Banner Image 1
Banner Image 2
Banner Image 3
Banner Image 5
Banner Image 6
Banner Image 7
Banner Image 8
Banner Image 4
PROGRAMME
1   avril   > 30   juin   2019
VERS L'ŒUVRE
Caroline Godart

1   avril   > 30   juin   2019
E.D.I.T. : ECRITURE DRAMATURGIQUE INTERDISCIPLINAIRE ET TRANSCRIPTION
Lisa Gilot & Lorette Moreau

29   avril   > 29   mai   2019
JUSQU'À PREUVE DU CONTRAIRE
Marion Menan & Simon Loiseau

20   mai   > 3   juin   2019
NOS HABITUDES
Jeanne Brouaye

22   mai   2019
DJAMILA RIBEIRO

3   > 22   juin   2019
KOKOKARA
Brune Campos & Ikue Nakagawa

13   juin   2019
LA CULTURE N'EST PAS DÉCORATIVE
United Stages

14   juin   2019
LA CULTURE N'EST PAS DÉCORATIVE
United Stages

17   > 18   juin   2019
CHAMBRE D'ÉCHOS
Veronika Mabardi & Vincent Romain

20   juin   2019
TENDER SESSION / KOKOKARA


Lettre d'information
Votre Email:

25   février   > 1   mars   2019
10:00 > 17:00
CCR :
MODULE DRAMATURGIQUE #2/ SANDRA NOETH

Objectif général 

En Belgique francophone les pratiques dramaturgiques sont méconnues. Il y a un manque à combler tant chez les étudiant.e.s de programmes universitaires connexes (arts, arts du spectacle) que chez les étudiant.e.s diplomé.e.s des académies à vocation artistique (danse, théâtre, performance). Nous remarquons un vrai manque de connaissance de cette fonction quoique incontournable dans notre secteur tant au sein des lieux de diffusion qu’au sein des équipes de création. C’est pourquoi La Bellone propose un cycle de modules alliant théorie et pratique qui répondrait au besoin du secteur des arts de la scène, tant aux étudiant.e.s qu’aux praticien.ne.s autodidactes. La conception des quatre modules proposés prend en compte la réalité des étudiant.e.s et des praticien.ne.s en leur permettant de suivre notre programme de modules tout en poursuivant leur cursus académique (Le programme de modules sera intégré au cursus des étudiant.e.s en Master Arts du Spectacle de l’ULB) ou en travaillant à leur création. 

Objectifs spécifiques des modules

Plus qu'à une histoire ou à une théorisation de la dramaturgie, les participant.e.s sont ici invité.e.s à saisir, cerner et pratiquer la dramaturgie en s'essayant à la fois à dresser une cartographie des pratiques dramaturgiques et à pouvoir s'y situer. Il s'agit ainsi non pas de définir une pratique qui, en tant que telle, sort du cadre définitionnel puisqu'elle n'a pas de ‘fins’ et de contours fixes et figés – ceux-ci bougent selon les modalités d'activation dramaturgique (au plateau, en institution, dans la conception de dispositifs divers...) – mais plutôt de proposer une méthode de double singularisation : singulariser ce qui fait, aujourd'hui, le paysage dramaturgique et ainsi voir apparaître, pour chacun.e, ce qui singularise sa propre méthode de faire. À partir de là s'entame un chemin d'étude situé, le long duquel le/la participant.e peut davantage reconnaître la spécificité de sa méthode, de ses outils mais aussi, par-là, expérimenter d'autres manières d'en faire usage ou de les affiner en regard des spécificités des autres. 

Les modules 

4 modules correspondant à 4 activations de la dramaturgie aujourd’hui. 

Orientation : partage de savoir et mise en expérimentation. Partir d’une problématique à laquelle le ou la praticienne invité.e fait face et ouvrir cette recherche ou réflexion plutôt que de faire une présentation d’un savoir. Mise au travail et mise en partage plutôt que d’une formation académique. Chaque module, étendu sur une semaine implique : 

-L'intervention d'un.e praticien.e dramaturge, choisi.e et invité.e en ce qu'il, elle active l'une des modalités spécifiques de cette activité et peut ainsi en dresser les enjeux singuliers auprès des participant.e.s. 

-Il s'agit aussi, pour chaque intervenant.e, de pouvoir mettre en partage des outils, des protocoles de recherche et d'écriture ou encore de proposer des situations permettant l'application de ce type-là de dramaturgie. 1 Le programme de modules sera intégré au cursus des étudiant.e.s en Master Arts du Spectacle de l’ULB. Chaque module incarne ainsi, à l'échelle concentrée d'une semaine, l'esprit général et transversal du programme ‘Pratiques dramaturgiques’ : une circularité entre exposé et pratiques, entre parole de l'un.e et ressaisie collective et partagée de questionnements et expérimentations. Il s'agit de se mettre, au sein d'un espace de recherche et création artistique, en état ‘d'étude’, c'est à dire d'une alliance entre ‘enquête’ et ‘application’ (cf. étymologie du mot). 

-Les modules seront donc toujours structurées en au moins deux temps : un temps ‘à la table’ dans lequel le groupe est rassemblé pour se mettre à l'écoute et à la discussion d'une question, d'une problématique ; un temps d'expérimentation qui peut conduire les participant.e.s à un travail propre d'écriture, à une fréquentation d'une réalisation de plateau ou encore à la visite d'un autre lieu artistique ou un autre contexte selon le type de ‘dramaturge’ qui intervient sur chaque module. 

Semaine type : 
Lundi-Mardi : 10h-13h & 14h-17h Mercredi : travail individuel 
Jeudi-Vendredi : 10h-13h & 14h-17h 

25 février au 1 mars 2019 : Sandra Noeth 

Nothing Comes Without its World. A dramaturgical approach to bodies in relation. Debates around the intersection between aesthetics, politics and ethics have been defining dramaturgical practice and related discourses in recent years, dissolving boundaries between the inside of a creative process and its external conditions. Grounded in the basic idea that meaning and agency are negotiated in the interaction between bodies, dramaturgical analysis, thus, is not primarily invested in describing supposedly stable, comprehensive, or imitable systems, gestures, or movement patterns or examining the structural logic of an artwork. Rather, it offers a conceptual approach and a practice of problem-posing that negotiates parallel and coexisting physical, intellectual, political, social, and other movements. 

The seminar will combine theoretical ideas of care, responsibility and vulnerability, collective reading and writing sessions with a practice-based approach to working with case studies in order to explore the worlds that dramaturgical practice is grounded in and that it illuminates. 

Sandra Noeth is a Professor at the Inter-University Centre for Dance (HZT) / Berlin University of the Arts. She has been internationally active as a curator and dramaturge in independent and institutional contexts. As Head of Dramaturgy and Research at Tanzquartier Wien (2009-2014), she developed a series of research and presentation projects on concepts and practices of responsibility, religion, integrity and protest in relation to the body. Sandra specializes in ethical and political perspectives toward body-practice and theory as well as dramaturgy in body-centred performing arts. She co-edited several books on the topic such as Bodies of Evidence: Ethics, Aesthetics, and Politics of Movement (2018, with G. Ertem, Passagen) or the periodical SCORES (2010-16, with Tanzquartier Wien). Her PhD is dedicated to the entangled experience of the border and of collectivity in artistic work from Lebanon and Palestine. As an educator, she works, e.g. with DOCH/Stockholm University of the Arts and ashkal alwan Beirut/HWP-program. https://auditive-architektur.academia.edu/SandraNoeth 

 

CE QU'EN DIT LA PRESSE
MARS 2015

- Personnalités
- Spectacles
- Cies, théâtres, lieux
- Politique culturelle
- Nominations, festivals, formation, prix, autres arts, et encore...

ARCHIVES

CENTRE DE DOCUMENTATION THÉÂTRE
- Intervenants
- Spectacles
- Lieux de représentations
- Festivals
- Compagnies belges
- Guide d'adresses

SAISON THÉÂTRALE 13-14
Les intervenants
- Comédiens
- Auteurs
- Metteurs en scène
- Scénographes

Dans les théâtres de Bruxelles et Wallonie, ce soir...


liste détaillée: ici

AU THÉÂTRE CE SOIR
(Bruxelles et Wallonie)

LES BELLES PERSONNES
TTO - THÉÂTRE DE LA TOISON D'OR

LE CHEVALIER D'EON
THÉÂTRE ROYAL DU PARC

COUP DE SOLEIL
THÉÂTRE ROYAL DES GALERIES

L'HOMME DESCEND DU SONGE OU CRIME MAGISTRAL
THÉÂTRE DE LA VALETTE

TU AMARAS
THÉÂTRE LES TANNEURS

UN HOMME SI SIMPLE
POÈME 2