PROGRAMME
10   septembre   > 15   décembre   2018
VERS L'ŒUVRE
Caroline Godart

1   > 27   octobre   2018
DANSES EN DORMANCE
Marian del Valle

8   > 27   octobre   2018
COCHEMAR
Consolate Sipérius

20   octobre   2018
2ÈME FOIRE DU LIVRE D'OCCASION DES ARTS DE LA SCÈNE

21   octobre   2018
SALON CHEZ JEANNINE
Anne-Cécile Vandalem

24   > 26   octobre   2018
SÉMINAIRE DRAMATURGIE. TRACES/INVENTIONS
Camille Louis

25   octobre   2018
COCHEMAR
Consolate Sipérius

26   octobre   2018
RENCONTRE AVEC L’ARCHE ÉDITEUR
FRACASSÉS DE KATE TEMPEST

Claire Stavaux, Anne Thuot (mod.), Olivier Boudon & les étudiants de l’INSAS

29   octobre   > 10   novembre   2018
ANTIGONE
Vincent Collet - Le joli collectif

7   novembre   2018
L’ÉCRITURE ET LES FEMMES
Louise Dupré

12   novembre   > 1   décembre   2018
EXTRÊME/MALECANE
Paola Pisciottano

16   novembre   2018
KALÀ, PERFORMANCE ET DISCUSSION
Anne Penders, Justine Lequette et Christina Dendriou

17   novembre   2018
QUAND ON REGARDE ON DANSE DÉJÀ
Émilienne Flagothier & Aurélien Leforestier

18   novembre   2018
SALON CHEZ JEANNINE
Tristero

26   novembre   > 9   décembre   2018
À VENIR
Aurélien Leforestier & Zelda Soussan

3   > 6   décembre   2018
'JE, TU, IL, ELLES'
LA POÉSIE EST PRONOMINALE.

Le peuple qui manque
Aliocha Imhoff et Kantuta Quirós

6   décembre   2018
THÉÂTRE, HISTOIRE ET SOCIÉTÉ
Justine Lequette, Nathanaël Harcq & Benoît Hennaut (mod.)

7   décembre   2018
'JE, TU, IL, ELLES'
LA POÉSIE EST PRONOMINALE.

Le peuple qui manque
Aliocha Imhoff et Kantuta Quirós

8   décembre   2018
SUPERPOSITION DE COUCHES DE POÉSIE.
Alice Pilastre & Lodie Kardouss


Lettre d'information
Votre Email:

LA MALADIE DE LA MORT

Théâtre

Dans une chambre d’hôtel en bord de mer, un homme attend. Elle vient la nuit. Elle vient seulement la nuit. Elle ne doit pas parler. Elle ne doit pas résister. Tout ce qu’il veut, elle doit le faire. Peu importe le prix - il veut apprendre à aimer, à ressentir à nouveau. Il ne s'agit pas d'Elle. Il s'agit de Lui. Duras explore sa conviction de l’impossibilité d’une intimité sexuelle ou émotionnelle authentique entre un homme et une femme. L'adaptation de Katie Mitchell en spectacle de cinéma en direct pose cette question centrale, à travers une profonde exploration de l’intimité, du genre, de la pornographie et du sexe. Alice Birch, décembre 2017


Librement adapté de
Marguerite DURAS
Script
Alice BIRCH
Mise en scène
Katie MITCHELL
Assistant à la mise en scène
Bérénice COLLET
Collaboration à la mise en scène
Lily MCLEISH
Scénographie
Alex EALES
Eclairages
Anthony DORAN
Régie générale
John CARROLL
Son
Donato WHARTON
Costumes
Alex EALES
Musique
Paul CLARK
Réalisation vidéo
Grant GEE
Vidéo
Ingi BEKK
Coproducteurs associés
Les Théâtres de la Ville de Luxembourg ; Théâtre de la Ville - Paris ; Le Théâtre de Liège
Coproduction
MC2 : Grenoble ; Edinburgh International Festival ; Barbican / London ; Stadsschouwburg Amsterdam ; Teatro di Roma ; Teatro Stabile di Torino - Teatro Nazionale ; Emilia Romagna Teatro Fondazione ; Fondazione Teatro Metastasio - Prato ; TANDEM
Production
C.I.C.T. - Théâtre des Bouffes du Nord
Interprétation
Laetitia DOSCH (La femme)
Nick FLETCHER (L'homme)
Irène JACOB (La Narratrice)


5 articles de presse

2018 KATIE MITCHELL, LA TRAVERSÉE DES APPARENCES. L'artiste britannique monte en français « La Maladie de la mort » de Marguerite Duras aux Bouffes du Nord et reprend « Schatten » d'Elfriede Jelinek à la Colline, production de la Schaubühne de Berlin.
Du spectacle corsé.

Auteur : Armelle HELIOT
Source : in : Le Figaro, 11/01/2018
Sujets : LA MALADIE DE LA MORT (Katie Mitchell) SCHATTE (EURYDIKE SAGT) (Katie Mitchell)

2018 KATIE MITCHELL BOUSCULE LES GENRES. Deux pièces mises en scène par la Britannique, au féminisme affirmé, sont actuellement à l'affiche à Paris.

Auteur : Fabienne DARGE
Source : in : Le Monde, 26/01/2018
Sujets : LA MALADIE DE LA MORT (Katie Mitchell) SCHATTE (EURYDIKE SAGT)/(OMBRE (EURYDICE PARLE) (Katie Mitchell)

2018 JELINEK, DURAS... KATIE MITCHELL EN FAIT SON ENFER. La Britannique met en scène "Ombre (Eurydice parle)" et "La Maladie de la Mort", toutes deux centrées sur le désir et les rapports hommes-femmes.

Auteur : Anne DIATKINE
Source : in : Libération, 26/01/2018
Sujets : LA MALADIE DE LA MORT (Katie Mitchell) SCHATTEN (EURYDIKE SAGT)/(OMBRE (EURYDICE PARLE) (Katie Mitchell)

2018 KATIE MITCHELL BOUSCULE LE GENRE. Deux pièces mises en scène par la Britannique, au féminisme affirmé, sont actuellement à l'affiche à Paris.

Auteur : Fabienne DARGE
Source : in : Le Monde, 01/02/2018
Sujets : LA MALADIE DE LA MORT (Katie Mitchell) SCHATTEN (EURYDIKE SAGT)/(OMBRE (EURYDICE PARLE) (Katie Mitchell)

2018 DURAS, L'ART ET LE GENRE, PAR KATIE MITCHELL. La metteuse en scène anglais arrive à Liège avec " La Maladie de la mort ". Avant-propos.

Auteur : Marie BAUDET
Source : in : La Libre Belgique, 10/10/2018
Sujets : LA MALADIE DE LA MORT (Katie Mitchell)


1 article de revue spécialisée

LA MALADIE DE LA MORT. UNE ÉTRANGE SOPHISTICATION.

Auteur : Armelle HÉLIOT
Source : in : L'avant-scène théâtre 1437, 2018, p.90-91
Dossier :
Sujets : LA MALADIE DE LA MORT (Katie Mitchell)


Représentations passées

du 10 au 13 octobre 2018 - Liège : Théâtre de Liège
du 16 janvier au 3 février 2018 - Paris : Théâtre des Bouffes du Nord

5 articles de presse
1 article de revue spécialisée
Représentations passées