PROGRAMME
10   septembre   > 15   décembre   2018
VERS L'ŒUVRE
Caroline Godart

21   > 23   septembre   2018
SIGNAL #7
LA JOIE DU DÉSACCORD

Chantal Mouffe, Joanna Warsza, Tunde Adefioye, Kubra Khademi, ...

1   > 27   octobre   2018
DANSES EN DORMANCE
Marian del Valle

3   octobre   2018
BRUSSELS TALKS #06:
SPÉCIAL ÉLECTIONS COMMUNALES

Véronique Lamquin

4   octobre   2018
PRÉSENTATION H/F
Blandine Pélissier, Stephan Frimat & Chloé Bégou

8   > 27   octobre   2018
COCHEMAR
Consolate Sipérius

13   octobre   2018
TOUT L'AMOUR QUE J'AI POUR TOI - THÉ DANSANT ET KARAOKÉ POÉTIQUE
Jeanne Boute & Maxime Lacôme

21   octobre   2018
SALON CHEZ JEANNINE
Anne-Cécile Vandalem

24   > 26   octobre   2018
SÉMINAIRE DRAMATURGIE. TRACES/INVENTIONS
Camille Louis

25   octobre   2018
COCHEMAR
Consolate Sipérius

26   octobre   2018
RENCONTRE AVEC L’ARCHE ÉDITEUR, FRACASSÉS DE KATE TEMPEST
Claire Stavaux, Anne Thuot (mod.), Olivier Boudon & les étudiants de l’INSAS

29   octobre   > 10   novembre   2018
ANTIGONE
Vincent Collet - Le joli collectif

7   novembre   2018
L’ÉCRITURE ET LES FEMMES
Louise Dupré

12   novembre   > 1   décembre   2018
EXTRÊME/MALECANE
Paola Pisciottano

16   novembre   2018
KALÀ, PERFORMANCE ET DISCUSSION
Anne Penders, Justine Lequette et Christina Dendriou

17   novembre   2018
QUAND ON REGARDE ON DANSE DÉJÀ
Émilienne Flagothier & Aurélien Leforestier

26   novembre   > 9   décembre   2018
À VENIR
Aurélien Leforestier & Zelda Soussan

3   > 6   décembre   2018
'JE, TU, IL, ELLES'
LA POÉSIE EST PRONOMINALE.

Le peuple qui manque
Aliocha Imhoff et Kantuta Quirós

6   décembre   2018
THÉÂTRE, HISTOIRE ET SOCIÉTÉ
Justine Lequette, Nathanaël Harcq & Benoît Hennaut (mod.)

7   décembre   2018
'JE, TU, IL, ELLES'
LA POÉSIE EST PRONOMINALE.

Le peuple qui manque
Aliocha Imhoff et Kantuta Quirós

8   décembre   2018
SUPERPOSITION DE COUCHES DE POÉSIE.
Alice Pilastre & Lodie Kardouss


Lettre d'information
Votre Email:

POST-HASTE

Théâtre

"La vie moderne est tellement tordue que la souffrance de l’un peut signifier le divertissement de l’autre, et peut provoquer – même chez la personne qui souffre – un sourire au lieu d’un cri de douleur. " C’est ainsi que Rachman Sabur décrit sa dernière performance Post-Haste. Dans cette pièce sans paroles, les acteurs se retrouvent coincés dans une « danger room », ou tout peut et va se retourner contre eux. Les décors fragiles et instables s’effondrent et écrasent les acteurs, qui sont souvent eux-mêmes à l’origine de la catastrophe. La pièce montre comment les indonésiens font face au 21ème siècle et ses bouleversements politiques, ses désastres naturels et sa globalisation.


Mise en scène
Rachman SABUR
Lumières
Fajar OKTO
Création
Teater Payung Hitam (Indonésie)
Théâtre visuel
Interprétation
Taofik FIRMANSYAH
Indra FRANSDIAS
Abdul HAFIDZ
Wail IRSYAD
Sari MULYATI
Christie VAM IALOAN


Représentations passées

les 15 et 16 novembre 2017 - Bruxelles : Les Halles de Schaerbeek dans le cadre d'Europalia Indonésie

Représentations passées