La Bellone

ÉVÉNEMENT

Pouvoirs & Dérives IV

27/11/2021
09:30 > 00:30

POUVOIRS ET DÉRIVES

Édition 4 / Perspective intersectionnelle des relations de pouvoirs dans les arts de la scène en Belgique francophone

 

Jeudi 25 novembre de 9h30 à 19h

Vendredi 26 novembre de 9h30 à 19h

Samedi 27 novembre de 9h30 à 23h30

 

Au Café Congo 

Rue de la Petite Île 1A à 1070 Anderlecht

Dans l’idée de contribuer à construire un secteur plus égalitaire, le cycle de réflexion Pouvoirs et Dérives propose à tou.te.s les professionnel.le.s des arts de la scène de se rassembler pour échanger autour de nos expériences et pratiques. Depuis 2018, trois éditions thématiques ont été proposées à la Bellone à Bruxelles, réunissant des centaines de participant.es du secteur : artistes de toutes les disciplines, administrateur.ices de compagnies, représentant.es d’institutions et opérateurs culturels mais aussi du monde politique. Elles sont accessibles au format audio sur le site de La Bellone. 

Cette quatrième édition examinera sous un prisme intersectionnel les rapports de pouvoirs dans le secteur des arts de la scène en FWB. La grille d’analyse intersectionnelle permet une lecture transversale des systèmes de dominations sans procéder à leur hiérarchisation. Il s’agira de faire appel à une multiplicité de voix et de pratiques qui mettra en lumière d’autres narrations pour s'interroger ensemble sur les pratiques de dominations coloniales, capitalistes, classistes, validistes, hétéronormatives... présentes aujourd’hui dans le secteur culturel. Nous souhaitons poursuivre les réflexions collectives qui ont été mises en place lors des éditions précédentes avec le souhait d'initier des changements institutionnels transversaux effectifs. 

 

Afin d’être cohérentes avec le processus même de réflexions collectives diversifiées et de créer une nouvelle dynamique, nous avons proposé à Lucile Saada Choquet et Ichraf Nasri de rejoindre l’équipe de programmatrices de ce nouveau cycle. Des collaborations avec Café Congo et l’asbl XENO- ont également été initiées.

 

Coordination : 

Lucile Saada Choquet

Ichraf Nasri

Jessica Gazon

Cora-Line Lefèvre

Mylène Lauzon

 

Co-production par La Bellone / Maison du spectacle et Habemus Papam, en collaboration avec Café Congo et Xeno- et avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Loterie nationale.

 

Pouvoirs et dérives est une initiative de Jessica Gazon, Isabelle Jans, Mylène Lauzon et Cora-Line Lefèvre.

 

 

PROGRAMME CYCLE POUVOIRS ET DERIVES IV

“La question n’est pas d’être en sécurité dans un entre-soi fantasmatique, mais de construire et de créer des territoires depuis lesquels politiser, capitaliser, de la rage pour déclarer et mener la lutte” Elsa Dorlin, Se défendre, une philosophie de la violence

SAMEDI 27 NOVEMBRE 2021

de 9h30 à 19h

9h30
accueil et présentation de la journée

10h
conférence de Petra Van Brabant
analyse philosophique des représentations des femmes dans l’art et la pornographie

Petra Van Brabandt est philosophe féministe. Elle est à la tête du département de recherche de Sint Lucas School of Arts à Anvers, où elle enseigne la sémiotique, la théorie et l’art féministe, et la critique de la culture. Elle y encadre des doctorats et des projets de recherche en arts et l'Advanced Master of Research in Arts in a social-political context. Elle travaille avec plusieurs artistes femmes et elle écrit sur les dimensions politiques de l’art et l'art pornographique. En tant que militante d’Engagement Arts, un mouvement qui lutte contre le sexisme, le harcèlement sexuel et l’abus de pouvoir dans le milieu de l’art et de l’éducation artistique, elle donne des conférences et des ateliers. Récemment, elle a publié un essai philosophique sur l’Art et la pornographie co-écrit avec Hans Maes (University of Kent), Kunst of Pornografie?, ASP, 2021.

 

11h30
conversation avec yamina el atlassi, Luce Goutelle, Marie Diaby
les dégâts des systèmes de dominations sur la santé mentale.
quand la résilience ne suffit pas.

Mais il ne suffit pas de célébrer la résilience de certains, il faut oeuvrer politiquement au démantèlement des systèmes d’oppression qui ne nous laissent pas d’autres choix que la résilience ou la violence” Amandine Gay, Une poupée en chocolat

modération : Pouvoirs & Dérives

Très engagée dans la scène culturelle alternative : yamina el atlassi a une émission radio sur la scène artistique indépendante et a lancé l'agenda i'm not on the guest list, sur la scène alternative. elle est également curatrice, rédactrice, participe à des performances, ou réalise des montages de sons...
au sein des institutions culturelles, elle occupe le poste de inclusion advisor à Bozar, est présidente du conseil d'administration de Brussels Museums et membre suppléante de la commission FACR (fonds pour la création radio).


Luce Goutelle est artiste, metteure en scène, autrice et chercheuse. Aux frontières de l’art, du journalisme et des sciences sociales, son travail interroge la transformation des structures sociales et économiques de notre monde actuel. Ses recherches et expérimentations artistiques sont portées par le désir de contribuer au changement de paradigme sociétal. Elle a cofondé la structure Loop-s en 2015 où elle développe des projets transdisciplinaires à travers une approche poétique et politique. En 2017, elle a cofondée le laboratoire sauvage de recherches expérimentales Désorceler La Finance (Unbewitch Finance Lab) dont elle a été membre active pendant 4 ans. À présent, elle se consacre à des projets tournés vers la pratique de l'écriture et mène en parallèle une recherche expérimentale sur le burn out comme métamorphose.

Marie Diaby est née en 1988 en France, après des études de théâtre au conservatoire de Liège elle travaille comme actrice, assistante à la mise en scène et conseillère en dramaturgie. En 2020 elle elle rejoint le collectif Xeno_, avec lequel elle co-réalise un podcast -les méduses- diffusé sur studio K, radio by Kanal Centre Pompidou, et s’engage dans une pratique artistique féministe, anti-raciste et intersectionnelle. Son parcours l’ayant mené à vivre dans des milieux sociaux et culturels variés, l’amène à se questionner sur les systèmes de représentation, leurs encrages culturels et sociaux et leurs implications dans la formation de l’identité.

 

13h
pause déjeuner

14h00
atelier d’arpentage autour des écologies émotionnelles et des re(présent)tations dans les milieux artistiques en 2 groupes par Bicoli Collective, bibliothèque commune féministe autogérée

16h15
projections de courts-métrages et de vidéos (animation, fiction, documentaire)
proposé par Xeno- en résonance avec les thématiques du jour*

Les courts-métrages et vidéos seront également visibles après leurs projections dans l’espace diffusion TV.

17h
intervention de Vanessa Vovor
retour sur expérience de la veille collective du cycle Pouvoirs & Dérives

18h
grande conclusion collective du cycle animée par l’équipe de Pouvoirs & Dérives

18h30
apéro
possibilité de se restaurer sur place à prix d’ami·es à L’Antidote

20h30
performance musicale de Biche de Ville

21h30
Dj set de Choco Zoulou et Rokia Bamba

*une sélection de courts métrages sera aussi présentée en boucle toute la journée