PROGRAMME
25   > 30   mai   2020
COCHEMAR
Consolate Sipérius

1   > 27   juin   2020
MEDIARE
Flore Herman

1   > 27   juin   2020
COCHEMAR
Consolate Sipérius

10   juin   2020
PENSER/COPIER/
CLASSER/COLLER

Pauline Allié & Maud Marique

26   juin   2020
CONSOLATE SIPÉRIUS


Lettre d'information
Votre Email:

Peter WEISS  (DE)

(08/11/1916, Neubabelsberg - 10/05/1982, Stockholm)

Auteur dramatique, écrivain, scénariste, peintre naturalisé suédois, d'origine allemande.

Sa famille déménage de nombreuses fois à l'arrivée d'Hitler en Allemagne. Tout d'abord Londres, ensuite la Tchécoslovaquie et puis la Suède. De 1941 à 1946 il fait plusieurs expositions de peinture en Suède.
Il prend la nationalité suédoise en 1946.

Sa carrière commence par la réalisation de films expérimentaux (1952-1955) au sein de l’"Experimental Film Studio" qu'il fonde avec d'autres artistes. Il cessera toute réalisation en 1962.

Il débute dans l'écriture en 1951en publiant "Duellen" fiction écrite en suédois. En 1952, il écrit sa première pièce en allemand et devient un des grands écrivains de la littérature de langue allemande du XXème siècle.

Très engagé, il assiste au procès de vingt-deux responsables du camp d’extermination d’Auschwitz devant la cour d’assises de Francfort-sur-le-Main. Il compose, à partir de ses notes et de la transcription quotidienne des témoignages et des débats dans le Frankfurter Tageszeitung, L’Instruction, un oratorio en onze chants. Il réunit ses idées dans "Notes sur le théâtre documentaire" (1967).

Suite à sa pièce "Trotzki im Exil" écrite en 1970, il est interdit de séjour en RDA.
Il réalise une fresque monumentale avec sa trilogie "Esthétique de la Résistance", rédigée entre 1970 et 1980.

Il décède en 1982 à l'âge de 65 ans.

11 articles de revues spécialisées

Pour les notices détaillées des articles, cliquez ici

" QU'EST-CE QU'ON A FAIT DE NOTRE RÉVOLUTION ? " La Terreur en débat dans " Marat-Sade " de Peter Weiss.
A PROPOS DU THEATRE DOCUMENTAIRE
D'UNE EPOQUE A L'AUTRE, L'USAGE DU DOCUMENT AU THEATRE - QUELQUES STATIONS, QUELQUES QUESTIONS
I. DU THEATRE AU DRAME - METTRE EN SCENE L'EVENEMENT.
LA SYMPTOMATIQUE NÉCESSITÉ DU CRI. UN EXERCICE ESTHÉTIQUE AU THÉÂTRE 2016-2017.
LE TEMOIN ET LE RHAPSODE OU LE RETOUR DU CONTEUR
LES VARIABLES IDEOLOGIQUES DU THEATRE DOCUMENTAIRE
L'INSTRUCTION DE PETER WEISS : UN REGISTRE DE VOIS
PETER WEISS
THEATRE DOCUMENTAIRE
THÉÂTRES DOCUMENTAIRES EN QUESTION(S).

18 spectacles

haut de page
2005 L'INSTRUCTION Auteur
2005/2006 L'INSTRUCTION Auteur
2003/2004 MARAT-SADE Auteur
2001 INSTRUCTION (L') RANNSAKNINGEN Auteur
2000/2001 LA GUERRE SELON GIANFRANCO CAVELLI-SFORZA Auteur
2000/2001 MARAT-SADE Auteur
2000 MARAT-SADE Auteur
1996/1997 PURGOS Auteur
1992/1993 MARAT-SADE Auteur
1989 MARAT-SADE Auteur
1988/1989 L'INSTRUCTION- ORATORIO Auteur
1988/1989 MARAT-SADE Auteur
1987/1988 L'INSTRUCTION- ORATORIO Auteur
1985/1986 MARAT-SADE Auteur
1980/1981 MARAT-SADE Auteur
1966/1967 L'INSTRUCTION Auteur
1966/1967 MARAT-SADE Auteur, Auteur
1965/1966 L'INSTRUCTION Auteur

Nouvelle recherche :



11 articles de revues spécialisées
18 spectacles


FORMATION
- Académie des arts de Prague (1937-1938)..
- Politechnic School of Photography (Londres)

PRIX ET DISTINCTIONS
- Prix Büchner (à titre posthume).
- Prix Heinrich Mann de l’Académie allemande des beaux-arts à Berlin (1966).
- Tony Award de la meilleure pièce pour "La Persécution et l'Assassinat de Jean-Paul Marat représentés par le groupe théâtral de l'hospice de Charenton sous la direction de Monsieur de Sade (ou plus couramment Marat-Sade)" (1966).
- Prix du Mouvement ouvrier suédois
- Prix Charles Veillon pour "Fluchtpunkt" (Point de fuite) (1962).