Banner Image 1
Banner Image 2
Banner Image 3
Banner Image 5
Banner Image 6
Banner Image 7
Banner Image 8
Banner Image 4
PROGRAMME
20   juillet   > 9   août   2020
FERMETURE D'ÉTÉ
La Bellone sera fermée du lundi 20.07 jusqu'au dimanche 09.08 inclus

3   > 15   août   2020
TROIS POUR CENT SAUVAGES
Rachel Simonin

2   septembre   2020
I AM WORRIED
Antoine Boute & Ann Van de Vyvere : Souveraineté alimentaire

7   > 19   septembre   2020
ALWAYS COMING HOLE
Paula Almiron

9   septembre   2020
I AM WORRIED
Aline Fares, Sarah De Laet et Eva Batavatzi : l'art et la manière d'aborder son propriétaire pour lui demander une baisse de loyer

16   septembre   2020
I AM WORRIED
Julien Fournet : micro-politique / embrasser nos actes écologiques invisibles

18   septembre   2020
PAULA ALMIRON

23   septembre   2020
I AM WORRIED
Milady Renoir & Modou Ndiaye

28   septembre   > 17   octobre   2020
ÉTUDES DE NUIT
Bastien Mignot

30   septembre   2020
I AM WORRIED
Loraine Furter & Emmanuelle Nsunda : Écoles biaisées, réactions situées

1   octobre   2020
BASTIEN MIGNOT & JÉRÉMY DAMIAN

5   > 17   octobre   2020
IPHIGÉNIE À KOS
Maria Kakogianni

5   octobre   2020
POUVOIRS ET DÉRIVES III

6   octobre   2020
POUVOIRS ET DÉRIVES III

7   octobre   2020
POUVOIRS ET DÉRIVES III

12   > 24   octobre   2020
TOMBER DU MONDE
Ersatz

16   octobre   2020
BASTIEN MIGNOT

19   octobre   > 7   novembre   2020
THE PERFECT MIGRANT #2 [TITRE PROVISOIRE]
Ahilan Ratnamohan

23   octobre   2020
ERSATZ

5   novembre   2020
AHILAN RATNAMOHAN

6   novembre   2020
AHILAN RATNAMOHAN

9   > 21   novembre   2020
LABRATS
Marc Oosterhoff

13   novembre   2020
ON LE FAIT ?
L'Amicale

14   novembre   2020
ON LE FAIT ?
L'Amicale

20   novembre   2020
MARC OOSTERHOFF

23   > 28   novembre   2020
TROIS POUR CENT SAUVAGES
Rachel Simonin

25   novembre   2020
RACHEL SIMONIN

26   novembre   2020
RACHEL SIMONIN

30   novembre   > 19   décembre   2020
PORTRAITS SANS PAYSAGE - TITRE PROVISOIRE
Nimis groupe

1   décembre   2020
NIMIS GROUPE & LÉA MACIAS

10   décembre   2020
NIMIS GROUPE & MARIE COSNAY

18   décembre   2020
NIMIS GROUPE


Lettre d'information
Votre Email:

1   > 27   juin   2020
REC :
COCHEMAR/ CONSOLATE SIPÉRIUS

L’artiste, l’écrivain·e, la/le critique, la/le chercheur·e, la/le dramaturge vient à La Bellone pendant 4 semaines se concentrer sur un projet d’écriture lié aux arts scéniques. Ce projet peut être littéraire, théorique, critique et évidemment à destination du plateau.

En 2018, Consolate Sipérius devient artiste associée à La Bellone suite à une carte blanche proposée dans le cadre du focus « I AM WORRIED ». Dans celui-ci, elle nous propose un voyage sonore à travers lequel elle nous partage son histoire. Suite à cela, La Bellone l’invite aux 4 résidences existantes lui permettant de développer son projet. 

C’est un travail identitaire basé sur son vécu de femme burundaise adoptée en Belgique suite au massacre de sa famille et qui, à travers l’art, tente de trouver les bouts de puzzles qui constituent son identité. Son travail se base sur ses traumatismes et ses peurs liés à cette période.

Elle clôturera son partenariat  avec la résidence / écriture en juin 2020. L’occasion de rassembler toutes les écritures et à découvrir sa voie/x artistique.

À  la fin de cette dernière résidence, ce sera le début d’un long travail qui liera à la fois sa recherche intime et l’objet artistique en devenir.

C‘est un travail au long-court qui respecte l’écoute, le rythme, le trajet intérieur pour ensuite être partagé. C’est un travail qui remue, qui bouleverse, qui déstabilise. 

Qui a besoin de temps pour une pertinence artistique.

Comment partir du « Je » pour parler en « Nous » ? 

« Je ne vous donnerai pas ce que vous attendez de moi, mais nous allons tou·te·s regarder dans la même direction et s'efforcer de conscientiser ensemble ».  

Les traumatismes et les peurs sont universels. Je propose d’aller en profondeur dans mes questionnements pour ensuite permettre au spectateur de se plonger dans un voyage qui l’invitera à faire son propre trajet.

C’est important d’en faire une matière artistique car c’est un devoir de m'emparer de la scène et de la parole pour celles et ceux qui n’auraient pas la place de le faire. C’est plus qu’un travail artistique, c’est une nécessité. 

J’ai été adoptée à Mouscron suite au massacre de ma famille au Burundi en 1993. Ayant vécu 7 ans au Burundi, il me reste des souvenirs, des peurs traumatisants qui demandent qu’à sortir pour accepter l’être que je suis. Pour regarder en face une vérité pour avancer et ne plus avoir peur. C’est un travail de réconciliation avec l’Histoire. Pour moi. Pour un peuple. Pour un pays. Très tôt, j’ai su que ce serait à travers l’art que je pourrai enfin faire mon deuil. 

Avant tout c’est une nécessité à faire lumière sur un passé pour le comprendre, l’accepter pour avancer. 

Le temps est précieux. 

Pour se réapproprier une histoire, un trajet, une parole. 

Pour conscientiser et partager. 

Pour respirer. 

Pour en faire un objet artistique. 

Pour en faire une parole commune.

Pour rendre une histoire intime universelle.

Ma vie a été construite sur une base trouée. Le but de cette quête identitaire est d’amasser les bouts de puzzles des 7 premières années de ma vie pour être au plus près de mon identité. De ma vérité.

Un besoin de raconter, de partager un témoignage pour en faire un discours commun. 

Je suis trouée, fragmentée, éparpillée. C’est pourquoi je raconterai mon histoire, à travers plusieurs formes artistiques. 

La mémoire est le centre de mon travail. Je pars de mes souvenirs liés aux sens. 

Je travaillerai avec différent·e·s artistes pour développer et questionner chaque image, chaque son, chaque lumière, chaque sensation, chaque peur qui s'emparent de moi depuis 23 ans.

Je développerai chaque écriture indépendamment sous différentes formes artistiques mais qui pourront également se lire dans un ensemble. 

Les différentes écritures :

-mes écrits (textuels, sonores)

-un film documentaire qui retrace mon parcours - avec Gaspard Audouin

-la mémoire du corps - avec Sophie Guisset

-les sons - avec Gabriel Govea Ramos 

-l’espace - avec Clément Losson 

-les lumières qui m’habitent - avec Octavie Piéron

Développer une écriture indépendamment est une manière de ne pas fuir face à mes peurs et de me permettre d’aller au bout de mon enquête intérieure.

L’ambition est de collaborer avec chaque lieu artistique selon l’écriture abordée.

« ma » « vérité » fera lumière sur
« notre 
» « vérité » .

Consolate Sipérius est diplômée en 2012 d’Arts2 (Conservatoire Royal de Mons), dans la classe de Frédéric Dussenne. Durant son cursus professionnel, elle a travaillé avec différents metteur·e·s en scène (Anne Thuot, Céline Delbecq, Frederic Dussenne, Christophe sermet,…). Prochainement, elle jouera dans le spectacle de Lorette Moreau et Axel Cornil On va bâtir une île et élever des palmiers au Théâtre de la vie, en mars 2020 et dans Patricia de Geneviève Damas, adaptée et mis en scène par Frédéric Dussenne en septembre 2020. 

Depuis quatre ans, elle travaille à la Schaubühne (Berlin) dans le spectacle documentaire Compassion ou l’histoire de la mitraillette par Milo Rau qui ne finit pas de découvrir le monde. 

 

CE QU'EN DIT LA PRESSE
MARS 2015

- Personnalités
- Spectacles
- Cies, théâtres, lieux
- Politique culturelle
- Nominations, festivals, formation, prix, autres arts, et encore...

ARCHIVES

CENTRE DE DOCUMENTATION THÉÂTRE
- Intervenants
- Spectacles
- Lieux de représentations
- Festivals
- Compagnies belges
- Guide d'adresses

SAISON THÉÂTRALE 13-14
Les intervenants
- Comédiens
- Auteurs
- Metteurs en scène
- Scénographes

Dans les théâtres de Bruxelles et Wallonie, ce soir...


liste détaillée: ici

AU THÉÂTRE CE SOIR
(Bruxelles et Wallonie)

CREPUSCULE
THÉÂTRE DE NAMUR

NOTRE-DAME DE PARIS
ABBAYE DE VILLERS-LA-VILLE