La Bellone

13/05/2021

Les Tender Sessions ce sont des rencontres qui proposent un temps d’échanges au cours des résidences / création. Le public est invité à collaborer au développement d’une création en cours, et ce selon les besoins spécifiques des artistes en résidence. L’artiste adressera des questions, fera expérimenter des nouveaux dispositifs, outils, demandera de remplir un questionnaire ou de … C’est selon. Nous vous invitons à être au service d’un•e ou plusieurs artistes pendant une heure ou deux. Ces échanges sont intellectuellement tendres et riches, et l’écoute de tou•te•s envers chacun•e est attentionnée. Outre le public du jour, un comité constitué de 10 voisin•es habitant ou travaillant sur la rue de Flandre sera présent. Ceux-ci et celles-ci collaborent avec nous toute la saison.Après avoir fait partie du collectif Dance for plants en 2017 et 2018, Gaëtan collabore actuellement avec l’artiste Lucille Calmel sur le projet de recherche « performance et animalité ». En parallèle, il cherche différentes manières d'atteindre des états de conscience modifiés, par l'apprentissage de techniques en bioénergétiques, la participation à des rituels de différentes natures. Ceci afin de transformer la perception du corps et de ses limites et la façon dont on se lie à ce qui nous entoure, humain ou non.

«en reconnaissance» c'est à la fois le désir d'explorer de nouveaux territoires, mais aussi celui de retrouver ceux que l'on a oublié, ces territoires qui sont déjà présents dans le corps. C'est le désir de nommer et d'adresser une attention à ce qui est peu ou pas perçu.e. Et d'observer ce double mouvement, externe et interne, d'exploration et de retour à une connaissance déjà existante.

Gaëtan Rusquet travaille comme artiste et performeur dans les domaines de la performance, la danse, le théâtre et les arts visuels.

Sa production artistique focalise souvent sur la relation entre corps et espace par l'intermédiaire d'un médium et la nécessité du mouvement liée à celui-ci.

Il est animé par le désir de partager une expérience visuelle et performative avec un public, sous forme ritualisée, au sein d'un dispositif donnant une même importance au corps, à l'espace, au son et à la lumière. Ces considérations rapprochent son travail des théories sur le nouveau matérialisme, sur l'agentivité et l'interconnexion entre humain et non-humain. Différentes techniques ésotériques, somatiques, de soin, viennent nourrir son travail et la façon dont les limites et les relations sont perçues et traitées.

Son approche de la temporalité et de la matière est un moyen d'appréhender l'expérience performative sur d'autres registres que celui seulement mental. Aussi, la création de dispositifs plaçant les performeurs et les spectateurs sur un même niveau vient du désir d'apprentissage, qui se fait ensemble au cours de l'expérience performative.

 

Réservations

02 513 33 33 
Réservation souhaitée