   avril   2019
POUVOIRS & DÉRIVES II

29   avril   2019
POUVOIRS & DÉRIVES II - JOURNÉE 1

30   avril   2019
POUVOIRS & DÉRIVES II - JOURNÉE 2

2   mai   2019
TENDER SESSION / HOT BODIES - ENSEMBLE
Gérald Kurdian & the Hot Bodies choir

6   > 10   mai   2019
MODULE DRAMATURGIQUE #4
Karel Vanhaesebrouck

20   mai   > 3   juin   2019
NOS HABITUDES
Jeanne Brouaye

17   > 18   juin   2019
CHAMBRE D'ÉCHOS
Veronika Mabardi & Vincent Romain


Lettre d'information
Votre Email:

9   mai   2018
21:00
CCR :
ACORDO/ ALICE RIPOLL / CIA REC
www.kfda.be

En collaboration avec le KFDA
In samenwerking met KFDA
A collaboration with KFDA

Notre organisation sociale réduit souvent au strict minimum le contact entre groupes sociaux distincts. Elle permet même d’ignorer totalement l’existence de certains d’entre nous. Prêtez-vous véritablement attention à celui qui vient réparer votre chauffage, assurer la propreté de votre bureau ou vous servir un café ? C’est à cette polarisation de la réalité sociale, qui est aussi celle de la salle de spectacle que répond la chorégraphe Alice Ripoll. Dans aCORdo, quatre danseurs originaires des favelas de Rio de Janeiro renversent les hiérarchies sociales et les rapports scène/salle bien établis. À travers un tournoiement vertigineux, ils défient les forces d’oppression et d’intimidation qui maintiennent cet ordre en place. De ce corps à corps intense naît progressivement un ordre nouveau. aCORdo est un spectacle d’une force exceptionnelle où danseur et spectateur doivent sans cesse réajuster leurs repères. À présent que les rôles ont été (é)changés, qui mène la danse ?

Heb jij oog voor degene die voor een prijsje je verwarming herstelt, degene die je kantoor schoonmaakt of degene die je een koffie brengt? Het contact tussen verschillende sociale groepen, tussen rijk en arm, is vaak tot een minimum beperkt. Het bestaan van de ander blijft soms zelfs totaal onzichtbaar. Ook theaterbezoekers bevinden zich doorgaans op een veilige afstand van misdaad en chaos, binnen een maatschappelijke orde. Nochtans gaat de handhaving van die orde gepaard met onderdrukking en intimidatie. Het werk van de Braziliaanse choreografe Alice Ripoll is gedreven door de gepolariseerde, sociale realiteit in Rio de Janeiro. In aCORdo draaien vier performers, afkomstig uit de favela’s, de bestaande hiërarchieën en relaties tussen de aanwezigen binnenstebuiten via beweging en interactie. Op een subtiele en schijnbaar onschuldige manier ontstaat een nieuwe orde waarbinnen zowel danser als toeschouwer zich onvermijdelijk moet heroriënteren. Wie is nu wie? Wie steelt er van wie?

Do you ever bother to notice the person who – for a small price – repairs your boiler, cleans your office, or brings you coffee? The contact between different social groups, between rich and poor, is often minimal. The existence of the other is sometimes even totally invisible. Theatre visitors are usually at a safe distance from crime and chaos, within a social order. However, the enforcement of that order is accompanied by oppression and intimidation. The work of Brazilian choreographer Alice Ripoll is driven by the polarised social reality in Rio de Janeiro. In aCORdo, four performers from the favelas turn the existing hierarchies and relationships between attendees inside-out through movement and interaction. In a subtle and seemingly innocent manner, a new order arises in which both dancer and spectator must inevitably reorient themselves. Who is who now? Who steals from whom?

Direction Alice Ripoll
Assistant director & producer Anita Tandeta
Performed by Alan Ferreira, Leandro Coala, Romulo Galvão, Tony Hewerton

 

CE QU'EN DIT LA PRESSE
MARS 2015

- Personnalités
- Spectacles
- Cies, théâtres, lieux
- Politique culturelle
- Nominations, festivals, formation, prix, autres arts, et encore...

ARCHIVES

CENTRE DE DOCUMENTATION THÉÂTRE
- Intervenants
- Spectacles
- Lieux de représentations
- Festivals
- Compagnies belges
- Guide d'adresses

SAISON THÉÂTRALE 13-14
Les intervenants
- Comédiens
- Auteurs
- Metteurs en scène
- Scénographes

Dans les théâtres de Bruxelles et Wallonie, ce soir...


liste détaillée: ici

AU THÉÂTRE CE SOIR
(Bruxelles et Wallonie)

({:}) IMPRONONÇABLE
LE CORRIDOR ASBL

1984
THÉÂTRE ROYAL DU PARC

ASHES TO ASHES
À LA COURTE ÉCHELLE

LES COMBUSTIBLES
THÉÂTRE DE LA VALETTE

L'EMPREINTE DU VERTIGE
THÉÂTRE DES MARTYRS

GUERNICA, MI AMOR
THÉÂTRE LITTÉRAIRE DE LA CLARENCIÈRE

HAMLET
ATELIER THÉÂTRE JEAN VILAR

LES HISTOIRES DE LA BARAQUE
UNE COMPAGNIE ASBL

ILS SE SONT AIMÉS
THÉÂTRE ROYAL DES GALERIES

KORCZAK, LA TÊTE HAUTE
COMÉDIE CLAUDE VOLTER

PARC
THÉÂTRE DE LIÈGE

QUELQUES RÊVES OUBLIÉS
THÉÂTRE DE LIÈGE

SI C'ÉTAIT UN SPECTACLE
LA HALTE

WE SHOULD BE DANCING
LA CITÉ MIROIR