La Bellone

HALF & HALF CLOSER

Camille Pier

30/09/2022
12:30 > 13:30
Visuel © Dominique Rausch

Lors d’un Half & Half Closer, nous revenons sur les préoccupations qu’un·e artiste a mises au travail à l’occasion de sa résidence à La Bellone. Il y a un Half & Half Closer organisé au terme de toutes les résidences. « Half & Half » comme deux fois trente minutes, une rencontre publique en deux temps. Une première demi-heure d’entretien dans l’espace de travail, conduit et enregistré par l’équipe de La Bellone puis ré-écoutable sur la Compile audio. Une seconde demi-heure, Closer, au Bellone Café du 46 rue de Flandre pour une rencontre informelle avec l’artiste autour d’un vrai half-en-half.

C’est le récit d’un corps qui voyage à travers les genres, le tout dans un décor historique (2011-2021) où l’évolution des cabarets suit l’évolution des luttes et des lois de droits sociaux pour les personnes transgenres. Quand j’ai commencé à me “travestir” — comme iels disent — c’était avant ma transition (2015), avant que la loi trans à l’état civil ne change (2018), avant l’arrivée du pronom “iel” dans le dictionnaire (2021) et avant l’annonce de la suppression du marqueur de genre sur les cartes d’identités belges (futur proche). Le cabaret semblait le seul espace d’expression où je pouvais vivre mon identité queer.

Je veux raconter mon voyage, avec la forme du cabaret qui a été longtemps mon seul territoire, et une époque où je m'attendais à ce que personne ne puisse me croire, ne puisse croire en moi. Un récit qui porte à bout de bras le poids de rêves qu’on a cru trop grands : être protégé.e.s par l’État, le dictionnaire, l’administration, la loi. Même si le combat n’est pas gagné et que mes adelphes continuent d’être assassiné.e.s à travers le monde pour le simple fait d’être en vie, je sais que je ne veux plus représenter mon identité fluide à travers une pratique de cabaret qui ne se prend pas au sérieux. Mes poèmes se destinaient à la scène, parce qu’ils se croyaient éphémères. Depuis petit, je m’imagine sur scène, parce que je ne me croyais pas réel.

Aujourd’hui je suis fier de ces textes hybrides, monstrueux, de ces chimères qui tiennent debout. Aujourd’hui je veux célébrer les marges au milieu de la page du plateau.

 

En partenariat avec Midis de la Poésie.

 

Camille Pier , alias “Nestor” au slam, “Josie” au cabaret et “Pierre Rococo” dans la chanson

 

Il écrit des textes destinés à la performance drag depuis 2012. Il est régulièrement présentateur de shows au cabaret et de scènes ouvertes au slam. Les valeurs qui lui sont précieuses dans sa pratique artistique sont le pouvoir guérisseur de la performance, des mots proclamés et du divertissement, la puissance réparatrice de l’humour, du rituel de la scène et de la bienveillance radicale. En 2016, il publie le texte d'un spectacle co-écrit avec Leo Palmeira (biologiste) : "La Nature contre-nature (tout contre". Ce spectacle est encore représenté partout en francophonie entre les théâtres et les écoles.

En 2020, il renoue avec le dessin, en illustrateur autodidacte et tardif. Il dessine des plantes d’appartement et les pousse sur le dance-floor ; il représente les artistes qui le touchent pour célébrer les figures queer de la pop ; il réalise des autoportraits oniriques pour sublimer les blessures de son vécu trans. Son univers est peuplé de démons végétaux, de fées en gueule de bois et de ronces qui se tombent dans les bras. Il illustre des poèmes, peint des plantes grimpantes à même les murs et collabore sur des projets multidisciplinaires entre graphisme et performance.

En 2022, il sort un nouveau projet musical. En co-laboratoire musical avec Les Hommes-Boîtes, il met en musique des textes originellement destinés au slam a capella et aux paillettes des drag shows. À cet agglomérat baroque, viennent se joindre les musicien.ne.s Hicham, Clem Thomas, Gynoos et bien d’autres. 5 titres sont tirés de ces multi-collaborations. 5 cailloux kitsch et schlagg, aussi dansants que sombres, aussi sensuels que rugueux : Douves, Divinités, Colère, D’hommes et Mes Aïeules. C’est de la chanson électro-baroque, un dance-floor de cliquetis organiques, des slams texturés sur des machines à facettes.

Avec le soutien de L’Arbre de Diane, il prévoit de publier cette année un recueil de poèmes “Scandale !” : l’histoire fragmentée d’un personnage qui rêve de devenir réel. Un autre projet d’écriture éclot encore, cette fois pour le théâtre “Jazz Hands !” : un spectacle performatif et poétique sur les mutations du cabaret drag entre 2012 et 2022.

Réservations

02 513 33 33 
Réservation obligatoire