La Bellone

15 > 17/09/2019

Pratiques de survie en milieu culturel.

Le féminisme est un muscle, entraîne-toi !

Du 15 au 17 septembre 2019
à La Bellone.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles.

La Bellone, le Darouri Express et le talent de Raquel Morais Desirenhos pour le logo.

*** Ateliers pratiques : Attention tous les ateliers sont au même horaire soit de 14h à 17h donc vous ne pouvez choisir qu’un seul atelier ***

QUOI ?
Une action positive et concrète de formation collective des femmes du secteur dans une démarche émancipatrice. Événement non mixte, à destination de toutes les personnes s’identifiant comme femme des « arts et de la culture ».

QUI ?
Priscilla Adade, Mathilde Alet, Stéphanie Auberville, Charlotte Couturier et Line Guellati, membres du groupe F(s), constituées en association de fait nommée Culture-Égales.

POURQUOI ?
En Belgique, la domination masculine est encore bien tenace dans le domaine des arts et de la culture.
Les inégalités perdurent dans les secteurs hautement symboliques et posent un vrai problème de démocratie. Cela nécessite des mobilisations contre les discriminations observées, la mise en place d'actions positives vers une parité visible et intersectionnelle.

OBJECTIFS ?
- Muscler sa sororité et son féminisme, apprendre à se soutenir et à se faire la courte échelle, afin d'inverser les tendances sexistes et racistes du secteur culturel.

- Contribuer à faire place aux femmes dans la culture par la construction de nouveaux modèles d'organisations et de prises de décisions.

- Revisiter les règles de gouvernances pour éradiquer toute forme de violence, harcèlement, cooptations et copinages.

- Donner aux femmes du secteur de la culture des outils pour se défendre, s'affirmer, oser, renverser les systèmes en place.

- Encourager les femmes à assumer des responsabilités stratégiques en faisant circuler les expériences et les bonnes pratiques de celleux occupant déjà ce type de fonction.

- Renforcer la mise en commun des compétences, des expériences de militance, stimuler le dialogue, l'entraide, la sororité.

Programme.

Jour 1 :
Pratique ton activisme

9h30 -10h
Accueil du public

10h-13h
- Rencontre plénière.
Ouverture du festival : présentation collective de l’ensemble de la programmation et du déroulé de la journée.
- Rencontre-Conférence. 
« Démasculiniser la langue » avec Eliane Viennot, professeuse émérite de littérature française de la Renaissance à l'Université Jean Monnet (Saint-Etienne) et membre honoraire de l'Institut universitaire de France.
Introduction de Charlotte Couturier.

13h-14h
Pause

14h-17h
Ateliers pratique. Mise en place d'outils et de connaissances pour déjouer le sexisme dans nos pratiquesartistiques / contribuer à transformer la façon dont les femmes sont représentées dans les productions et les oeuvres artistiques.

Atelier pratique 1 : comment rendre inclusifs nos écrits littéraires, théâtraux, poétiques, en toute liberté artistique ? Un atelier pour expérimenter l’écriture inclusive créative ! Avec Alpheratz, spécialiste du français inclusif et du genre neutre.

Atelier pratique 2 : déjouer les stéréotypes sexistes dans la fiction avec Sarah Sépulcre, professeure à l'Université catholique de Louvain (UCL), chargée de cours sur les cultures médiatiques et populaires, les séries télévisées, l'analyse des médias.

Atelier pratique 3 : prise de parole dans les médias et exercices pratiques avec Safia Kessas, journaliste et productrice, fondatrice des Grenades, média qui
« dégoupille l'actualité d'un point de vue féministe » . S’exprimer face à une caméra ou à un micro peut-être déstabilisant et stressant. Il y a pourtant des techniques qui aident à maîtriser son image, sa voix et à bien faire passer son message.
Objectif : maîtrise des clés d’une interview.

Temps d’échange.

Jour 2 :
Pratique ta défense.

9h30 -10h
Accueil du public et présentation collective du déroulé de la journée.

10h-13h
Rencontre plénière.

Exposer l’histoire des représentations des femmes racisées dans les arts. Discussions et échanges sur les outils et les engagements de chacune. Actions posées pour agir sur la sous (ou non) représentativité des femmes racisées dans les arts.
Avec : Le Collectif Mémoire Coloniale avec Nabila Habidda, le Bamko avec Wetsi Mpoma, Café Congo avec Gia Abrassart, Petra Van Brabandt et des membres F(s) dont Priscilla Adade.

13h-14h
Pause

14h-17h
Ateliers pratiques. Auto-défense et systèmes de soutiens. Analyser et déconstruire les systèmes de violences (sexistes et racistes) pour mieux les contrecarrer et affirmer sa propre parole en public.
Comment agir dans les situations de harcèlement dans nos métiers de la culture (affirmation de soi / self défense et répartie) ?

Atelier pratique 1 : pratique d’autodéfense féministe avec Aurora Zachayuss et Louise Dugeny.
2 groupes de 15 personnes. Groupe 1 de 14h à 15h30 / Groupe 2 de 15h30 à 17h

Atelier pratique 2 : atelier « Colères et apaisements ». Auto-défense antiraciste en non-mixité (femmes
« racisées » uniquement) avec Bwanga Pilipili et Lucile Choquet.

Atelier pratique 3 : « la permanence F(s) ». Groupe safe de parole et d'écoute entre femmes autour des expériences de harcèlement, violences et abus de pouvoir dans le monde de la culture et de l'art (institutions, écoles, compagnies indépendantes, artistes, personnels administratifs...).

Temps d’échange

Jour 3 :
Pratique ta sororité.

14h-15h30
Conférence performée de Rachele Borghi alias Zarra Bonheur :
« Degen(d)ereted Euphoria ».
Dans cette forme, l'activiste et géographe Rachele Borghi déploie les thématiques du corps vécu comme liens entre espaces publics, privés, intimes et, ce faisant, disloque le rapport espace privé / espace public, ré-interroge les rapports normés et binaires, pour ouvrir un espace où le corps est à la fois le lieu de la prise de paroles politiques et celui de l'action : http://www.zarrabonheur.org

15h30-16h
Pause

16h-19h
Mise en réseau de différents collectifs féministes et activistes : tables rondes, discussions, échanges d’expériences et de pratiques avec, entre autres, le Collectief 8 maars / Mothers and Daughters and Just for the record / La permanence /
Le réseau H-F / Engagement /
Les dimanches du conte Fairplay / Bamko / Café Congo / Lady Fest / Pépite Blues / Membres de F.(s) et bien d’autres…

19h-20h
Pause

19h30-21h
Fiesta avec la DJ Sylvia Iweanya

****

Partenaires libraires :
présences des librairies Pépite Blues avec Celestina Jorge et Tulitu avec Ariane Herman.

Avec la participation de
Peggy Pierrot.

La créatrice du visuel Raquel Morais sera présente le mardi 17 septembre de 14h à 19h30 avec un stand de vente (sacs et cartes postales).

Participation libre.
Inscriptions obligatoires.

https://www.billetweb.fr/pratiques-de-survie-en-milieu-culturel-le-feminisme-est-un-muscleentraine-toi#

Repas prévu les midis et le mardi soir par les Gastrosophes / sur place mais à réserver en ligne.

Les Gastrosophes sont un traiteur social et circulaire qui travaille à partir d'invendus des magasins et coopératives bios de Bruxelles. Parce que nous considérons que bien manger est un luxe nécessaire, nous offrons des repas pour les bénéficiaires d'associations qui luttent contre la précarité grâce à notre offre de traiteur payant. On tente une version remixé de Robin des Bois en somme. Sauf qu'on ne vole pas aux méchants, on propose nos services gastrosophiques uniquement auprès de structures avec lesquelles nous sommes en accord éthiquement ;-) .
Cette année, les Gastrosophes mettent en place des ateliers de conserverie ouverts à tou·te·s et même peut-être un restaurant éphémère à la sauce « repas suspendus » ! Notre site internet va arriver tout bientôt, pour voir un peu plus de nous => facebook.com/lesgastrosophes/

Nous contacter pour toutes demandes d'informations complémentaires :

fsalteregales@gmail.com

*** Attention, vous ne pouvez vous inscrire qu'à un seul atelier par jour !!!! ***

Lieu : La Bellone.

20 personnes environ par atelier pratique.
160 personnes environ pour les rencontres plénières.

Agenda :
dimanche : 9h-13h / 14h-17h
lundi : 9h-13h / 14h-17h
mardi : 14h- 22h