La Bellone

24/06/2022
12:30 > 13:30
Visuel © Denis Martin

Lors d’un Half & Half Closer, nous revenons sur les préoccupations qu’un•e artiste a mises au travail à l’occasion de sa résidence à La Bellone. Il y a un Half & Half Closer organisé au terme de toutes les résidences. « Half & Half » comme deux fois trente minutes, une rencontre publique en deux temps. Une première demi-heure d’entretien dans l’espace de travail, conduit et enregistré par l’équipe de La Bellone puis ré-écoutable sur la Compile audio. Une seconde demi-heure, Closer, au Bellone Café du 46 rue de Flandre pour une rencontre informelle avec l’artiste autour d’un vrai half-en-half.

 

Lara propose une pièce chorégraphique qui compose des dialogues entre son corps, une bande sonore, l'eau et certains objets choisis. Ce faisant, elle s'engage dans un processus abstrait de devenir un « body of water », et d'écrire des relations entre divers « bodies of water », humains et non humains. Le paysage sonore est créé en direct, en dialogue intime avec les actions de la performeuse : parfois le son est une trace de l'action performative, parfois il est une présence autonome. Grâce à une écoute sensible via l'ouïe et le toucher, les partitions de mouvement explorent la transmission, l'absorption et la fuite. Prenant la mémoire de l'eau comme métaphore opératoire, la pièce se déploie à travers des couches d'action, dans lesquelles les gestes du passé se frottent aux gestes du présent, créant une notion fluide du temps comme non linéaire. Lara construit une pièce sensible et multisensorielle, qui réserve des surprises quand on s'y attend le moins. Une machine à vapeur qui crache doucement, une perruque violette qui dégouline, la chair qui se répand et se transforme. Cette pièce passe du sensible au dynamique, prenant place dans un univers sensoriel en transformation constante. 

 

Lara Oundjian est une artiste chorégraphique interdisciplinaire qui considère la chorégraphie comme une forme élargie d'environnements d'écriture et aborde la danse comme une pratique relationnelle. Elle travaille avec et à travers la queernesses et le féminisme dans son expérience quotidienne et dans ses créations, se concentrant sur les modes de regard et les modes d'intimité.

Elle travaille actuellement sur une série d'œuvres autour de l’eau qui l’extrapolent en tant que matière et processus, et sur les relations liquides construites à partir des points de vue de divers sens. À travers ces œuvres, elle cherche à faire ressentir le visuel, à inviter le·a spectateur·ice à prendre conscience de son propre corps comme d’une lentille à travers laquelle iel peut recevoir des informations. Lara aime également rendre l'abstrait tangible et le matériel spectaculaire. 

 

Lara vit au Canada et est d'origine suisse, arménienne et britannique. Elle est installée à Tiohtià:ke / Montréal depuis 2009. Diplômée en études cinématographiques, elle s'est formée à la danse contemporaine et aux pratiques élargies de la performance à Montréal, Stockholm et Berlin. Elle a présenté son travail chorégraphique au Phenomena Festival (2017), à Tangente (2019) et au OFFTA (2020 et 2021), et créera bientôt une œuvre au Théâtre La Chapelle (2023). Lara a été artiste résidente au Studio 303 en 2018 le Third Floor Projects à l'Usine C de 2019 à 2021, à La Serre de 2020 à 2021. Elle a notamment collaboré avec Hanna Sybille Müller, Erin Robinsong, Maria Kefirova, Nien Tzu Weng, Louise Michel Jackson et Justin de Luna.