PROGRAMME
16   décembre   2019 > 6   janvier   2020
FERMETURE VACANCES D'HIVER

3   > 15   février   2020
AND NOW, WE CARE ABOUT US
Lucile Choquet

3   > 22   février   2020
J. J.
Pauline Le Boulba

3   > 29   février   2020
TEMPS DE RÉFLEXION SUR LES OUTILS CRITIQUES
Florence Minder

2   > 14   mars   2020
LE SAFE CAMP (TITRE PROVISOIRE)
Maxime Arnould


Lettre d'information
Votre Email:

Nadia BARENTIN  (FR)

(17/10/1936, Paris - 22/03/2011, Paris)

Comédienne française, née Marthe-Jeanne Barentin.

Nadia Barentin débute sur les planches à l'adolescence lors de la création de "Ardèle ou la Marguerite" de Jean Anouilh à la Comédie des Champs-Elysées en 1948. Elle joue dans plusieurs pièces au Centre Dramatique de l'Est dans les années 50. De retour à Paris, elle est intègre la Compagnie de Jacques Fabbri à la fin des années cinquante. Elle obtient un grand succès avec "Huit femmes" de Robert Thomas mis en scène par Jean Le Poulain (1961).
Elle jouera encore sous la direction de Raymond Rouleau, Jean Mercure, Jean-Luc Tardieu, Jacques Seiler, Jacques Rosny, ...
Elle était surtout connue du grand public pour son rôle de mère supérieure dans la série "Louis la Brocante".

Elle décède à l'âge de 74 ans.

1 article de revue spécialisée

AUTOUR DE LA GRIFFE (A71)

Source : in : L'Avant Scène Théâtre 1104, 2002, p.67
Thème : Parcours des artistes
Sujets : Aude BRIANT Nadia BARENTIN Bernard VERLEY Erwan CREIGNOU


15 spectacles

haut de page
2004/2005 1962, LE DERNIER VOYAGE Interprétation
2001/2002 LA GRIFFE (A71) Interprétation
1996/1997 FIN D'ÉTÉ À BACCARAT Interprétation
1992/1993 LA PEAU DES AUTRES Interprétation
1991/1992 SARCOPHAGUS Interprétation
1988/1989 ALBERTINE EN CINQ TEMPS Interprétation
1988/1989 MONSIEUR SONGE Interprétation
1986/1987 CLÉRAMBARD Interprétation
1981/1982 DU VENT DANS LES BRANCHES DE SASSAFRAS Interprétation
1978/1979 LA MAISON DES COEURS BRISÉS Interprétation
1972/1973 SANTÉ PUBLIQUE Interprétation
1964/1965 TIM Interprétation
1961/1962 HUIT FEMMES Interprétation
1959/1960 LA JUMENT DU ROI Interprétation
1957/1958 LES FOURBERIES DE SCAPIN Interprétation

Nouvelle recherche :



1 article de revue spécialisée
15 spectacles


PRIX ET DISTINCTIONS
- Nominations : Molière de la Meilleure comédienne dans un second rôle pour "La Griffe (A71)" (2002).
Molière de la Meilleure comédienne dans un second rôle pour "Monsieur Klebs et Rosalie" (1993).
- Prix de la meilleure comédienne de théâtre, décerné par le Syndicat de la critique dramatique, pour ses performances dans «La Maison des coeurs brisés» de George Bernard Shaw et «Autour de Morin» de Robert Pinget (1979).

AU CINÉMA
Elle a fait ses début au cinéma en 1965 dans "Merveilleuse Angélique" de Bernard Borderie mais il faut attendre les années 70 pour la revoir à l'écran dans une série de comédies : "On a retrouvé la 7ème compagnie" de Robert Lamoureux (1976), "Viens chez moi, j''habite chez une copine" de Patrice Leconte (1980), "Tatie Danielle"de Etienne Chatiliez (1990), ... avant de s'illustrer dans des seconds rôles sous la direction de Claude Miller, Bertrand Blier, Pascale Ferran, Jacques Audiard, Patrice Leconte, Zabou Breitman, Ida Weissmann, ...

À LA TÉLÉVISION
Elle a joué le rôle de la Mère Supérieure au côté de Victor Lanoux dans la série "Louis la Brocante".
Elle est aussi apparue dans les séries "Julie Lescaut", "Maigret", "L'Epervier", "Petits meurtres en famille" ...

Elle a joué dans des téléfilms sous la direction de Marcel Bluwal, Luc Béraud, Fabrice Cazeneuve, Daniel Janneau, Jean-Daniel Verhaeghe, ...