PROGRAMME
10   septembre   > 15   décembre   2018
VERS L'ŒUVRE
Caroline Godart

21   > 23   septembre   2018
SIGNAL #7
LA JOIE DU DÉSACCORD

Chantal Mouffe, Joanna Warsza, Tunde Adefioye, Kubra Khademi, ...

1   > 27   octobre   2018
DANSES EN DORMANCE
Marian del Valle

3   octobre   2018
BRUSSELS TALKS #06:
SPÉCIAL ÉLECTIONS COMMUNALES

Véronique Lamquin

4   octobre   2018
PRÉSENTATION H/F
Blandine Pélissier, Stephan Frimat & Chloé Bégou

8   > 27   octobre   2018
COCHEMAR
Consolate Sipérius

13   octobre   2018
TOUT L'AMOUR QUE J'AI POUR TOI - THÉ DANSANT ET KARAOKÉ POÉTIQUE
Jeanne Boute & Maxime Lacôme

21   octobre   2018
SALON CHEZ JEANNINE
Anne-Cécile Vandalem

24   > 26   octobre   2018
SÉMINAIRE DRAMATURGIE. TRACES/INVENTIONS
Camille Louis

25   octobre   2018
COCHEMAR
Consolate Sipérius

26   octobre   2018
RENCONTRE AVEC L’ARCHE ÉDITEUR, FRACASSÉS DE KATE TEMPEST
Claire Stavaux, Anne Thuot (mod.), Olivier Boudon & les étudiants de l’INSAS

29   octobre   > 10   novembre   2018
ANTIGONE
Vincent Collet - Le joli collectif

7   novembre   2018
L’ÉCRITURE ET LES FEMMES
Louise Dupré

12   novembre   > 1   décembre   2018
EXTRÊME/MALECANE
Paola Pisciottano

16   novembre   2018
KALÀ, PERFORMANCE ET DISCUSSION
Anne Penders, Justine Lequette et Christina Dendriou

17   novembre   2018
QUAND ON REGARDE ON DANSE DÉJÀ
Émilienne Flagothier & Aurélien Leforestier

26   novembre   > 9   décembre   2018
À VENIR
Aurélien Leforestier & Zelda Soussan

3   > 6   décembre   2018
'JE, TU, IL, ELLES'
LA POÉSIE EST PRONOMINALE.

Le peuple qui manque
Aliocha Imhoff et Kantuta Quirós

6   décembre   2018
THÉÂTRE, HISTOIRE ET SOCIÉTÉ
Justine Lequette, Nathanaël Harcq & Benoît Hennaut (mod.)

7   décembre   2018
'JE, TU, IL, ELLES'
LA POÉSIE EST PRONOMINALE.

Le peuple qui manque
Aliocha Imhoff et Kantuta Quirós

8   décembre   2018
SUPERPOSITION DE COUCHES DE POÉSIE.
Alice Pilastre & Lodie Kardouss


Lettre d'information
Votre Email:

QUAND LES OISEAUX NE CHANTENT PLUS

Théâtre

Moi je me demande depuis quand ça dérape, que ça se casse la gueule, que tout ça à l’air d’être un trou sans fond ? Depuis les attentats de New York ? Depuis la crise de 2008 ? Depuis quand ? Les gens qui prônent le développement personnel, en guise de solution à la violence du monde m’atterrent, j’ai envie de leur dire arrêtez, allons plutôt dans la rue, plutôt que de soigner nos burn-out à coup de thérapies en sophrologies, allons faire une belle émeute, ça c’est bien. J’exagère ? Sans doute.


Projet
Sarah SLEIMAN
Texte
Thomas DEPRYCK
Scénographie
Stéphane ARCAS
Création lumière
Gaylord TRICART
Chorégraphie
Malika BENJELLOUN
Coproduction
Mars - Mons arts de la scène Fondation Mons 2025 dans le cadre de la Biennale 2018-19 de Mons, Capitale culturelle
Interprétation
Laura FAUTRÉ
Hugo MESSINA


Représentations passées

du 12 au 15 septembre 2018 - Mons : Maison Folie dans le cadre de la Biennale 2018 - 19 de Mons, Capitale culturelle.

Représentations passées