Banner Image 1
Banner Image 2
Banner Image 3
Banner Image 5
Banner Image 6
Banner Image 7
Banner Image 8
Banner Image 4
PROGRAMME
20   juillet   > 9   août   2020
FERMETURE D'ÉTÉ
La Bellone sera fermée du lundi 20.07 jusqu'au dimanche 09.08 inclus

3   > 15   août   2020
TROIS POUR CENT SAUVAGES
Rachel Simonin

7   > 19   septembre   2020
ALWAYS COMING HOLE
Paula Almiron

9   septembre   2020
I AM WORRIED
Aline Fares, Sarah De Laet et Eva Batavatzi : l'art et la manière d'aborder son propriétaire pour lui demander une baisse de loyer

16   septembre   2020
I AM WORRIED
Julien Fournet : micro-politique / embrasser nos actes écologiques invisibles

18   septembre   2020
PAULA ALMIRON

28   septembre   > 17   octobre   2020
ÉTUDES DE NUIT
Bastien Mignot

1   octobre   2020
BASTIEN MIGNOT & JÉRÉMY DAMIAN

5   > 17   octobre   2020
IPHIGÉNIE À KOS
Maria Kakogianni

5   octobre   2020
POUVOIRS ET DÉRIVES III

6   octobre   2020
POUVOIRS ET DÉRIVES III

7   octobre   2020
POUVOIRS ET DÉRIVES III

12   > 24   octobre   2020
TOMBER DU MONDE
Ersatz

16   octobre   2020
BASTIEN MIGNOT

19   octobre   > 7   novembre   2020
THE PERFECT MIGRANT #2 [TITRE PROVISOIRE]
Ahilan Ratnamohan

23   octobre   2020
ERSATZ

5   novembre   2020
AHILAN RATNAMOHAN

6   novembre   2020
AHILAN RATNAMOHAN

9   > 21   novembre   2020
LABRATS
Marc Oosterhoff

13   novembre   2020
ON LE FAIT ?
L'Amicale

14   novembre   2020
ON LE FAIT ?
L'Amicale

20   novembre   2020
MARC OOSTERHOFF

23   > 28   novembre   2020
TROIS POUR CENT SAUVAGES
Rachel Simonin

25   novembre   2020
RACHEL SIMONIN

26   novembre   2020
RACHEL SIMONIN

30   novembre   > 19   décembre   2020
PORTRAITS SANS PAYSAGE - TITRE PROVISOIRE
Nimis groupe

1   décembre   2020
NIMIS GROUPE & LÉA MACIAS

10   décembre   2020
NIMIS GROUPE & MARIE COSNAY

18   décembre   2020
NIMIS GROUPE


Lettre d'information
Votre Email:

Andrejs Strokins

19   octobre   > 7   novembre   2020
RDC :
THE PERFECT MIGRANT #2 [TITRE PROVISOIRE] / AHILAN RATNAMOHAN

Je m'appelle Ahilan Ratnamohan.  Je suis Flamand, enfin, devenu Flamand.  Je n'ai jamais été en Wallonie.  Je veux que vous m'aidiez à devenir Wallon.

The Perfect Migrant est un modèle de recherche/création que j'utilise pour explorer les idées de nationalisme et d'identité à travers le processus d'apprentissage d'une langue. Dans ce projet, je vais tenter de devenir Wallon en apprenant le français et en faisant un effort concerté pour pénétrer la culture wallonne à partir de ma perspective idiosyncrasique, en tant qu'immigrant en Flandre venant d'Australie mais avec un héritage sri-lankais. 

Ce projet est la deuxième incarnation d'un projet que j'ai créé et réalisé en Lettonie lors du festival Homo Novus en 2017.  En 2017, j'ai appris le letton pendant 6 mois, passant au total 6 semaines en Lettonie, où j'ai tenté de devenir letton.  Il s'agissait d'une tentative honnête et rigoureuse de m'intégrer à la nation et au peuple, dans laquelle j'ai essayé de découvrir les rudiments de la culture au-delà des actions sensationnalistes et clichées (par exemple, porter le drapeau ou chanter l'hymne national).  Je me suis investie dans l'apprentissage de la langue, de leur culture (livres, radio, films), de leur mode de vie (passer du temps en famille, visiter des maisons de campagne), de leur alimentation (changer mon régime alimentaire, apprendre à cuisiner la cuisine lettone) et de leur médecine (passer du temps avec un herboriste).  À la fin, j'ai joué un solo entièrement en letton, dans lequel j'ai parlé intimement avec un public de mon expérience de tentative de devenir letton et de mes perceptions en tant qu'étranger maintenant profondément investi dans son pays. 

Dans le contexte flamand et wallon, je souhaite utiliser le même format mais j'attends un résultat performatif profondément différent.  J'aborde ce processus comme quelqu'un de presque flamand, complètement intégré à Anvers, mais avec presque aucun contact avec la partie wallonne de la Belgique, bien qu'ayant passé 7 ans ici.  En fait, j'ai été instruit sur les Wallons par des Flamands et j'ai presque été colonisé en tant qu'artiste par le gouvernement et la scène artistique flamands ; mon contact avec La Bellone est mon premier contact avec une organisation artistique wallonne. 

Avec la langue française comme point de départ, je souhaite explorer ce que c'est que d'être wallon....

Quelles sont les différences subtiles qui séparent les communautés au-delà de la langue et du territoire.

En tant qu'artiste, puis-je coexister en Wallonie et en Flandre ?

Comme je parle déjà le néerlandais et l'allemand, deviendrai-je vraiment le parfait migrant en Belgique en apprenant le français ?

Le fait que le français soit un groupe linguistique aussi important en fait-il moins un indicateur d'identité ?  Serai-je déçu de la possibilité qu'il ne me permette pas d'entrer dans la culture comme l'a fait le letton ?

AHILAN RATNAMOHAN est un créateur de spectacles travaillant avec des formes atypiques dans le contexte du théâtre, en particulier le football et les processus d'apprentissage des langues.  Il travaille presque exclusivement avec des personnes sans formation classique en matière de performance.

 Après avoir obtenu un diplôme de cinéma à l'Université de technologie de Sydney en 2005, il a tenté de faire carrière comme footballeur professionnel aux Pays-Bas, en Suède et en Allemagne. Depuis 2007, il crée des performances scéniques et contextuelles. Son développement s'est fait en travaillant avec diverses compagnies et artistes basés à Sydney, en particulier Urban Theatre Projects, Branch Nebula et Martin del Amo.

En 2013, il a créé sa première œuvre en tant que metteur en scène, Michael Essien I want to play as you... à Anvers, ce qui a conduit à la formation du Star Boy Collective - une compagnie composée de migrants du football ouest-africain - et à la création de Star Boy Productions, Reverse Colonialism ! et plus récemment Look On The Bright Side.  À travers des productions telles que SDS1, Drill and Klapping, il a étudié le potentiel culturel et chorégraphique du football et de l'athlétisme.  Depuis 2013, il travaille en Europe, avec une base à Anvers, principalement en résidence au Monty Kultuurfaktorij.  Il continue à travailler aussi bien dans le domaine de la chorégraphie que dans celui du théâtre social-politique.  En 2017, il a créé une trilogie d'œuvres explorant le pouvoir politique de la langue en résidence au festival Homo Novus de Riga et il continue à étudier la performativité de l'apprentissage des langues dans le cadre d'un projet de recherche au Conservatoire d'Anvers.  En 2020, Ahil rejoint le collectif bruxellois Robin vzw.

 

CE QU'EN DIT LA PRESSE
MARS 2015

- Personnalités
- Spectacles
- Cies, théâtres, lieux
- Politique culturelle
- Nominations, festivals, formation, prix, autres arts, et encore...

ARCHIVES

CENTRE DE DOCUMENTATION THÉÂTRE
- Intervenants
- Spectacles
- Lieux de représentations
- Festivals
- Compagnies belges
- Guide d'adresses

SAISON THÉÂTRALE 13-14
Les intervenants
- Comédiens
- Auteurs
- Metteurs en scène
- Scénographes

Dans les théâtres de Bruxelles et Wallonie, ce soir...


liste détaillée: ici

AU THÉÂTRE CE SOIR
(Bruxelles et Wallonie)