PROGRAMME
16   décembre   2019 > 6   janvier   2020
FERMETURE VACANCES D'HIVER

3   > 15   février   2020
AND NOW, WE CARE ABOUT US
Lucile Choquet

3   > 22   février   2020
J. J.
Pauline Le Boulba

3   > 29   février   2020
TEMPS DE RÉFLEXION SUR LES OUTILS CRITIQUES
Florence Minder

2   > 14   mars   2020
LE SAFE CAMP (TITRE PROVISOIRE)
Maxime Arnould


Lettre d'information
Votre Email:

Michel COURNOT  (FR)

(01/05/1922, Paris - 08/02/2007, Paris)

Journaliste et réalisateur français.
Journaliste critique cinématographique pour France Soir, Le Nouvel Observateur puis critique dramatique pour Le Monde.

529 articles de presse

Pour les notices détaillées des articles, cliquez ici

2007 MICHEL COURNOT. Critique, écrivain, auteur d'un grand film unique, il a parcouru pour "Le Monde" plus de quarante ans de théâtre
2007 COURNOT, CALME BLEU. Le journaliste, critique de théâtre et de cinéma, cinéaste à ses heures, est mort jeudi à 84 ans
2006 "XU", GLOSSAIRE DES SITUATIONS IMPROBABLES. La pièce de Christine Murillo, Jean-Claude Leguay et Grégoire Oestermann
2006 L'ACTEUR-ECRIVAIN. Denis Podalydès se souvient et raconte.
2006 AVEC "DOUTE", POLANSKI DISTILLE LE POISON DU SOUPCON. Une mise en scène sans fausse note de la pièce de John Patrick Shanley sur une affaire de pédophilie.
2006 L'UNIVERS FANTASMÉ DE GENET. "Le Bagne" à l'Athénée Louis Jouvet.
2006 TOURS ET DETOURS SUR LE MONDE HIPPIQUE. "Un cheval" de Jean-Marie Besset
2006 "DRAMATICULES", DES VIEILLARDS EN ECHAPPEES NOCTURNES. La pièce de Beckett jouée dans une version trop corsetée au Studio-théâtre
2006 AVANT LA MORT, UN GRAND SOIR. "Blanc" d'Emmanuelle Marie, à la Madeleine
2006 L'OPPRESSION AU QUOTIDIEN. Au Rond-Point, Marie Ndiaye, l'auteur d'"Hilda", fait disparaître la protagoniste de son récit pour mieux en souligner l'asservissement
2006 GRANDEURS ET MISERE DU THEATRE SOUS LES TSARS. "Don, mécènes et adorateurs", d'Ostrovski.
2006 BELLE PARABOLE ANTIRACISTE SUR UNE PLAGE IMMACULÉE. "Nous étions assis sur le rivage du monde...", de José Pliya, mis en scène par Denis Marleau.
2006 QUATRE CAUSTIQUES NEW-YORKAISES. "Hôtel Parker" aux Déchargeurs, à Paris.
2006 LE PERE, LA MERE, LE FILS ET LE PARRICIDE. A la Colline, "le projet H.L.A" de Nicolas Fretel
2006 EN QUELQUES SCENES BREVES, L'ESPRIT, LA POESIE ET LA VERITE DE L'AFRIQUE.
2006 FARCE ET TRAGIQUE DANS UN COUPLE NAPOLITAIN. Une pièce d'Eduardo de Filippo.
2006 PAS NORMALE, MAIS PAS TRISTE. "Face de cuillère" de Lee Hall au Théâtre des Abbesses.
2006 LES ERRANCES DU COUPLE SELON JEAN-MARIE BESSET. "Les Grecs" au Petit Montparnasse
2006 LA COLÈRE DE THOMAS BERNHARD SOUS DES DEHORS TROP PAISIBLES. Patrick Pineau met en scène "Des arbres à abattre" aux Ateliers Berthier.
2006 ROSA LUXEMBURG, ENTRE HERBIER ET COMBAT. Anouk Grinberg lit des lettres de prison de la militante allemande.
2006 UNE AUTRE ET BELLE LECTURE DE "BERENICE". Jean-Louis Martinelli met en scène la pièce de Racine au Théâtre des Amandiers, à Nanterre
2006 QUAND UNE FEMME RÈGLE SES COMPTES AVEC SON ÉPOUX. Jean-Marie Villégier, metteur en scène inventif et doué, propose une nouvelle "Révolte" de Villiers de L'Isle-Adam à l'Athénée.
2005 UN MOZART PARODIQUE ET PLEIN D'ALLANT. Stéphane Hillel met en scène à Paris "Amadeus", de Peter Schaffer.
2005 UN CRI DE DÉSESPÉRANCE ET DE HAINE VENU D'AFRIQUE. Les étudiants de l'Ecole d'art des enfants errant de Dakar, grandis, aux Célestins.
2005 "LA VIE DE GALILEE" CRIEE FACE AU PUBLIC Jean-François Sivadier présente de nouveau la pièce de Brecht
2005 LES MOTS DE PINGET À LA BASTILLE.
2005 ANOUK AIMÉE ET PHILIPPE NOIRET MAGNIFIENT "LOVE LETTERS". Sandrine Duma met en scène une pièce d'A.R. Gurney
2005 NIELS ARESTRUP PRETE SA VOIX ENCHANTERESSE À LA SOLITUDE DE RILKE. Au Théâtre de La Bruyère, à Paris, "Lettres à un jeune poète" de l'auteur autrichien.
2005 L'IMAGINATION, LE RËVE ET LA POÉSIE DE "RÉPÉTITION HAMLET". Une interprétation brésilienne de Shakespeare.
2005 " LA VIE DE GALILÉE " CRIÉE FACE AU PUBLIC. Jean-François Sivadier présente de nouveau la pièce de Brecht.
2005 UN CRI DE DÉSESPÉRANCE ET DE HAINE VENU D'AFRIQUE. Les étudiants de l'Ecole de l'art des enfants errants de Dakar, grandis, aux Célestins.
2005 L'ECHAPPEE BELLE, PEU CREDIBLE, DE DEUX VIEILLARD. "Moins 2", pièce portée par l'excellent Jean-Louis Trintignant.
2005 QUAND "L'ESPRIT" VINT AU "PRINCE".
2005 UN CACTUS DANS L'OEDIPE. "Le Palais de la reine", de Chantal Thomas
2005 QUI A VOLE LE "MANTEAU" D'AKAKI ? Gogol mis en scène par Alain Mollot.
2005 JEAN-CLAUDE BRIALY SE RACONTE. Aux Bouffes parisiens.
2005 MYSTERE ET SANG AU FRANCAIS POUR DE BELLES "BACCHANTES" D'EURIPIDE. Une mise en scène forte et inattendue d'André Wilms à la Salle Richelieu.
2005 FORTUNE ET CHUTE D'UN VOLEUR CONVERTI AUX JOIES DU JEU Francis Huster met en scène "Les Mémoires d'un tricheur", de Sacha Guitry.
2005 THÉÂTRE - À LA CARTOUCHERIE, TROIS TEXTES D'OUTRE-MONDE
2005 DANS L'AUTRICHE DES ANNEES 1980, UN FRERE ET DES SOEURS RESSASSENT UN PASSE NAZI. Agathe Alexis met en scène à Paris "Avant la retraite", de Thomas Bernhard.
2005 UNE PARABOLE SUR LE CORPS QUI LAISSE DUBITATIF. "Dieu & les Esprits vivants", du Belge Jan Decorte, à la chapelle des Pénitents-Blancs.
2005 LA 'MINUTIEUSE EXACTITUDE DU "PROCES". Philippe Adrien adapte et met en scène Kafka à la Cartoucherie.
2005 LA MARGUERITE DURAS DE JEAN-MARIE PATTE
2005 MESGUICH SERT BIEN HOMBOURG, SOMNAMBULE VICTORIEUX. Le metteur en scène a traduit le chef-d'oeuvre de Kleist, à l'Athénée-Louis-Jouvet.
2005 SOUS L'OEIL D'HAROLD PINTER, LES AMOURS TENDUES DES COUPLES ET DES FRATRIES.
2005 A LA COMEDIE-FRANCAISE, UN "AMOUR MEDECIN" COMPLET, VERSION VERSAILLES. Jean-Marie Villégier met en scène Molière, agrémenté par la musique de Lully.
2004 "BRITANNICUS", LABORATOIRE INTENSE DES DESIRS CONTRADICTOIRES. Brigitte Jaques-Wajeman intègre des éléments d'analyse à sa mise en scène de Racine.
2004 L'HUMOUR RAVAGEUR DE "L'OPÉRA DE QUAT'SOUS" - INSTANTANÉ RETOUR SUR UNE RAFLE DE SINISTRE MÉMOIRE
2004 LA SONATE À TROIS PERSONNAGES DE ROCHEFORT, RAYNAUD ET SATIE. Dans "Heureux ? ", Jean Rochefort, accompagné d'un pianiste, interprète avec simplicité les saynètes de l'humoriste Fernand Raynaud.
2004 DANS UN DECOR EPURE, LA JUSTESSE D'UN JEU POETIQUE AU SERVICE DE CALDERON. Christian Schiaretti met en scène deux autosacramentals, à la Comédie-Française
2004 DEUX HOMMES FACE A FACE RUE DE BABYLONE Jacques Lassale met en scène à Paris un fait divers conté par Jean-Marie Bisset
2004 LA TRADITION DU KABUKI SE PERPETUE A CHAILLOT
2004 GERARD DEPARDIEU ET FANNY ARDANT DANS LES MÉANDRES DE L'AMOUR IMPOSSIBLE. Les délicats chassés-croisés d'un couple britannique qui se retrouve au bout de dix ans.
2004 UN COMEDIEN PRIS DANS LE RETS D'UN MARQUIS MACHIAVELIQUE Au Petit Hébertot, à Paris, "Le Venin du théâtre", l'oeuvre cynique de Rodolf Sirera
2004 MICHEL GALABRU, UN RUSTRE DE GOLDONI CAPABLE DE TOUT. La forte présence de l'acteur assure le succès de cette comédie
2004 MICHEL BOUQUET PRETE SA VOIX TREMBLEE AU ROI IONESCO. Au Théâtre Hébertot, à Paris, l'acteur reprend un rôle qu'il connaît bien.
2004 "RHINOCEROS", ALLEGORIE SOBRE ET FEROCE DE LA CONTAGION IDEOLOGIQUE Emmanuel Demarcy-Mota met en scène la pièce d'Ionesco au Théâtre de la Ville
2004 AU ROND-POINT, UN PETIT INVENTAIRE D'HUMOUR MUSÉAL. "Musée haut, musée bas", écrit et mis en scène par Jean-Michel Ribes, directeur du théâtre, accumule les situations burlesques.
2004 UN PARCOURS REVEUR AU PAYS DES SONS ET DES VOIX.
2004 DENISE CHALEM DÉPEINT AVEC PUDEUR LA PRISON AU FÉMININ. Au Rond-Point, à Paris, "Dis à ma fille que je pars en voyage", avec Christine Murillo.
2004 PETER BROOK, DOSTOÏEVSKI ET LA SOUMISSION AVEUGLE AU MYSTÈRE. "Le Grand Inquisiteur", d'après "Les Frères Karamazov", aux Bouffes du Nord, à Paris.
2004 DANS UNE CHAMBRE CLOSE, LES NON-DITS DE LABICHE. Thierry de Peretti met en scène "Le Mystère de la rue Rousselet" au Français.
2004 SURVIVRE AU GOULAG GRACE AU THEATRE Impulsé par les autorités soviétiques pour "redresser" les détenus, le jeu était vécu par eux comme une bouffée d'air. A partir de ses recherches sur le Goulag, Judith Depaule a créé une pièce [...]
2004 JEAN-LOUIS TRINTIGNANT CHANTE LE SPLEEN BERCEUR DU POÈTE MAL-AIMÉ. Au Théâtre de la Madeleine, accompagné d'un accordéon et d'un violoncelle, l'acteur fait entendre avec sobriété les mots de Guillaume Apollinaire.
2004 LES TOURBILLONS DE LA MORT FOLLE D'EVA PERON. Gloria Paris réussit une mise en scène risquée de la pièce écrite par Copi.
2004 VOYAGE AU COEUR DE LA MÉMOIRE INTIME DE MARCEL PROUST. A Chaillot, à Paris, Serge Maggiani prête sa voix au vertige de la pensée de l'écrivain.
2004 UN QUATUOR À CORDES ET UN OUVRIER AU COEUR D'UNE ILLUSION D'OPTIQUE. Jean-Michel Ribes met en scène "Le Jardin aux betteraves" de Roland Dubillard.
2004 LE COUSIN D'AJAR, OU L'ÉCRITURE EN OMBRES CHINOISES. Aux Bouffes du Nord, une adaptation captivante de "Gros-Câlin", de Romain Gary.
2004 LA SATIRE DÉTONANTE DE GRÉGORY MOTTON.
2004 " LA CERISAIE " ENTRE DRAME ET COMÉDIE.
2003 LES COLLAGES DE HEINER MULLER.
2003 GRANDEUR ET MISÈRE DES "ACTEURS DE PROVINCE".
2003 ORDRE ET DÉSORDRE EN LUTTE DANS L'ESPAGNE FRANQUISTE. Les accents troubles du "Jour du destin" de Michel del Castillo, à Montparnasse.
2003 PLONGÉE AVEC TARKOVSKI DANS LE MIROIR BRISÉ DES RÊVES D'HOFFMANN. Dietrich Sagert adapte sur la scène de Chaillot un scénario du cinéaste russe.
2003 LES VOIX INTÉRIEURES D' "ANDROMAQUE ".
2003 DES " BRAISES " ENCORE VIVES ATTISÉES À COUPS DE MOTS. Le roman de Sandor Marai est adapté et joué par Claude Rich à l'Atelier.
2003 ECRITS DE CIVILS ET MOTS DE SOLDATS POUR DIRE L'ALGERIE. Deux spectacles au ton opposé, dans le cadre de l'Année de l'Algérie en France.
2003 LES SOUVENIRS ENREGISTRÉS DE KRAPP, ENTERRÉ DANS UN ÉTRANGE PASSÉ. Le Québécois Denis Marleau met en scène "La Dernière Bande" de Samuel Beckett.
2003 UN DRAME DE L'ALGÉRIE, SUR SCÈNE, EN POÉSIE. Richard Demarcy met en scène au Théâtre international de langue française sa pièce "Les Mimosas d'Algérie", évocation de l'histoire de Fernand Iveton, pied-noir rallié au FLN,
2003 UN SPECTACULAIRE "ANTOINE ET CLÉOPÂTRE".
2003 LA MESSE D'INSURRECTION DES BREAD AND PUPPET
2003 AU COEUR DE LA VIEILLE RUSSIE, DES COMÉDIENS AU SOMMMET DE LEUR ART.
2003 BLASPHÈME ET NIAISERIES, JEAN-FRANÇOIS BALMER DANS LE MÉLI-MÉLO BAUDELAIRIEN. Le comédien prête voix aux "notes" hétéroclites et provocatrices laisses par le poète.
2003 MATHILDE EST REVENUE, MAIS PIERRE NE COMPREND PLUS. Pierre Arditi et Ariane Ascaride jouent la nouvelle pièce de Véronique Olmi au Théâtre du Rond-Point, à Paris. Un duo pour exprimer le mal de la jalousie.
2002 LES RIRES COINCÉS DANS LA GORGE D'UN COUSIN OBSÉDÉ DE SOLITUDE. Thierry Fortineau interprète l'émouvant héros de "Gros-Câlin", de Romain Gary.
2002 VISITE DE CHANTIER D'UNE ÉPHÉMÉRIDE DU LEVANT. Trois drôles d'acteurs racontent à la Cité internationale leur pièce en construction.
2002 FELLAG, L'ECRIVAIN ET LES VERTIGES DE LA MACHINE A FANTASMES.
2002 FABRICE LUCHINI, SOBRE KNOCK.
2002 L'HOMME SELON BECKETT, TOUT SIMPLEMENT.
2002 AVIGNON TOUT COUR. - BERNARD FAIVRE D'ARCIER : "IL FAUT TENTER DES EXPÉRIENCES ".
2002 JEAN COCTEAU " MET DES JAMBES AUX BUSTES " D'OEDIPE ET DE SA MÈRE. Gloria Paris met en scène "La Machine infernale" à l'Athénée, à Paris. Un hommage au travail de Louis Jouvet, qui avait créé la pièce en 1934 à la Comédie des Champs-Elysées.
2002 LA DENT DURE DE PAUL CLAUDEL.
2002 " LES AVEUGLES " DE MAETERLINCK PERDUS DANS L'OEIL DE LA VIDÉO. Le Québécois Denis Marleau signe une "fantasmagorie" technologique" à Avignon.
2002 DES TRESORS D'HUGO PAR LA VOIX DE NOIRET.
2002 UN RÊVE DE DRAME TRAVERSÉ DE CHIMÈRES. Jean-Pierre Miquel met en scène "Hedda Gabler", d'Ibsen, au Vieux-Colombier.
2002 NADA STRANCAR, L'ÉNERGIE DE MÈRE COURAGE.
2002 LA PREMIERE MISE EN SCENE EN FRANCAIS DE L'ACTEUR AMERICAIN JOHN MALKOCICH SOMBRE DANS UNE "HYSTERIA" VULGAIRE ET CLOWNESQUE.
2002 LE RÊVE DÉSHUMANISÉ DE MARTIN CRIMP. Nathalie Richard met en scène "Le Traitement" comme une abstraction.
2002 UN "FESTEN" POLONAIS, EN ÉCHO AU FILM DE THOMAS VINTERBERG. Transposition théâtrale à risques pour Grzegorz Jarzyna.
2002 L'ENERGIE DU "GRAND WILL".
2002 PRISONNIERS DES RÊVES AU PAYS DU GOULAG. Les songes de cinq jeunes Russes à la Cité internationale.
2002 DE LA DIFFICULTE DE METTRE EN SCENE NATHALIE SARRAUTE AU THEATRE. "Elle est là" et "C'est beau", deux pièces mises en scène par Michel Raskine.
2002 LE DOM JUAN EN LIBERTÉ DE DANIEL MESGUICH.
2002 A AVIGNON, TOUTE LA RAGE DE MÉDÉE EN EXHIBITION. "Médée-Matériau", du dramaturge allemand Heiner Müller, est jouée à la Chapelle des Pénitents-Blancs. Anatoli Vassiliev donne au solo de Valérie Dréville des accents barbares.
2002 ARTHUR MILLER RÉVEILLE LES MORTS POUR MIEUX FAIRE PARLER LES VIVANTS. Jorge Lavelli met en scène "Les Désarrois de Monsieur Peters".
2002 L'IMAGINATION ET LA POÉSIE DE TCHEKHOV, LIBRES COMME DES OISEAUX DE PARADIS. Claire Lasne met en scène "L'Homme des Bois" sous un chapiteau de cirque.
2002 MICHEL BOUQUET OUBLIE, EN SCÈNE, LA FLAMME DE MINETTI. La pièce écrite par l'Autrichien Thomas Bernhard en 1977, est jouée au Festival d'Avignon. Le texte fustige acteurs, directeurs, auteurs et spectateurs.
2002 JON FOSSE DÉCRYPTE LA FAMILLE ET FAIT ÉMERGER LES NON-DITS. Marie-Louise Bischofberger met en scène "Visites" au Festival d'Avignon, jouées jusqu'au 26 jullet.
2002 "LA MARCHE DE L'ARCHITECTE", RYTHMÉE PAR LE CHOEUR DU PASSÉ ET DE LA MORT. Cinq détenus, condamnés au procès de Nuremberg, déambulent dans le jardin d'une prison de Spandau. Daniel Keene, l'auteur s'attache à rendre la solitude du temps qui passe.
2002 DEBAUCHE-FLANDRIN DONNE À ENTENDRE " LE ROI LEAR ".
2002 SOCRATE SE CHAMAILLE AVEC SES AMIS À LA CITÉ INTERNATIONALE DE PARIS.
2002 VARIATION LOUFOQUE AUTOUR DE "LA NUIT DES ROIS". Dan Jemmett adapte Shakespeare.
2002 INSTANTANE ANDRE DUSSOLLIER EN GAITE A LA GAITE
2002 L'ASSASSINAT CONJUGAL SELON AUGUST STRINDBERG. Dans "Père", une femme enferme son mari dans une camisole de force.
2001 LA VIOLENCE DES IDÉES ET L'ENNEMI À ABATTRE. Le terrible " Titus Andronicus " de Shakespeare, revisité et " assaisonné " par l'Allemand Heiner Müller.
2001 QUAND SHAKESPEARE ÉCLAIRE LES " ANGLES MORTS " DE NOS CONSCIENCES. Jacques Nichet présente à Sceaux, dans une mise en scène subtile, "Mesure pour mesure", pièce écrite en 1604 par le dramaturge anglais.
2001 LES BONNES SURPRISES D'UNE PIÈCE DE THÉÂTRE QUI N'A PLUS DE SECRET.
2001 MUSSET ET LES RUPTURES DE RAISON.
2001 LA SECONDE JEUNESSE DE MICHEL PICCOLI. Le comédien traverse en s'amusant "La Jalousie", de Sacha Guitry, mise en scène par Bernard Murat au théâtre Edouard VII, avec aussi Anne Borchet ert Stéphane Freiss.
2001 LE CHARME LEGER DE "SGANARELLE". Thierry Hancisse signe une mise en scène enlevée de la pièce de Molière à la Comédie-Française
2001 UN " MARIAGE " INDIGESTE DANS L'OMBRE DE GOMBROWICZ.
2001 LES FEMMES AURAIENT-ELLES INVENTÉ LE THÉÂTRE ?
2001 LE JEUX TÉNÉBREUX D'ARNOLPHE EN PAYS VÉNÉNEUX. Jacques Lassalle présente "L'Ecole des femmes" de Molière, à l'Athénée-Louis-Jouvet. Sa mise en scène s'embrase dans un dernier acte poignant, et la farce atteint le bouleversant.
2001 "LES DANSEURS DE LA PLUIE", SARABANDE FAMILIALE HANTEE PAR LA SECHERESSE. Un superbe trio d'actrices fait vivre l'étonnante pièce de l'Australienne Karin Mainwaring
2001 SOUS LE CHARME DU DUO PÈRE-FILLE DES TRINTIGNANT. Ils rayonnent dans 'Comédie sur un quai de gare", de Samuel Benchetrit.
2001 LA LASSITUDE ET LE DÉSENGAGEMENT DE DANTON EN 1794. La mise en scène de Thomas Ostermeier oriente la pièce de Büchner, " La Mort de Danton ", vers quelque chose d'équivoque et de parodique.
2001 ALFREDO ARIAS, MANNEQUIN DE DÉFILÉ OU DE COUTURIÈRE.
2001 THOMAS BERNHARD ET LA MISÈRE DU DIVERTISSEMENT.
2001 LA FORCE DES ÂMES EN ÉTAT DE SIÈGE
2001 BÉRÉNICE, UNE REINE QUI COURT À TOUTES JAMBES. Kristin Scott Thomas irradie la bluette de Racine mise en scène par Lambert Wilson.
2001 TSILLA CHELTON TOUTE SEULE
2001 ROGER PLANCHON, AU JOUR LE JOUR. Dans ce premier volume, qui s'arrête à 1972, Michel Bataillon a relevé, noté, classé les moindres gestes et paroles du démiurge de Villeurbanne. Un modèle d'information radicale. Trop peut-être...
2001 SCÈNES DES LUMIÈRES.
2001 UNE PIÈCE HUMAINE SUR LES FAMILLES D'AUJOURD'HUI.
2000 TNP, SERVICE PUBLIC.
2000 "LES QUATRE JUMELLES" OU L'APORIE DE COPI
2000 UN HOMMAGE À PATRICK KERMANN. Les amis de l'écrivain, qui s'est suicidé cette année, ont "installé" un de ses textes à la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon.
2000 LE LÉVRIER, LE MÉCHANT ET LE VELLÉITAIRE.
2000 EDWARD BOND EN MÉMOIRE DE LA " PLAIE BÉANTE " DES CHAMBRES À GAZ. Le dramaturge propose aux spectateurs d'"imaginer" l'inimaginable, "Auschwitz".
2000 L'ENFER, ICI-BAS, DE JEAN-LOUIS BOURDON.
2000 LE VERBE À L'ASSAUT DES MONSTRES DE L'HISTOIRE. Jacques Nichet clôture en beauté la 54e édition du Festival avec un montage de textes bouleversants, des instants dans les nuits du siècle finissant.
2000 LAURENT TERZIEFF PRIS DANS LES GLACES DE PETER ASMUSSEN.
2000 " LE MISANTHROPE " DE MOLIÈRE, OU LA CERTITUDE DU PIRE. Au Théâtre du Vieux-Colombier, salle qui permet une écoute intérieure et secrète, Jean-Pierre Miquel signe une mise en scène mystérieuse de cette oeuvre immense.
2000 ROBERT HOSSEIN MET EN SCÈNE UN JÉSUS POUR CROYANTS ET ATHÉES
2000 MIREILLE PERRIER CONFONDANTE EN " PETITE FILLE PRIVILÉGIÉE ".
2000 L'ÉLÉGANCE DÉSINVOLTE D'UN LORENZACCIO DANS LA LIGNÉE D'UN JEAN VILAR. Jean-Pierre Vincent fait entendre la voix et montre la liberté d'Alfred de Musset dans le décor naturel du Palais des papes.
2000 DAVID MAMET, SES FAUCHÉS ET LES NÔTRES.
2000 UNE "MOUETTE" POUR MACHA.
2000 UN " AVARE " POIGNANT ET MAGNIFIQUEMENT DRÔLE À LA COMÉDIE-FRANÇAISE. Molière, un festival d'inattendus dû à Andreï Serban.
2000 LE SPECTACLE DE L'ABJECTION. Reprise dans le " in " d'un spectacle créé " off " en 1975, et toujours contestable.
2000 THÉÂTRE ET SIMULACRE, SUR UNE TRAME DE TANKRED DORST.
2000 ÊTRE OU NE PLUS ÊTRE JOHN GIEGULD.
2000 GALILÉE, SON ÂME, SA CONSCIENCE ET LES CARENCES SOCIALES DE LA SCIENCE.
2000 GEORGES LAVAUDANT MET EN SCÈNE UN PAN DE SES MONDES SECRETS. La voix d'outre-tombe d'Alain Cuny, des comédiens formidables et un Polichinelle, entre autres, composent "Fanfares", un des plus beaux spectacles du directeur du Théâtre national de l'Odéon.
2000 DE L'INCONVÉNIENT DES EFFETS. Avignon/Théâtre. Le second spectacle du Polonais Grzegorz Jarzyna déçoit.
2000 UNE MISE EN SCÈNE CHARIVARI POUR " LE MAÎTRE ET MARGUERITE ". Quinze acteurs et le Lituanien Korsunovas adaptent le chef-d'oeuvre de Boulgakov.
2000 UN COUP DE FRONDE DE THÉÂTRE QUI LAISSA STALINE SANS VOIX.
2000 MICHEL AUMONT ET ROBIN RENUCCI DONNENT FORCE ET ÉMOTION AU DIALOGUE D'UN PÈRE ET SON FILS. "Le grand retour de Boris S." parvient à mettre en scène cette figure impossible de la famille.
1999 ANOUK GRINBERG OUVRE LE CAHIER D'ÉPOUVANTE DE MARGUERITE. D'une voix calme, l'actrice a lu "La Douleur" de Duras.
1999 DANDIN, COMME MOLIÈRE, TOUJOURS NEUF.
1999 LA PIÈCE DE TOLLER AUDACIEUSEMENT RAJEUNI.
1999 ROBERT HOSSEIN CÉLÈBRE LES GRANDS HOMMES ET LES OUBLIÉS DE L'HISTOIRE. Le spectacle " Celui qui a dit non " mêle de Gaulle et Churchill aux soldats et aux morts du mont Cassin.
1999 RÉCIT D'UNE DÉFAITE APRÈS TAPAGE.
1999 ANTIGONE, OU L'ABSOLU DE LA LOI DU SANG. La pièce de Sophocle revisitée par la traduction de Mayotte et Jean Bollack.
1999 " LE COSTUME ", LA MAGIE DE PETER BROOK ET LA GENÈSE DU THÉÂTRE. L'irruption d'un conte d'horreur dans une histoire d'amour et de trahison.
1999 QUELQUES PARTICULARITES SUR JEAN RACINE. A l'occasion du tricentenaire de la mort de l'écrivain, le premier volume d'une nouvelle édition de ses oeuvres.
1999 DANS LE SECRET DU CONFESSSIONNAL. Avignon / Théâtre. Un cérémonial où acteurs et spectateurs communient.
1999 UN THEATRE DU FOR INTERIEUR.
1999 A LA CARTOUCHERIE DE VINCENNES, JORGE LAVELLI MET EN SCENE UNE PIECE INEDITE DE COPI. Une traversée en cariole de l'Amérique latine
1999 LA FEMME, LE MARI, L'AMANT ET MAUPASSANT.
1999 UN SÉNÈQUE UN PEU ANACHRONIQUE ET QUI VOUS ÉTOURDIT DE BEAUTÉ.
1999 JON FOSSE ET CLAUDE RÉGY CHEMINENT ENSEMBLE SUR LES CIMES DU THÉÂTRE. Texte essentiel et interprétation irréprochable font de "Quelqu'un va venir" un moment d'exception.
1999 " LE TARTUFFE " DE JEAN-MARIE VILLÉGIER, UN DÉLIRE TRÈS ORGANISÉ SOUS L'OCCUPATION. Le metteur en scène se mesure avec maestria aux inépuisables charades de la pièce de Molière.
1999 UN TRÉSOR DE TRAGI-COMIQUE TROPICAL. Avignon/Théâtre. Soir de bonheur en compagnie d'Alain Ollivier et de Nelson Rodrigues.
1999 À L'ODÉON, UNE " ORESTIE " PROCHE, RETENUE, POIGNANTE.
1998 ALERE NOVARINA, TOUTE DEPRIME CESSANTE!
1998 UNE " ÉLECTRE " TOUTE EN MURMURES ET EN BRUMES CRÉPUSCULAIRES. A Paris, Michel Cerda monte à contre-pied la pièce de l'Autrichien Hugo von Hofmannsthal.
1998 TCHEKHOV PETITES MAINS
1998 MARCEL MARÉCHAL FAIT REVIVRE FRANÇOIS BILLEDOUX.
1998 MARILÙ MARINI INCARNE À MERVEILLE TOUTES LES MÈRES DU MONDE.
1998 NATHALIE SARRAUTE RÉVÈLE CES MOTS DE RIEN QUI PEUVENT TUER. Le Théâtre national de la Colline présente jusqu'au 31 octobre "Pour un oui ou pour un non", la plus forte pièce de son auteur et l'un des sommets du répertoire français.
1998 LES MOTS ASSASSINS DE NATHALIE SARRAUTE. Sauvage rentrée.
1998 EMPOIGNADES SCIENTIFIQUES ET PHILISOPHIQUES DANS UN MANOIR ANGLAIS.
1998 SIX FEMMES DE COEUR POUR UN CHOEUR DE FEMMES.
1998 DANIELS MESGUICH EMMÈNE LES COMÉDIENS-FRANÇAIS SUR LES RIVES DE " LA TEMPÊTE ", DE SHAKESPEARE. A la découverte des territoires inconnus et magiques du subconscient du jeu.
1998 AVEC SERGI BELBEL, ALLONS EN GRILLER UNE SUR LE TOIT DU MONDE D'AUJOURD'HUI. Sur la scène du Théâtre de poche, dix employés construisent une miniclasse d'insoumis.
1998 VIVE ARMANDO LLAMAS !
1998 PINCE M'Y ET PINCE MOI SONT DANS UNE SALLE D'ATTENTE.
1997 TROIS COMÉDIENS LIVRÉS À EUX-MÊMES AU THÉÂTRE DE LA RENAISSANCE. Anna Karina, Garance Clavel et Bruno Cremer jouent une pièce d'Ingmar Bergman.
1997 PERSONNAGES - PHILIPPE GENTY.
1997 NORMAND CHARETTE DONNE LA PAROLE À SIX FEMMES DE SHAKESPEARE. La Comédie-Française crée une nouvelle pièce du Québécois autour d'Anne Warwick, soeur de Richard III. Amante de son frère George, elle fut atrocement punie par sa mère.
1997 GEORGES LAVAUDANT ET AURÉLIEN RECOING LANCENT DE JEUNES COMÉDIENS SUR LES MERS D'EXILS. Création de deux spectacles collectifs à Brest.
1997 LES DEUX TOURS DE MAGIE DE GEORGES LAVAUDANT. A l'Odéon, le metteur propose ce comble de course-poursuite qu'est le "Chapeau de paille d'Italie" d'Eugène Labiche et "La Dernière Nuit"dont il est l'auteur.
1997 ANATOLI VASSILIEV SOUMET MOLIÈRE À L'ÉPREUVE DES ARTS MARTIAUX. Eglise des Célestins, le metteur en scène russe visite "Amphitryon" dépecé en huit fragments battus comme des cartes à jouer.
1997 L'ECRITURE, COMPAGNE DE VITEZ. Avignon/Théâtre. Ceux qui furent ses acteurs disent ses poèmes.
1997 L'ATELIER FOMENKO, COQUELUCHE DE MOSCOU. Donnée en langue russe sans sous-titres, "Loups et brebis" envoûte durant près de trois heures. Grâce à ses acteurs, qui sont "comme des désirs".
1997 LE BRIO DE MICHEL GALABRU IRRADIE DANS TOUT PAGNOL.
1997 PREMIERS PAS ET GRANDES PROMESSES DES ÉLÈVES DU CONSERVATOIRE NATIONAL D'ART DRAMATIQUE DE PARIS. Corneille à Vélo, trois Phèdre et un Marivaux d'eau de source ont marqué les "Journées de juin".
1997 LES ENFERS DE NOTRE AUJOURD'HUI SOUS LE SOLEIL NOIR DE COPI
1997 LE POISON DE L'HUMOUR. Avignon/ Théâtre. Une vision d'"Ubu" par le Hanspring Puppet de Johannesbourg.
1997 COMBAT DE FANTÔMES SUR LE "CAINE". Robert Hossein met en scène cette histoire d'un officier névrosé, d'après l'oeuvre de Herman Wouk.
1997 CHRISTIAN LACROIX FAIT SOUFFLER UN GRAIN DE FOLIE SUR LE "DON JUAN" DE MONTHERLANT.
1996 JEAN-MARIE VILLÉGIER SUR LES PLAGES D'UNE ÎLE ENCHANTÉE. Où il "fait paraître" l'oeuvre la moins jouée de Corneille, "Sophonisbe".
1996 LES SOMBRES ARTIFICES D'EUGÈNE O'NEILL.
1996 QUERELLE POUR UN OISEAU D'OR BLOQUÉ EN DOUANE À MANHATTAN. Eric Vigner met en scène le procès qui opposa, en 1927, les Etats-Unis au sculpteur Brancusi sur la nature d'une oeuvre d'art, en l'occurence une pièce abstraite et révolutionnaire.
1996 FRANZ WEDEKIND, INFIDÈLE SERVITEUR DES AMOURS FÉMININES. "Franziska", à l'Odéon, dans la mise en scène de Stéphane Braunschweig, et "Lulu", à l'Athénée, dans celle de Jean-Luc Lagarce et François Berreur, renvoient à l'écriture cinglante de poète allemand
1996 " LA BAYE ", LE GUIGNOL-CAUCHEMAR DE PHILIPPE ADRIEN AU TGP. Une pièce prémonitoire écrite en 1968.
1996 TROIS COMÉDIENS SINGULIERS FONT FONCTIONNER "LA PANNE". Darry Cowl, André Falcon et André Chaumeau jouent Dürrenmatt à l'Atelier.
1996 DÉCOMBRES DE RUSSIE DANS UN FANTÔME DE MAISON.
1996 MARIVAUX ET LES " CABRIOLES " DE L'ENTHOUSIASME AU THÉÂTRE DU SOLEIL.
1996 DES LUMIERES DANS LA NUIT. Elle fut une cinéaste libre, musicale et rebelle, composant ses scénarios comme des partitions. Elle filmait l'invisible.
1996 CARNET DE SOUVENIRS DES "JOURNÉES" DU CONSERVATOIRE NATIONAL D'ART DRAMATIQUE. Les élèves ont été confrontés au grand public et aux professionnels.
1996 LES INNOCENTS ET LES COUPABLES DE FRANZ KAFKA AU PIED DU MUR. Dominique Pitoiset, directeur du Théâtre national de Bourgogne, met en scène une adaptation du "Procès".
1996 JEAN VILAR, LA PATIENCE DU RISQUE.
1996 LES DEUX SHAKESPEARE. Sur l'auteur de "Hamlet" paraissent une monumentale biographie et "Bingo", la pièce d'Edward Bond.
1996 LES " PASSAGERS CLANDESTINS " DE PHILIPPE GENTY, MONTREUR D'ILLUSIONS.
1996 "LE BANQUET", DE PLATON, OU LE GROS ROUGE DES SYMPOSIUMS. Le dialogue le plus universellement lu, le plus régulièrement programmé dans l'enseignement est adapté avec vie et humour par Dominique Paquet au Théâtre de la Main-d'Or.
1996 DANIEL MESGUISH, MAÎTRE DES SIMULACRES.
1996 DANS LES THÉÂTRES. COLOMBE.
1996 LE THEATRE, CES PAROLES QUE L'ON S'ENVOIE, SE RENVOIE. Des mots échangés, la voix de la mémoire, des choses qu'on se murmure à soi-même... Des rôles pour toute une vie...
1996 AIMÉ CÉSAIRE FAIT ENTENDRE LE PAS SECRET DU PEUPLE NOIR. Le metteur en scène Jacques Nichet, après avoir servi " Alceste ", d'Euripide, en 1993, présente cette année " La Tragédie du roi Christophe ", de l'écrivain et poète martiniquais, [...]
1996 UN DUO MEURTRIER POUR THÉÂTRE ET MUSIQUE.
1995 L'EUROPE EN GUERRE SELON KLEIST.
1995 A MICHEL BOUQUET DE JOUER. Le comédien donne un ton exceptionnel à "Fin de partie" de Samuel Beckett.
1995 LA PIECE LA PLUS ENIGMATIQUE DE SHAKESPEARE EST UN SUPERBE MATCH DE NON-SENS. "Peine d'amour perdues" à travers la "lanterne magique" de Laurent Pelly à l'Odéon
1995 RÉVÉLATION, À LA CHARTREUSE, D'UN AUTEUR DE TALENT, YVES LEBEAU.
1995 VOYAGE À L'INTÉRIEUR DE LA CONSCIENCE ALLEMANDE. Comme en écho à " L'Année des treize lunes ", Jean-Louis Martinelli s'aventure dans l'oeuvre de Fassbinder à partir de ses écrits, sans le support d'une " vraie " pièce.
1995 LES AMOURS IMPOSSIBLES DE RAINER WERNER FASSBINDER.Jean-Louis Martinelli met en scène un scénario intime et passionnel.
1995 SAINT LAURENT TERZIEFF ET SON SAXOPHONE TÉNOR.
1995 MARCEL BOZONNET EST LA VOIX INTIME DE " LA PRINCESSE DE CLÈVES ".
1995 DE LA MAUVAISE INFLUENCE D'ERIC VIGNER SUR LA MISE EN SCÈNE DE JEAN RACINE.Au Vieux Colombier, "Bajazet" est désaxé, maquillé, et ... trahi.
1995 MARSEILLE RETROUVE UNE AMBITION CULTURELLE - MARCEL MARECHAL QUITTE LE THEATRE DE LA CRIEE.
1995 À L'ODÉON, " TARTUFFE " SUCCOMBE À UNE FUSILLADE DE COUACS. Simplisme et cacophonie d'une mise en scène.
1995 LES VIOLENCES SANGLANTES DE SCHILLER. Marcel Bluwal met en scène "Intrigue et amour" à la Comédie-Française, une oeuvre méconnue du répertoire romantique allemand
1995 " LA PARISIENNE", LE PARI D'INTERPRÉTER UNE FEMME INFIDÈLE TRÈS HONNÊTE. Les bienfaits et les risques du casting.
1995 MARCEL MARÉCHAL CONVAINC AVEC LE TROISIÈME VOLET DES COÛFONTAINE DE CLAUDEL. Une belle distribution sert "Le Père humilié".
1995 FAUST, UNE INCANDESCENCE DU ROMANTISME ALLEMAND.
1995 ROBERT BADINTER ET OSCAR WILDE SUR FOND DE PEINE DE MORT. L'ancien garde des Sceaux délivre sa première pièce de théâtre.
1995 RICHARD LE BOITEUX OU L'INSOLENCE INTACTE DU JEUNE SHAKESPEARE. Matthias Langhoff met en scène les assassinats et les entourloupes de "Richard III".
1995 CLAUDEL DANS LE SOURIRE OBLIQUE DE TRANVOUEZ. Rarement Partage de midi a été aussi beau, aussi vibrant de lumière que sur la scène de la Cité internationale.
1995 UNE PHÈDRE FORTE, AUDACIEUSE ET LIBRE, STYLISÉE COMME UN CÉRÉMONIAL PROFANE. A la Comédie-Française, Anne Delbée ressuscite l'énergie du mystère racinien.
1995 LA RÉVOLTE TRIOMPHE À LA COMÉDIE-FRANÇAISE.
1995 LES ATHÉVAINS, UN THÉÂTRE NEUF AU COEUR DE PARIS.
1995 STÉPHANE BRAUNSCHWEIG, PAYSAGISTE DE KLEIST. Le metteur en scène a conçu, pour la fable d' " Amphitryon ", une nouvelle et passionnante scénographie.
1995 CARRIÈRES PUBLIQUES, ÉTREINTE PRIVÉES.
1995 BIEN-PENSANTS ET MALENTENDANTS. Pour effacer la déception " in " d' "Antigone ", pourquoi ne pas s'échapper dans le " off " ?
1995 LE THÉÂTRE EN ÉCLATS. La reprise de la trilogie des " pièces de guerre ", d'Edward Bond, au Théâtre national de l'Odéon.
1995 OSTROVSKI TRAITÉ MANIÈRE JE-M'EN-FOUTISTE. La mise en scène de Bernard Sobel pour " Coeur ardent "est hantée par le désabusement. La direction d'acteurs est une provocation pure.
1995 DE LA TRISTE SITUATION DES PEINTRES EN RUSSIE AVANT LA PRERESTROÏKA.
1995 LE COUSIN DE ROMAIN GARY.
1995 JEAN-PIERRE BISSON . Un Astre fou du Théâtre.
1995 DEUX CENTS ANS APRÈS, LA RÉOUVERTURE DU THÉÂTRE MOLIÈRE.
1994 " PARCE QUE CE N'EST PAS DRÔLE "
1994 UN TRÈS VILAIN PÈRE DE FAMILLE.
1994 "TU MEURS ET LE TEMPS EST COURT". Antoine Vitez, le jeu et la raison. Une exposition à l'église des Célestins.
1994 LA MORT DE JEAN-LOUIS BARRAULT. Une branche de buis de Tournus.
1994 DU TALMUD AU POLITBURO. L'Orestie à la Maison des arts de Créteil.
1994 HENRI IV au Théâtre de l'Oeuvre.
1994 UNE NUIT AVEC SHAKESPEARE. Jusqu'au petit matin, le public d'Avignon rit avec " Henry VI ", une des pièces les plus longues de l'histoire du théâtre.
1994 DES CRIS, DES COUPS. Caresses à la Comédie de Caen.
1994 LE NOEUD DE VIPÈRES. Oleanna à la Gaîté-Montparnasse.
1994 LA CONTRE-DANSE DES INFIDÈLES.
1994 L'HOMME AUX CHAUSSURES JAUNES. Comment ça va ? au théâtre de la cité internationale.
1994 LE PRINTEMPS FRANCAIS D'ANTON TCHEKHOV Plusieurs pièces du poète russe à l'affiche
1994 GUSTAVE N'EST PAS MODERNE. "Je vous dois un bref briefing..."
1994 ÉLOGE DE LA PERVERSITÉ. Entrée de secours au Studio des Champs-Elysées.
1994 D'UN FLÉAU À L'AUTRE. Les Revenants d'Ibsen au Théâtre 14.
1994 DES PRÉSERVATIFS POUR HÉRITAGE. Marchands de caoutchouc au Théâtre Hébertot.
1994 ATTENTION NAUFRAGE : Les Journées du Conservatoire à Paris.
1994 LA CONFIDENCE INACHEVEE D'ALBERT CAMUS. "Le Premier Homme", un inédit posthume de l'auteur de l'Etranger.
1994 LES ADIEUX DE MARÉCHAL.Falstafe au Théatre national de Marseille.
1994 DES ÉTOILES INCERTAINES. L'île des esclaves à l'Athénée.
1994 UNE NOUNOU À MOUSTACHES. Maman Sabouleux au théâtre Montmartre-Galabru.
1994 AVIGNON ET LA BOMBE. Avec ses " Pièces de guere ", Edward Bond présente sa vision du cataclysme nucléaire..
1994 UN MÉLO À TOUTE VITESSE. Lucrèce Borgia à la Comédie-Française
1994 QUAND LES ROBES ONT LEUR MOT À DIRE. La Ménagerie de Verre au Théâtre d'Ivry.
1994 SANS REVENIR À CHÂTEAU-ROUGE. Linge sale, à la Salle Benoît-XII.
1994 RECOPIER N'EST PAS JOUER. Agnès au Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis.
1993 PIRANDELLO ET LES SECRETS DELA PATERNITÉ. Une comédie atypique et cocasse du dramaturge italien.
1993 LES LÈVRES RUSSES SONT DANGEREUSES. Bolchévique puis dissident, le romancier Zamiatine préféra choisir Paris.
1993 L'EXIL POUR LA VEUVE CAPET. Je m'appelais Marie-Antoinette au Palais des Sports.
1993 LA FANTASMAGORIE DE ROBERT HIRSCH. Le sursaut de liberté de Sacha Guitry vivifié par le mirage de l'acteur.
1993 MUSICIENNE DE LA VÉRITÉ. De l'au-delà, une femme écrti à son "aimé".
1993 LE NÉGOCE DES SOLDATS TUÉS. La pièce la plus forte de Marcel Pagnol.
1993 LES PREMIERS SOUFFLES D'OCTOBRE. Petrograd en 1920 : des vies immédiates.
1993 COMME UNE OMBRE D'INCESTE. Dirigée par Bernard Sobel, Maria Casarès interprète un roi pathétique et fébrile.
1993 DEUX MÉDECINS RUSSES. Tempête sur le pays d’Égypte à Saint-Denis.
1993 AU SOLEIL DES ENFANTS. Les images à la sauvette du magicien Philippe Caubère.
1993 LES TANGOS DE L'ENFER PERDU. Cachafaz au Théâtre de la Colline à Paris
1993 LES DÉLICES DE LA FÉE. Le Retour en Touraine au Théâtre de l'Oeuvre.
1993 UNE JEANNE D'ARC JUSTE. Jean-Claude Fall a adapté avec rigueur la pièce de Bertolt Brecht.
1993 LA CHAHUTEUSE DE FRANKENSTEIN. Sophie Marceau et Lmabert Wilson font le ménage chez Shaw.
1993 DU BONHEUR AU CAUCHEMAR. Une superbe mise en scène de "la Mégère apprivoisée", tuée par les cris des comédiens
1993 LE MESSIE PORTE UNE BARBE BLANCHE. En attendant Godot au Théâtre de la Tempête
1993 SAISON 93-94 DE LA MAISON DE LA CULTURE DE BOBIGNY.
1993 .PELLÉAS SUR LE DIVAN DE FREUD.
1993 PLEURS DE CROCODILE ET CRIS DE PÉLICAN. La guérison sévère d'une victime de Mme Sand.
1993 LA REINE SEULE SUR LA PLAGE. Claude Degliame en solo incarne Hippolyte, Thésée, Phèdre ...
1993 LES PLANCHES EN FEU... Les journées du Conservatoire.
1993 LA PREMIÈRE DU " SOULIER DE SATIN ".
1993 DES MOTS COMME DES COUPS DE FEU. Les mystères de l'amour au théâtre municipal.
1993 SI LES ACTEURS N'EXISTAIENT PAS- LES "JOURNEES" DU CONSERVATOIRE D'ART DRAMATIQUE ONT MIS EN SCENE DES CENTAINES D'ESPOIRS ET QUELQUES REVELATIONS
1993 PARLER POUR PARLER. La fraîcheur de Charles Berling irrigue les fleurs de rhétorique.
1993 L'ACCENT DU BONHEUR. La comédienne Elvire Popesco est morte samedi 11 décembre à son domicile parisien. Elle était âgée de quatre-vingt-dix-huit ans.
1993 LE FAISEUR À LA COMÉDIE-FRANÇAISE.
1992 PESSOA ET SON DOUBLE. L'inexprimable est-il exprimable sur les planches ?
1992 JARDIN D'ENFANTS ET CARNAVAL. Lancer les juniors dans l'arène, déguiser les seniors : deux gros risques.
1992 UN PHILOSOPHE VIF-ARGENT. La difficile mise en scène de l'auteur des Essais.
1992 IL ÉTAIT SUR SON CHAR.Pour Bernard Sobel, qui met en scène une pièce peu jouée de Shakespeare, Aliénor d'Aquitaine et Boris Eltsine, même énigme.
1992 LE PERSAN DU DESERT. Serge Rezvani, le grand solitaire du massif des Maures acclamé au Festival où fut créée sa première pièce.
1992 UN LIBÉRÉ EN KABYLIE. Une féerie algérienne signée par un ancien appelé.
1992 N'ESSUYEZ PAS VOS PIEDS ! Selon Louis Sébastien Mercier, la boue des salons annonçait le sac de la Bastille.
1992 LA MORT A CHANGÉ. La pièce de Bernard-Marie Koltès basée sur l'itinéraire sanglant du tueur Roberto Succo et qui a provoqué des remous à Chambéry ne relève pas du fait divers, mais de la tragédie.
1992 LA FEMME CET ÊTRE OBSCUR. Un choix de farces et attrapes, plus graves qu'elles n'en ont l'air.
1992 MAGIE DE FLORENCE ET CREVETTES DU CROISIC. Au Festival de Saint-Herblain, c'est la folie des planches qui "pleut sur Nantes".
1992 DUO INFERNAL. Les démêlés conjugaux d'Elise et Marcel Jouhandeau
1992 UNE GRANDE PREMIÈRE : LA GREFFE DE L'ÂME. Un demi-siècle avant Freud, Théolphile Gautier tente (et rate) une analyse.
1992 LA NATURE DU RIRE. Sur le point de se marier, Molière invente le comique sombre.
1992 N'ÉCOUTEZ PAS CETTE DAME. Un jeune dramaturge allemand a-t-il voulu se moquer de Goethe ?
1992 ACCIDENT CHEZ MOLIÈRE. Un metteur en scène venu de Pétersbourg met les acteurs maison en panne sèche.
1992 UNE VICTOIRE SI CRUELLE. Prenant, ave "Andromaque", Racine à rebrousse-poil Mesguich l'éclaire magiquement.
1992 UN DON JUAN SADO-MASOCHISTE. Corneille fait confiance aux parents pour choisir gendres et belles-filles.
1992 DEUX DÉRIVES VERS L'OUEST. Une seule Allemagne aujourd'hui : un seul monde il y a 500 ans : déjà Adam n'avait qu'un seul jardin.
1992 UN PLAISIR PEU RECOMMANDABLE. Les idées fausses de Knut Hamsun portent des masques fascinants.
1992 LE FLÉAU DE LA SÉCHERESSE. La difficulté d'animer un schéma de Brecht.
1992 LA PAROLE EST À LA FAMINE. L'histoire d'un blocus, par l'auteur de "Don Quichotte".
1992 L'EPREUVE DE L'ECRIT. Entretien avec Emmanuel Letourneux.
1992 SIGNES EXTÉRIEURS DE PAUVRETÉ. Deux pièces minimales, l'une par excès, l'autre par manque d'intensité cérébral.
1992 LE CÉRÉMONIAL DES SPAGHETTIS.
1992 "SAISIR CE QUI ARRIVE". Le photgraphe de théâtre Claude Bricage est mort du sida dans la nuit du 20 au 21 mars.
1992 L'ÉCHOGRAPHIE DE LA REINE. Dédoublement de chaque acteur et tenue de gym obligatoire soumettent Racine à un traitement de choc.
1992 LE DÉSIR DE SINCÉRITÉ. L'auteur de "l'Etranger" n'était pas porté sur les condamnations.
1992 LA SOUFFRANCE ET LA COMÉDIE. Auteur et metteur en scène , Jean-Louis Bourdon règle son compte à la misère.
1992 SANS FOI NI LOI. Mais qui donc vote pour Hitler ?, se demandait Horvath avant l'incendie du Reichstag.
1992 LES DÉFILÉS DU COEUR. " Le Cavalier d'Olmedo ", de Lope de Vega, a ouvert le 46e Festival d'Avignon.
1992 LES ÉPIS MÛRS DE LA CASTILLE. Lluis Pasqual ensoleille le grand poème de Lope de Vega.
1992 DURAS INTEGRALE. Un cinéma qui tend l'oreille.
1991 BAGNOLET-SUR-PATAGONIE. Le temps est à l'union des culures, à leur métissage. Petit Nord cherche Grand Sud est une autre façon de voyager en charter.
1991 L'AUTEUR ABIME PAR LUI-MEME. "Théâtre des idées" : un livre qui rassemble quelques propos d'Antoine Vitez et déforme son image.
1991 L'ASSISTANCE DES ÉTOILES. Une pièce d'Anouilh, sciemment noire et méchante, éclairée par Sophie Marceau.
1991 L'ONDE INVISIBLE. Une exposition des photos de Claude Bricage qui saisissent la théâtralité d'Antoine Vitez.
1991 AU COMBLE DU BONHEUR. Jacques Villeret est suffisamment célèbre pour faire rire avec "la Contrebasse" de Süskind.
1991 "S'IL AVAIT FAIT MOINS FROID". Michel Etcheverry fait revivre avec la chronique de François Mauriac le souvenir d'un écrivain croyant exigeant .
1991 LES DOUCEURS D'ITALIE. Ibsen voulait écrire une pièce sociale, violente, puis il s'est ravisé
1991 LA MORT DE GUY DUMUR Guy Dumur, critique dramatique au Nouvel Observateur, s'est noyé à l'île de Majorque.
1991 TROIS ARCHES ET UNE SANDALE. La légende des Argonautes rencontre celle du Pont d'Avignon.
1991 LES CLOWNS SAUVAGES. Molière relu par Gildas Bourdet.
1991 CAUCHEMAR CLIMATISÉ. Peut-être faux fou, mais réel délirant, Srindberg hypnotise son public.
1991 L'ALGÉRIE POUR FOYER. Marcel Maréchal monte à la Criée "les Paravents" une pièc écrite "contre moi-même", disait Jean Genet.
1991 POITRINAIRE VU DE FACE. Un texte de Thomas Bernhard comme s'il le disait lui-même : "Le Neveu de Wittgenstein".
1991 HIRONDELLE ET BAIN CHAUD. Michel Bouquet au faîte de son art est le "Maître de go", d'après Kawabata.
1991 COUPABLE D'INNOCENCE. Dans les poèmes de Marie Noël, mécréants et croyants se rejoignent.
1991 DU JAMBON DE CARRARE. Mis en scène par Robert fortune, un montage succulent de textes sur la cuisine et la gourmandise.
1991 NOIR COUSU DE FIL BLANC. "En conduisant Miss Daisy", Rober Liensol et Tsilla Chelton vont au succès.
1991 LES INFORTUNES DU DIVIN MARQUIS. La Pléiade, une biographie, des lettres inédites, ...
1991 IESHOUA BEN IOSSEPH, ULTIME RECOURS. Robert Hossein en appelle à la générosité humaine dans "ce monde privé de sens"
1991 MASSAGES À L'OUEST. A Avignon, trois spectacles pour une quasi-intégrale de l'eouvre de Heiner Muller.
1991 L'ENCHANTEMENT DU LABYRINTHE. Tennessee Williams par Gilles Gleizes, c'est la Grande Chimère.
1991 ODESSA-MACÉDOINE. Certains soirs, on a besoin de théâtre anonyme.
1991 LES MYSTERES MONTHERLANT. "De mon oeuvre rien ne restera" prophétisait l'auteur des "Jeunes filles" et de "la Rose de sable". C'était compter sans la fidélité de son biographe Pierre Sipriot.
1991 IL FAUT BIEN CHANGER LE MONDE.
1991 HAÏSSEZ-VOUS MIRBEAU ? Portrait d'un imprécateur en jardinier des supplices.
1991 LE MÉDECIN DE BALBEC. Le metteur en scène avignonnais Alain Timar présente un texte inédit, un rêve autour d'Adamov.
1991 QUAND LES CLOWNS SONT AUSSI LES TIGRES. Le théâtre napolitain pris entre chagrin et fou-rire.
1991 UN AIR DE JEUNESSE. "Squatt Connection" d'André Benedetto : les trafiquants et leurs victimes.
1990 "L'ENFER C'EST LES AUTRES" QUARANTE-SIX ANS APRES SA CREATION. C'est Albert Camus qui devait jouer "Huis clos" !
1990 DES ARBRES QUE L'ON ÉGORGE. La mort réclamera-t-elle un jour des droits d'auteur ?
1990 SAUVAGERIE DE L'ABSENCE. A la Cartoucherie de Vincenne, Philippe Adrien monte "l'Annonce faite à Marie" comme Claudel l'aurait aimé.
1990 PERMISSION DE VIOLENCE."L'Annonce faite à Marie" de Paul Claudel, à la Cartoucherie.
1990 "TU ES, DONC JE SUIS". Trois couples marquent la rentrée des théâtre parisiens.
1990 LA SOLLICITUDE GRECQUE."Ajax" de Sophocle, tragédie de la révolte et du pardon, présentée sans paroles.
1990 FRAÎCHEUR FINLANDAISE. Lorsqu'une éleveuse de vaches et un théâtreux en exil décident d'échanger leurs atouts.
1990 "PAR DESSUS LES MAISONS". Un enfant galope sur les toits de Naples : mis en scène par Jean-Pierr Vincent, Daniel Auteuil joue Scapin.
1990 "TU ES, DONC JE SUIS". Trois couples marquent la rentrée des théâtres parisiens.
1990 LE COMEDIEN DU MARDI SOIR. Trois acteurs et une danseuse, plus Mallarmé : "Aboli Bibelot" à Saint-Denis.
1990 DES TEMOIGNAGES CONTRADICTOIRES. Un livre élogieux, très documenté, sur un personnage complexe, Charles Dullin.
1990 TOUTES CES PLANCHES DE SALUT.
1990 ROGER PLANCHON AFFRONTE LA TEMPÊTE. Le directeur du TNP est venu lire sa dernière pièce, dont le héros est Jules Verne.
1990 POURQUOI "L'ANTIPHON" ? Pourquoi mettre en scène ce texte injouable de Djuna Barnes ?
1990 L'ENCHANTEMENT PERVERS. Peter Brook est le magicien du théâtre. Sa "Tempête" de Shakespeare est une entreprise de séduction.
1990 UN MUR QUI NE DIT PAS TOUT. Georges Lavaudant présente au Théâtre de la Ville la première pièce de Tchekhov, " Platonov ".
1990 DANS UNE NEIGE D'UN BLEU ÉTERNEL Joël Jouanneau met en scène "Les Enfants Tanner" de Robert Walser : du théâtre pur.
1990 "TU ES, DONC JE SUIS". Trois couples marquent la rentrée des théâtres parisiens.
1990 PAVANE POUR UNE ILLUSION DÉFUNTE. "La Cité Cornu" : un terrain vague dans une ville que Znorko a reconstruite dans sa mémoire.
1990 RIEN QUE LE GESTE DE VIVRE. L'International Visual theatre, composé de non-entendants est venu du château de Vincennes jusquà la Chartreuse.
1990 NUITS DE MEURTRE ET NUITS D'ESPÉRANCE."Roméo et Juliette" à Bordeaux, dans la nouvelle salle du Centre dramatique. "La Passion", de Péguy, à la Cité internationale.
1990 SPECTRES DU VEL'D'HIV'. Violence des affrontements dans une famille juive : c'est "Aïda vaincue", de René Kalisky.
1990 SI PEU DE VENGEANCE... "Zone libre", de Jean-Claude Grumberg : souvenirs des temps de peur.
1990 LES PAPILLONS ET LES PAPIERS. Dans "Les Chaises", afin de faire le vide, Ionesco rameute les vies entières.
1990 DANS UNE NEIGE D'UN BLEU ÉTERNEL. Joël Jouanneau met en scène "Les Enfants Tanner" de Robert Walser : du théâtre pur.
1990 ATTRAPPE COMME TU PEUX. "Fragments d'une lettre d'adieu lus par des géologues" : de la linguistique amusante.
1990 LES OISEAUX DU SAINT-PÈRE. Une pièce de Jean Genet - "Elle" montée par Bruno Bayen à Gennevilliers, avec Maria Casarès.
1990 PAS D'AVIONS POUR LES ARBRES. Michel Dubois a mis en scène et joue "Dialogues d'exilés" de Brecht.
1990 UN ARABICA TRÈS LÉGER. Goldoni a écrit "Le Café" à la hâte : ce n'est pas sa meilleure pièce.
1989 UNE BALEINE QUI FAIT DES RAVAGES. "Bartleby", de Melville et "Pour saluer Melville", de Giono.
1989 À PICPUS. " De Sade, Juliette ", de Jean-Michel Guillery
1989 LA MAGIE DE " TITUS ANDRONICUS ". Daniel Mesguich donne la plus belle présentation de l'une des premières pièces de Shakespeare.
1989 MAGGIANI SUR LE QUI-VIVE. Le comédien apporte une note sensible et secrète à "Ode maritime" l'un des chefs-d'oeuvre de Fernando Pessoa.
1989 PÈRE ET FILS. "Visite d'un père à son fils", Etienne Bierry joue la pièce de Jean-Louis Bourdon, avec son fil Stéphane.
1989 LES ENFANTS DE NULLE PART. Il existe encore des pièces de Brecht inédites. Le Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis monte l'une d'entre elles : "Le Chien noir". Tandis qu'au Petit Odéon est mis en scène "Le Mobile d'Aurora".
1989 TOUS LES DÉTOURS OBSCURS. " Andromaque " à Villeurbanne.
1989 RETOUR DE FLAMME D'UN LONG EXIL. "John-Gabriel Borkman", d'Ibsen, à la Cité internationale.
1989 UN DIRIGEANT SOURD ET AVEUGLE. "Oedipe Tyran" mis en scène par Jean-Pierre Vincent.
1989 DUR, LA CULTURE AU "CLAIR DE TERRE". Rien n'est plus pareil dans la pièce de Daniel Besnehard, les blés, les boeufs, sont remplacés par le minitel.
1989 DES BANANES COUSUES DE FIL BLANC. Deux clowns blancs de la grande espèce, Jacques Seiler et Jacques Boudet, mettent en scène un texte de Robert Pinget.
1989 PORTRAIT D'UN VOYAGEUR. Entretien avec Yann Collette.
1989 MICHEL BOUQUET, HARPAGON MODÈLE. Il porte l'art de l'acteur à son comble d'expressivité et marque l'incroyable haine d'un père et d'un fils.
1989 GOETHE DANS LE MIROIR DU TASSE. Bruno Bayen met en scène à l'Odéon "Torquato Tasso" où Goethe s'identifie à l'auteur de "la Jérusalem délivrée".
1989 LES CLOÎTRES DE L'ENFER. "L'Imposture", de Georges Bernanos au Théâtre de la Ville.
1989 UNE PETITE PEUR DE BEAUMARCHAIS. "Charles IX" à Béthune.
1989 LA FOLIE DU DÉSIR. " AMOUR POUR AMOUR ", DE WILLIAM CONGREVE, À LA COMÉDIE-FRANÇAISE.
1989 LA COMEDIE ALLEMANDE. La lecture des pièces de théâtre et des romans d'Odön von Horvath nous aide-t-elle à comprendre la montée du nazisme? Pas si sûr.
1989 L'HOMME DE THÉÂTRE ANDRÉ REYBAZ.
1989 IDOLE ESPAGNOLE À LA COMÉDIE-FRANÇAISE. "La Célestine", de Fernando de Rojas est un texte mythique servi par une mise en scène lumineuse.
1989 L'ART D'ÊTRE GRAND-MÈRE. D'après Stefan Zweig, "Vingt-quatre heures de la vie d'une femme", une histoire romanesque
1989 LA BOUCHE D'OMBRE DE FONTANA."Britannicus" à la Comédie-Française.
1989 IL ERRE, ELLE JOUE. "... Tant qu'il fait jour, Robert Schumann". L'art minimal de Jean-Marie Patte fait merveille dans la description des moments flous de l'angoisse.
1989 LA PEUR DE L'ABANDON. "Un bon patriote" à l'Odéon.
1989 L'HOMMAGE D'HOSSEIN A LA RESISTANCE. "Dans la nuit la liberté", texte de Frédéric Dard, prologue d'Alain Decaux, Robert Hossein salue les obscurs, les sans grades, cinq hommes qui vont mourrir pour que vive leur réseau.
1989 " IL FERA BEAU CE SOIR SOUS LES GRANDS MARRONNIERS ". "Le Mariage de Figaro" à la Comédie-Française.
1989 LA JEUNE CHRÉTIENNE ET LE VERTUEUX MUSULMAN. A propos de Zaïre de Voltaire.
1989 DE MON FRERE LE POETE.
1989 LA FLÛTE ENCHANTÉE.Madeleine Renaud reprend "Savannah Bay".
1989 PIER PAOLO, POÈTE ET MARTYR. Rétrospective Pasolini au grand auditorium du Louvre.
1989 L'ARRACHE DE L'ARBRE. " L'Echange " de Claudel.
1989 COMMENT S'ÉCRIT "LE MONDE". Dans "la Folie démocrate", de Bernard Raffalli, une journaliste rêve l'Histoire... et son article.
1988 LE DIABLE AMOUREUX. " Les exilés " de James Joyce, à l'IOdéon.
1988 L'ACTEUR DÉFEND SA VIE. "Mort d'un commis voyageur" , d'Arthur Miller.
1988 UN MANIAQUE DU DÉSASTRE. "Simplement compliqué", de Thomas Bernhard. Thomas Bernhard est un pervers, un inguérissable mijoteur de catastrophes.
1988 SUCRES D'ORGE ET GUGUSSES. "La Cagnotte", à la Comédie-Française.
1988 LOUPS DE MANHATTAN, FANTÔMES DE MOSCOU. "Glengarry Glen Ross", "Oncle Vania". Un auteur américain, au langage rude très contemporain. David Mamet joué en français.
1988 POUR LES BOUGIES DE L'ANNIVERSAIRE. C'est un théâtre privé, celui de l'Atelier qui fête le tricentenaire de la naissance de Marivaux - en février 1688 - en donnant la Double Inconstance.
1988 UNE ABSENCE DE RUSSIE. "Les Trois Soeurs", par Peter Stein.
1988 LE CAFÉ DE NAPOLÉON. Trois fortes personnalités se fabriquent un spectacle ; ce pourrait-être un événément, c'est un piège.
1988 LES ÉTOILES D'AMSTERDAM. "Une vie bouleversée" - "A propos de neige fondue". Au Théâtre du Marais, Anne Marbeau fait entendre la parole d'une jeune femme rare, morte à Auschwitz en 1943. A Gennevilliers, Alain Ollivier prend en charge l'écriture {...}
1988 AUSSI INUSABLE QUE LE MONT-BLANC. "Le Cid" mis en scène ar Gérard Desarthe à Bobigny
1988 L'INCANDESCENCE DES CLOWNS. Un bel hommage est rendu à Courteline sur la colline de Chaillot. Du théâtre "affreux" bien éloigné de la pièce bien peignée par Edith Wharton; qui se joue près du rond-point des Champs- Elysées
1988 ON N'AIME JAMAIS ASSEZ. "Au bord du lit", de Guy de Maupassant. D'après quelques nouvelles de Maupassant, un spectacle qui rappelle pourquoi on aime cet écrivain.
1988 ACTEUR AVANT TOUT - DU TNP A LA COMÉDIE FRANÇAISE. La mort de Jean Le Poulain.
1988 LA RÉPARATION D'UN SOULIER. " Anacaona ", de Metellus à Chaillot.
1988 LE SILENCE N'EST PAS ROUGE. "Les Apprentis sorciers", "Ce fou de Jourdain". Il existe deux manières de perdre de son temps. Paresser, dormir, parfois lire. Ou se réunir, colloquer, discutailler.
1988 STRASBOURG EN ANDALOUSIE. Jakob Lenz à Gennevilliers.
1988 LE CHÂTEAU DE L'ÂME. Jean Genet depuis son enfance, souffrait d'oppression.L'un de ceux qui lui ont permis de respirer s'appelait Abdallah.
1988 TOHU-BOHU JACOBÉEN. "The Changeling", de Thomas Middleton.
1988 LE FOND DE L'AIR EST SLAVE. Il n'y a pas d'autre mot que celui pourtant usé de "poésie" pour définir le charme de Tchekhov et son emprise.
1988 UN MALAISE NÉCESSAIRE. "Freaks", d'après Ted Browning. Un spectacle de théâtre avec la présence immédiate des acteurs surtout quand ils sont handicapés est forcément plus brutal qu'un film.
1988 DEUX APERCUS DU DERNIER JOUR. "Une visite inopportune" de Copi et "Fin de partie" de Beckett.
1988 STRASBOURG EN ANDALOUSIE. Bernard Sobel présente "Les amis font le philosophe" de Jakob Lenz (1751-1792), dramaturge allemand dont les théâtres ne donnent, bon an mal an, que deux oeuvres : le Précepteur et les Soldats.
1988 LE FOND DE L'AIR EST SLAVE. Il n'y a pas d'autre mot que celui pourtant usé de "poésie" pour définir le charme de Tchekhov et son emprise.
1988 LE SILENCE N'EST PAS ROUGE. "Les Apprentis sorciers", "Ce fou de Jourdain". Il existe deux manières de perdre de son temps. Paresser, dormir, parfois lire. Ou se réunir, colloquer, discutailler.
1988 L'ÉTERNITÉ D'HAMLET. Patrice Chéreau et Richard Peduzzi dans la Cour d'honnneur.
1988 UNE BONNE MAISON DE FOUS. "Le Criminel" de Claude Régy d'après Leslie Kaplan.
1988 LA DÉCENCE ET LA BARBARIE. Une promesse du Festival était la programmation de cet Himalaya du théâtre : Le Nouveau Menoza de Lenz, qui n'est presque jamais joué.
1988 LA PAIX DE LA MORT. Ionesco au Théâtre de la Colline.
1988 EST-CE AINSI QUE LES HOMMES VIVENT ?... Partagé entre les délires de sa femme et les affabulations théâtrales, Pirandello a écrit les Six personnages... dont le metteur en scène soviétique Vassiliev a fait une parabole.
1988 DÉJÀ L'ALGÉRIE. "Sophonisbe" de Corneille
1988 L'AUTOBUS DE NAPOLEON. De Queneau à Deforges
1988 L'IMPOSTEUR DE BORDEAUX. "La Religieuse portugaise" au Théâtre Renaud Barrault et "La Ténèbre" au Théâtre du Rond-Point.
1988 L'INTERFÉRENCE CHINOISE. "Trois voyageurs regardent un lever de soleil", à la Bastille.
1988 L'IMPOSTEUR DE BORDEAUX. "La Religieuse portugaise" au Théâtre Renaud Barrault et "La Ténèbre" au Théâtre du Rond-Point.
1988 PAUVRES MARIS BATTUS. "La savetière prodigieuse", de Garcia Lorca, au Théâtre de la Ville.
1988 BONJOUR LES ENFANTS! "Le géomètre et le Messager", d'après Kafka.
1988 LA BOURREUSE DE CRÂNE ET LE RHUME DE CERVEAU. " Aglavaine et Sélysette ", de Maurice Maeterlinck.
1987 DESARTHE ENTRAINEUR DES JUNIORS. Les quatre derniers soirs d'avril, au Conservatoire de Paris, les jeunes acteurs de l'Atelier, animé par Gérard Desarthe jouaient la Marianne de Tristan Lhermite.
1987 UNE SOUVERAINE MAL ELEVEE. Mort ou vie d'une fille d'Indienne, par Copi
1987 BOULEVARD DU CRIME. "Oedipe à Colone", par Bruno Bayen.
1987 UN AGONISANT D'UNE SANTÉ DE FER. "Fin de partie", de Beckett à Marseille.
1987 LA MULE DE L'OGRESSE. " Le Soulier de satin " dans la Cour d'honneur.
1987 UN EXCÈS DE " LIFTING ". "Turcaret", de Lesage, au Théâtre-Français.
1987 À VOIX BASSE, À VOIX HAUTE...
1987 UNE ACTRICE EN SITUATION FAUSSE. "Les Seins de Lola", de Maria Pacôme.
1987 UNE EMBUSCADE À L'ODÉON. " L'Eternel Mari " de Dostoïevski.
1987 DANS L'ENFER DES ANGES. La saison théâtrale 1987-1988 commence, non pas en fanfare, mais, si l'on veur, en tambours voilés de crêpe, par une pièce d'un sinistre achevé : "Un homme qui savait" d'après le roman d'Emmanuel Bove.
1987 LE GROS CÂLIN SUR LA GÉANTE.Les amours d'une géante et d'un gringalet. Mélodrame délirant de O'Neill, aux horreurs difficilement exportables.
1987 LA COMMUNION AVEC L'AURORE. "Le Soulier de atin", de Paul Claudel.
1987 UN CRISE D'INGRATITUDE. " Les Femmes savantes ", de Molière.
1987 LA PLUIE SUR LES CLOÎTRES ET L'HUILE SUR LE FEU. "Le Harnais", de Robert Pinget.
1987 UN DOCTEUR TROP LESTE VENU DE MONTPELLIER. "Le Rêve de d'Alembert", de Diderot, à l'Orangerie de Sceaux.
1987 FRANÇOIS D'ASSISE COMÉDIEN HORS CONCOURS. "Fioretti" nocturnes.
1987 DIEU A LA MÉMOIRE LONGUE. "Le Soulier de satin", suite et fin.
1987 ARNOLPHE AMOUREUX JUSQU'AU MEURTRE. "La petite chatte est morte", d'André Roussin.
1987 L'ARNAQUE MOSCOVITE. "EN FAMILLE, ON S'ARRANGE TOUJOURS", D'ALEXANDRE OSTROVSKI.
1987 LE TRIOMPHE DE L'ÉCHOGRAPHIE. "Arthur", de Martine Boéri et Chantal Pelletier.
1987 LES GRANDS-MÈRES DU CHAPERON ROUGE. "Les Rêves de Lolita et Laverdure", de Richard Demarcy.
1987 AU PAS DE COURSE SUR LES CHEMINS DU COEUR. "Les Acteurs de bonne foi" de Marivaux.
1987 ARRACHER DES DENTS N'EST PAS SAVOIR MENTIR. "Fleur de cactus", de Barillet et Grédy.
1987 APPUI ET DOMMAGES DE L'ANTENNE
1987 LA HAUTEUR D'UN COUP BAS. "Antigone" de Jean Anouilh.
1987 "L'OUVRIER D'UN REVE". "Le Soulier de satin, au Théâtre national de Chaillot.
1987 LES MOUETTES DU LUXEMBOURG. Rencontre avec Alla Demidova du Théâtre Taganka.
1987 L'ATTRAIT DU BLUFF. "C'était hier" de Harold Pinter.
1987 QUATRE HOMMES DU MAL. " Baal " et " Dans les jungles des villes ", de Brecht.
1987 LORSQU'ON FUMAIT DANS LES ÉGLISES. "Dom Juan" de Molière mis en scène par Francis Huster
1987 LES MUETS DE L'AMOUR. Dix couples parmi d'autres, et le mystérieux silence des amours ordinaires.
1987 LA SUEUR DE TOUS NOS FRONTS. Arrabal est un grand poète hors norme obsédé par les souffrances du hrist, la vie du corps, et qui trouve difficilement des metteurs en scènes à sa mesure.
1986 UN RAPACE DE CHARME. Michel Serrault dans " l'Avare ".
1986 LA MISE AU RANCART DES "VIEUX"JEUNES".
1986 DES MÉCHANTS ADOUCIS. "La Maison du lac". Jean Marais, patriarche abîmé par les ans, Edwige Feuillère, octogénaire apaisante, règnent sur une famille pittoresque et sur les souvenirs du public.
1986 UNE FEMME AUX ABOIS. "Maison de poupée", de Henrik Ibsen
1986 UN OURAGAN SI CALME. "Adriana Monti", de Natalia Ginzburg.
1986 DES DRAPS BLANCS ET UNE PEUR BLEUE
1986 MOLIÈRE PRIS EN TRAîTRE.
1986 CROISEMENT DANGEREUX. "L'Avare" à Villeurbanne.
1986 L'ENCHANTEMENT D'UN ÉTÉ. "La Répétition ou l'amour uni", de Jean Anouilh.
1986 LÉOTARD : DANGER ! " American Buffalo ", de David Manet.
1986 LES NOSTALGIES DE SHAKESPEARE. "La Tempête" dans la Cour d'honneur.
1986 LE THEATRE, CETTE CEREMONIE...
1986 SHAKESPEARE FAÇON TANGO. "Le Songe d'une nuit d'été".
1986 TROIS COUPLETS GENTILS. "La Villa bleue" de Jean-Claude Brisville.
1986 L'OBSESSION D'INSÉCURITÉ. Michel Vinaver poursuit son travail de mise en lumière de la camelote et du désespoir de notre civilisation.
1986 DÉSILLUSIONS D'UN TERRORISTE. "Lorenzaccio" mis en scène par Daniel Mesguich.
1986 LA DOULEUR N'EST PAS LOIN. "Les clients", de Jean Poiret.
1986 "LARGO DESOLATO", DE VACLAV HAVEL.
1986 BRANQUIGNOLS DE L'ÉLECTROCHOC. "Hot House", de Harold Pinter.
1986 LA MÉLODIE DE LA DOULEUR. La solitude se danse à deux. Solitude des Noirs en France, aux sources du théâtre.
1986 DU PANTHÉON À L'OLYMPIA. "Un Chapeau de paille d'Italie", à la Comédie Française.
1986 BRIALY AU FOUR PARCE QUE AU MOULIN. "Le Nègre", de Didier Van Cauwelaert.
1986 LA DOUCE PANIQUE ANGLAISE. Une soirée en morceaux (très bien) choisis, qui va d'Euripide à Lewis Carroll et qui laisse le spectateur dans un état de folie douce.
1985 NUITS ENCHANTÉES. "Le Mahabharata", à Avignon.
1985 LES ILLUSIONS DE LA DOULEUR. "Intérieur", de Maurice Maeterlinck, par Claude Régy.
1985 CUNY, ACTEUR ÉTOILE D'AVIGNON. Au Théâtre municipal d'Avignon, il a joué "l'Ile des morts" de Strindberg, mis en scène par Hans-Peter Litscher. Alain Cuny, un grand acteur métaphysique.
1985 T'AVAIS QU'À ÊTRE GÉNIAL "Balise de toi", de Jean-Pierre Bisson.
1985 CES VOIX QUI NOUS REVIENNENT DE LOIN.
1985 L'ULTIME HABIT DU ROI.
1985 LE PETIT OURS AUX YEUX FERMÉS. "Automne" de Jean-Marie Patte.
1985 LA MAILLAN. "Lily et Lily", de Barillet et Grédy.
1985 MAETERLINCK BLUES. L'univers, les enfants, les livres.
1985 LE MAHABHARATA SOUS LES ÉTOILES.Avignon, Carrière Callet.
1978 LES TRIBULATIONS DE KREJCA. Un Tchèque et Godot à Avignon.

5 articles de revues spécialisées

"ON RIT, ON PLEURE" : LA REVUE DE PRESSE A LA CREATION

Auteur : Claude-Marie TRÉMOIS Michel COURNOT Georges LERMINIER Caroline ALEXANDER Jacqueline CARTIER Pierre MARCABRU Guy DUMUR Dominique JAMET
Source : in : différents journaux
Source : in : L'avant-scène théâtre 1288, 2010, p.73-75
Thème : Morceaux choisis de la revue de presse qui accueillit la création des "Dames du jeudi" en 1976 avec Suzanne Flon, Dominique Blanchar et Françoise Lugagne, dans une mise en scène d'Yves Bureau
Sujets : PI - DAMES DU JEUDI (LES)

ANTOINE VITEZ - TOUTES CES PLANCHES DE SALUT

Auteur : Michel COURNOT
Source : in: Acteurs Auteurs 79-80, 1990, p.16
Thème : Antoine Vitez est mort

HOMMAGE - MICHEL COURNOT, UN ARTISTE SINGULIER

Auteur : Armelle HELIOT
Source : in : L'avant-scène théâtre 1220, 2007, p.93
Sujets : Michel COURNOT

JEAN GENET EST MORT... Le théâtre, cette cérémonie

Auteur : Michel COURNOT
Source : in : Acteurs 36,1986, p.4
Sujets : Jean GENET

UN METIER DE CHIEN

Auteur : Michel COURNOT
Source : in : Action spectacle 1, été 2001, p.104
Thème : La critique théâtrale


3 spectacles

haut de page
2011/2012 L'ENFANCE Montage des textes
1997/1998 LA PLACE DU DIAMANT Adaptation
1996/1997 VIRGINIA Adaptation

Nouvelle recherche :



529 articles de presse
5 articles de revues spécialisées
3 spectacles


PUBLICATIONS
"Le Premier spectateur", consacré au tournage du film "Les Espions" de Clouzot
"Martinique" (Gallimard, 1949)
"Enfants de la justice", consacré aux jeunes délinquants (Gallimard, 1959)
"Histoire de vivre" (Maeght, 1994)
"Au cinéma" (Léo Scheer, 2003)

FORMATION
Etudes de Lettres

PRIX ET DISTINCTIONS
- Prix Italia pour Les Enfants de la Justice (1963)

AU CINÉMA
Il a réalisé "Les Gauloises bleues" (1968)